La société taïwanaise HTC proposera prochainement aux détenteurs de son smartphone blockchain, l'Exodus 1s, de miner du Monero (XMR) directement depuis l'appareil.

 

Aussi puissant qu'un ordinateur de bureau

Selon un article publié par Forbes, cela est possible grâce à un partenariat avec Midas Labs, une société spécialisée dans la fabrication d'ASICs.

Pour que le mining de Monero soit possible avec l'Exodus 1s, une application baptisée DeMiner sera utilisée. Cette dernière sera disponible au téléchargement au plus tard en juin prochain.

Cette application conçue pour le mining fonctionnera uniquement lorsque le smartphone sera en charge. En outre, elle se désactivera automatiquement lorsque le smartphone sera utilisé régulièrement et que le chargeur sera débranché, afin de ne pas perturber le fonctionnement de l'appareil.

Selon le Dr Jri Lee, fondateur et PDG de Midas Labs, l'application a également la capacité de produire un hashrate comparable à celui d'un ordinateur de bureau :

En partant de frameworkds open source, nous avons restructuré et optimisé le mining pour les mobiles. Les utilisateurs d'Exodus 1s pourront miner au moins 0,0038 dollar de XMR par jour en moyenne, alors que le coût de l'électricité est inférieur à 50% de ce montant.

Phil Chen, directeur de la décentralisation chez HTC, a précisé ce pour quoi l'introduction d'une telle option a été décidée :

Le mining sur les mobiles est un sujet de recherche important pour comprendre le développement des réseaux crypto sécurisés. Le nombre de smartphones en 2020 approche les 3,5 milliards, ce qui permettrait de décentraliser et de distribuer davantage le taux de hachage et le mining de ces réseaux crypto.

DeMiner HTC

Aperçu de l'application DeMiner

👉 Pour en savoir plus : HTC lance l'Exodus 1s : cryptophone doté d'un full-node Bitcoin.

 

Éviter toute centralisation potentielle

Phil Chen a également affirmé que le monde de la cryptomonnaie est de plus en plus sous la menace d'une domination du hashrate par les pools miniers. Il estime donc que démocratiser le mining au sein des smartphones est un moyen de résoudre définitivement ce problème.

L'idée traditionnelle du mining de cryptomonnaies évoque soit des images de cartes graphiques branchées en séries soit de puissants ASICs, construits spécialement dans le but de résoudre des équations mathématiques complexes. Phil Chen a ajouté que la mining sur un smartphone semble aller à contre-courant de cela :

Bitcoin et les smartphones sont les inventions technologiques les plus importantes et les plus impactantes de ces derniers temps. J'ai la chance d'être en première ligne de ces deux technologies. Ce qui motive nos décisions concernant ces technologies, ce sont nos valeurs ; plus précisément, la question de savoir comment nous pouvons décentraliser davantage et créer un système monétaire plus inclusif.

👉 À lire sur le même sujet : Binance annonce le lancement de son propre mining pool Bitcoin (BTC).

 

HTC ne se contente pas de participer qu'à la décentralisation de Monero. En effet, les nouveaux produits du fabriquant ont la capacité d'accueillir un full node Bitcoin et ainsi de participer à la décentralisation du roi des cryptomonnaies.

En plus de ses cryptophones particulièrement innovants, HTC a récemment dévoilé l'Exodus 5G Hub, un nouveau routeur 5G qui pourra permettre à n'importe qui de faire fonctionner unfull node Bitcoin depuis leur domicile.

👉 Pour en savoir plus : HTC révèle l'Exodus 5G, un routeur pouvant accueillir un full node Bitcoin.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments