France : Binance va suspendre les cryptomonnaies à l'anonymat renforcé au mois de juin

La fin des cryptomonnaies anonyme en France ? Binance vient d'annoncer la suspension des cryptomonnaies à l'anonymat renforcé (CAE) pour l'ensemble des français afin de se conformer à la régulation du pays. Quelles cryptomonnaies sont concernées et qu'est-ce que cela implique pour les ressortissants de l'Hexagone ?

France : Binance va suspendre les cryptomonnaies à l'anonymat renforcé au mois de juin

Binance et la régulation française

Binance, la plus grande plateforme de cryptomonnaies au monde, vient tout juste de réaliser une annonce inattendue à ses utilisateurs français : à partir de 26 juin 2023, les résidents du pays seront dans l'incapacité d'acheter des cryptomonnaies à l'anonymat renforcé (CAE).

Par anonymat renforcé, Binance fait référence aux cryptomonnaies dont les transactions sont difficiles, voire impossibles à tracer, à l'instar du Monero et du Zcash. Ainsi, voici la liste des actifs concernés par la mesure :

  • DCR ;
  • DASH ;
  • ZEC ;
  • ZEN ;
  • PIVX ;
  • NAV ;
  • SCRT ;
  • XVG ;
  • FIRO ;
  • BEAM ;
  • XMR ;
  • MOB.

Comme l'explique Binance dans son mail à destination de ses clients, les opérations d'achat et de vente ne seront pas les seules actions à être suspendues : les produits du programme Earn relatifs à des CAE seront supprimés et les dépôts seront impossibles à réaliser. Toutefois, les retraits reste accessibles pour l'instant :

« Toutes les opérations Spot et tous les dépôts concernant les CAE seront bloqués, et tous les ordres Spot en cours seront automatiquement fermés. Les retraits de CAE restent possibles. »

Cette décision de l'exchange n'est pas issue de la volonté propre de son PDG Changpeng Zao, ou encore de ses équipes, mais résulte plutôt des exigences règlementaires françaises. Ainsi, il y a une volonté, de la part des élus, de suspendre l'utilisation des cryptomonnaies anonymes sur les exchanges régulés en France avec l'enregistrement PSAN.

La principale raison défendue est la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Bien que ces cryptomonnaies offrent une plus grande protection des données personnelles à leurs utilisateurs, elles facilitent aussi l'exécution de transactions illégales par les criminelles.

👉 Qu'est-ce que sont les cryptomonnaies anonymes ? 

dYdX : le leader des exchanges décentralisés (DEX)
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Un risque de censure accru ?

Puisque cette suspension à de fortes chances de s'appliquer sur le long terme, sauf dans le cas d'un retournement de veste des autorités de régulation, il est légitime de se questionner sur l'impact d'une telle mesure.

Historiquement, un évènement similaire à plus grande échelle a eu lieu en 2022 : l'ajout de Tornado Cash à la liste noire de l'OFAC, un organisme rattaché au Trésor américain.

Lorsque ce mixeur de cryptomonnaies a été interdit aux États-Unis en août dernier, les plus grandes entreprises du sol américain ont été forcées de s'adapter en prenant des mesures en accord avec la décision du département.

L'impact s'est fait ressentir à l'international. Les individus ayant interagi avec Tornado Cash après la décision de l'OFAC se sont vus bloquer l'accès à l'interface du protocole AAVE. De même, l'entreprise Circle a gelé certaines adresses et des dizaines de milliers de dollars liés à Tornado Cash.

L'influence de la France étant nettement moins importante à l'international, les exchanges ne détenant pas l'enregistrement PSAN seront toujours en mesure de proposer ces cryptomonnaies à leurs clients. De plus, les exchanges décentralisés (DEX) offriront toujours une porte d'entrée pour ceux désirant échanger ces CAE.

De cette façon, l'action entreprise par Binance complexifie l'accès aux cryptomonnaies anonymes pour les moins aguerris. Toutefois, comme le montre l'exemple de Tornado Cash et ces CAE, il est impossible de censurer intégralement ces solutions, garantissant ainsi une protection accrue de la vie privée des internautes sur le Web3.

👉 Qu'est-ce qu'un mixeur de cryptomonnaies ?

Cryptoast Research : profitez de 50 % de réduction pour célébrer le halving !
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jules

Bonjour, et que pensez-vous du DeFi Mining & son trust wallet via la plate-forme binance Janet ? Réel investissement ? L'USDT est-elle une monnaie d'échange rassurante dans l'avenir du dollars ?

L'ORACLE

Bien que ces cryptomonnaies offrent une plus grande protection des données personnelles à leurs utilisateurs. Ce dont l'état ce fou complétement . . . La principale raison défendue est la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Elles facilitent aussi l'exécution de transactions illégales par les criminelles. (MDRrrrr!!! Ils sont au pouvoir.) Fuyez à tout prix les exchange centralisés sous label SPAN, obligés d'être complice d'un état en faillite plus que moribond, gouvernez par des voleurs et des manipulateurs plus forts qu'eux. FTX ou BERCY, c'est kif-kif. L'argent des gouvernements sera bientôt, "inflation oblige", un torche cul.… Read more »

Sakura

Tout doucement le flicage se met en place, pour la ponction "rétroactive", perso j'ai lâché les crypto, tout ce met en place pour la punition qui s'en vient, ils nous ont laissé tranquille tout ce temps, c'était trop beau.

VIvien

C'est la France quoi... On devient de plus en plus ridicule.

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

Binance lance Megadrop : un nouveau terrain de jeu pour les airdrops

Binance lance Megadrop : un nouveau terrain de jeu pour les airdrops

Selon Bitwise, le marché sous-estime l'impact long terme du halving de Bitcoin

Selon Bitwise, le marché sous-estime l'impact long terme du halving de Bitcoin