Le fondateur de IOTA quitte le projet

La Fondation IOTA a annoncé qu'elle se sépare de son fondateur controversé, David Sønstebø. Cette séparation intervient après une décision unanime du Conseil de surveillance de la Fondation, prise « dans le meilleur intérêt de l'IOTA et de son écosystème ».

Dans un communiqué, la Fondation IOTA estime que ses intérêts et ceux de David Sønstebø différaient significativement.

« La décision de se séparer, bien que difficile, a dû être prise. Il y a eu plusieurs cas où les actions de David n'étaient pas alignées avec ce que la Fondation représente et ce que nous aspirons à être, » indique la Fondation IOTA.

Comme la Fondation le précise, IOTA ne concerne pas un seul individu en particulier. Celle-ci regroupe plus de 120 personnes ayant une stratégie claire et commune sur le futur du projet. Bien que son fondateur ne fasse plus partie de l'aventure, les ambitions de IOTA ne seront en aucun cas affaiblies, bien au contraire selon la Fondation.

Il est peu probable que David Sønstebø reste d'une quelconque manière impliqué dans le projet à quelque titre que ce soit. Cependant, la Fondation ajoute qu'il restera « pour toujours un fondateur de Iota », et ce malgré les nombreuses controverses à son égard.

Suite à ce départ, la Fondation IOTA ne compte plus que 2 membres de l'équipe fondatrice. L'année dernière, le cofondateur Sergey Ivancheglo a de lui-même quitté le projet tout en encourageant la démission de David Sønstebø.

👉 Lisez notre présentation du projet IOTA

Un manque de professionnalisme ?

D'après de nombreux témoignages de la crypto-communauté, le comportement de David Sønstebø était « profondément alarmant et non professionnel ». À de nombreuses reprises lors de conflits en interne, le fondateur du projet aurait agi de sorte que des investisseurs perdent confiance dans le projet IOTA.

Bien que le projet ne repose pas intégralement sur son fondateur, IOTA était très souvent associé à David Sønstebø, comme Changpeng Zhao peut l'être avec Binance. Ainsi, son départ de la Fondation IOTA pourrait redorer l'image du projet auprès de certaines personnes, qui estime que David Sønstebø nuisait au développement de IOTA.

Est-il envisageable que David Sønstebø détienne une importante quantité de tokens IOTA ? Cela est tout à fait possible, mais non vérifiable à ce jour. Toutefois, s'il advient que David Sønstebø contrôle une part non négligeable de l'offre en circulation, il garde une certaine pression vendeuse et une grande influence sur le cours de l'actif.

Nous l'avons récemment vu du côté de XRP, le cofondateur de Ripple et créateur de Stellar ayant de nouveau procédé à un dump massif de ses coins. De quoi faire grincer des dents les investisseurs, et rappeler son influence sur l’actif de Ripple.

👉 Sur le même thème - Le fondateur de DigiByte s'éloigne de son projet invoquant la cupidité de l'industrie

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments