Cette carte interactive révèle quelles sont les cryptos les plus recherchées dans le monde

Le site BlockchainCenter a publié une carte interactive qui permet de quantifier l’intérêt pour les cryptos dans divers pays du monde. Le Bitcoin est sans grande surprise en tête, mais les altcoins ne sont pas forcément ceux auxquels on s’attendait.

Cette carte interactive révèle quelles sont les cryptos les plus recherchées dans le monde

Une carte interactive pour modéliser l’intérêt pour les cryptos

La carte interactive se base sur des données Google Trends : elles révèlent quels sont les mots les plus utilisés avec le moteur de recherche. Les champs étudiés sont limités à une dizaine de cryptodevises qui suscitent le plus grand intérêt de la part des internautes : Bitcoin, Ether, XRP, Bitcoin Cash, Litecoin, Cardano, Monero, Tron, IOTA et Dogecoin.

Cela n’étonnera personne, le terme « Bitcoin » est le plus recherché au niveau mondial : il représente 80.7% des requêtes. Ethereum suit avec 13.7% et Ripple est troisième (7.7%). La carte confirme que l’Afrique est particulièrement intéressée par le BTC : c’est le Kenya qui remporte la palme des Bitcoin maximalists, avec 94.7% de recherches liées à la première crypto-monnaie. L’Amérique latine est également particulièrement centrée sur le BTC, notamment le Brésil, le Chili et l’Équateur.

👉 Lisez aussi : Brad Garlinghouse (Ripple) s’entretient avec la Banque centrale du Brésil

 

Qui sont les fans d’altcoins ?

Le site montre également les pays où l’intérêt pour les altcoins est au plus haut. C’est l’Ukraine qui s’intéresse le plus à ces cryptos, elle est suivie par la Russie et la Serbie. Dans ce dernier pays, les recherches mentionnant Ethereum représentent 22% de toutes les recherches. On mentionnera également le Venezuela, qui se démarque des autres pays en montrant un intérêt marqué pour le Litecoin (9.7%, devant tous les autres altcoins).

Plusieurs altcoins sont carrément absents de certains territoires : l’Afrique se distingue ainsi en n’ayant presque aucune recherche liée à Cardano, Monero et Tron. L’Amérique du Nord présente un panel de cryptos assez étalé, avec des recherches pour les neuf altcoins. Mais aussi la France et la Belgique. L’Hexagone montre un intérêt marqué pour les altcoins :

France recherche cryptos Google Trends

Sauf pour le Cardano et le Dogecoin. Source : BlockchainCenter.net

Autre particularité : si on retire le Bitcoin de la liste, l’Ethereum arrive très largement en tête du reste des crypto-actifs… À l’exception de certains pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon et la Corée du Sud, qui préfèrent l’actif de Ripple. L’Allemagne montre quant à elle un intérêt marqué pour le IOTA, la IOTA Foundation étant située à Berlin :

Intérêt altcoins monde Google Trends

Source : BlockchainCenter.net


Cette carte montre que l’intérêt pour les cryptos ne semble pas refléter entièrement le classement des actifs cryptographiques par capitalisation boursière. On y trouve ainsi l’altcoin humoristique Dogecoin alors que ce dernier occupe la 32e place du classement. Même topo pour le Monero, qui gagne probablement des places grâce à son anonymat, ainsi que IOTA et Tron.

Une chose reste certaine : la domination du Bitcoin est là aussi inattaquable, puisque l’intérêt pour cette crypto-monnaie dépasse largement son pourcentage de domination des marchés dans certains pays.

👉 Suivez toutes les nouvelles des altcoins

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Top 5 des cryptomonnaies les plus performantes en janvier 2023

Top 5 des cryptomonnaies les plus performantes en janvier 2023

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée