Monero (XMR), Zcash (ZEC) et les autres cryptomonnaies anonymes bientôt interdites en Europe ?

L’Union européenne (UE) se penche depuis quelques mois sur le secteur des cryptomonnaies, avec notamment l’éventuelle mise en place de la réglementation MiCA. Et ce sont désormais les cryptomonnaies anonymes qui seraient visées : Monero (XMR), Zcash (ZEC) et leurs consorts pourraient être tout bonnement interdits en Europe.

Monero (XMR), Zcash (ZEC) et les autres cryptomonnaies anonymes bientôt interdites en Europe ?

Des cryptomonnaies anonymes qui ne sont plus bienvenues en Europe ?

Des informations ont fuité au niveau de l’Union européenne, et un plan de modification des règles anti-blanchiment d’argent a pu être consulté par nos confrères de CoinDesk. De nouvelles règles seraient mises en place pour les cryptomonnaies anonymes (privacy coins), telles que Monero, Zcash ou encore Dash.

Les entreprises et institutions bancaires pourraient ne plus être autorisées à gérer et distribuer ce type de cryptomonnaies, selon le document :

« Les institutions de crédit, les institutions financières et les fournisseurs de services en crypto-actifs devraient être empêchés de conserver […] des pièces qui promeuvent l’anonymat. »

Ce document a été envoyé aux 26 États membres de l’Union européenne, en vue d’une éventuelle adoption.

👉 Retrouvez notre guide – Comment acheter du Monero (XMR) en 2022 ?

Éviter les transactions anonymes

L’hostilité manifeste des régulateurs en ce qui concerne les moyens de paiement anonymes n’est pas une surprise, mais c’est la première fois que des cryptomonnaies anonymes pourraient être interdites à si grande échelle. Celles-ci sont en effet incluses dans le nouveau projet de règles visant à lutter contre le blanchiment d’argent.

Ces dernières pourraient mener à une interdiction des grandes transactions en espèces, ainsi qu’à la création d’une nouvelle agence européenne dédiée spécifiquement à ce domaine, l’AMLA. Pour les fournisseurs de services crypto, cela voudrait aussi dire que le seuil des 1 000 dollars de transactions serait annulé. Toutes les transactions, quel que soit le montant, pourraient être rapportées.

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

La dernière mesure d’une longue série ?

La chasse à l’anonymat n’est pas spécifique aux cryptomonnaies – les institutions et régulateurs de tout bord tendent à privilégier des méthodes de transfert traçables ces dernières années. C’est bien sûr en contradiction avec une partie de la philosophie entourant les cryptomonnaies – certains jugeant que c’est justement ces transferts rapides et potentiellement non surveillés qui font l’intérêt de la blockchain.

L’affaire FTX ne devrait en tout cas pas inciter les régulateurs d’Europe et d’ailleurs à stopper leur chasse à l’anonymat. Et si les cryptomonnaies en question seront bien sûr disponibles et utilisables en dehors des services centralisés, cela pourrait rendre leur diffusion moins aisée.

? Pour aller plus loin –Que sont les cryptomonnaies anonymes ?

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : CoinDesk

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Dénoncer les fraudeurs aux impôts : un business qui peut rapporter gros pour les particuliers français

Dénoncer les fraudeurs aux impôts : un business qui peut rapporter gros pour les particuliers français

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

Le cours de cette crypto du top 10 a gagné 100% en 3 mois - Comment expliquer cette hausse ?

Le cours de cette crypto du top 10 a gagné 100% en 3 mois - Comment expliquer cette hausse ?

Le responsable crypto de la SEC quitte l'agence de régulation

Le responsable crypto de la SEC quitte l'agence de régulation