La FCA tacle à nouveau les cryptomonnaies

La Financial Conduct Authority (FCA), le régulateur financier du Royaume-Uni, s'est à nouveau fermement opposée aux cryptomonnaies. Dans un discours déclamé ce 22 septembre 2021, le PDG de l'instance, Nikil Rathi, a confirmé l'hostilité systémique de l'organisme vis-à-vis du secteur des devises numériques.

« Nous avons averti à plusieurs reprises que les investisseurs dans ces produits (NDLR : les cryptomonnaies) doivent être prêts à perdre tout leur argent », a déclaré Nikil Rathi lors d'une prise de parole à Londres.

Sans évoquer nommément le secteur des devises numériques, le dirigeant de la FCA a poursuivi en annonçant des mesures plus strictes contre le blanchiment d'argent. Nikil Rathi estime que l'instance a été « trop souvent critiquée pour avoir agi lentement ou avec trop d'aversion pour le risque », et que la donne va désormais changer.

Le régulateur britannique réitère une position adoptée en 2017. Cette année-là, la FCA avait publié une longue diatribe à l'encontre des devises numériques comme le Bitcoin (BTC). L'organisme y résumait la cryptomonnaie à un actif spéculatif susceptible de mettre en danger les investisseurs imprudents.

« Une cryptomonnaie est une monnaie numérique qui n'est pas émise ou adossée à une banque centrale ou à un gouvernement. Elles ont connu une volatilité importante des prix au cours de la dernière année, ce qui, combiné à l'effet de levier, vous expose au risque de subir des pertes importantes et potentiellement de perdre plus que ce que vous avez investi », mettait en garde la FCA en 2017.

👉 Sur le même sujet : la FCA incite les entreprises cryptos britanniques à s’enregistrer au plus vite

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Le régulateur britannique continue de réprimer le secteur des cryptomonnaies

Au cours des dernières années, la Financial Conduct Authority s'est plusieurs fois attaquée au secteur des cryptomonnaies. Le gendarme financier britannique a multiplié les enquêtes visant les monnaies décentralisées depuis 2019. Plus récemment, l'organisme a interdit à Binance UK d'opérer sur le territoire britannique. Paradoxalement, la FCA estime qu'une régulation excessive des cryptomonnaies n'est pas souhaitable.

Pour l'instance de régulation, les cryptomonnaies ne sont cependant rien de plus que des actifs spéculatifs qui risquent de ruiner les investisseurs. Notez pourtant que le secteur des monnaies numériques continue de brasser de plus en plus d'argent d'année en année. D'après les données de CoinMarketCap, la valorisation du marché des cryptomonnaies frôle les 2 000 milliards de dollars, soit le double de sa valeur en début d'année. En parallèle, le livre sterling continue de perdre de la valeur. D'après la Banque d'Angleterre (BoE), l'inflation au Royaume-Uni devrait atteindre les 4% d'ici la fin de l'année 2021.

👉 Sur le même thème : Au Royaume-Uni aussi, les régulations freinent le développement de l’industrie des cryptomonnaies

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments