Partager cet article :

 

Six mois après l'annonce de son nouveau smartphone crypto-friendly, la société taïwanaise HTC a officiellement lancé l'EXODUS 1s. Ce nouveau « cryptophone » est une version moins coûteuse que son grand frère l'EXODUS 1, lancé en octobre de l'année dernière. L'annonce a été faite durant la Lightning Conference à Berlin le 19 octobre. L'ouverture des ventes a même commencé sur place en utilisant le Lightning Network.

 

Démocratiser la blockchain

Contrairement à la première itération de smartphone blockchain de HTC, le prix de ce nouveau produit est bien plus attractif. Il est possible de se le procurer pour la modique somme de 219 euros, alors que l'EXODUS 1 coûte lui 759 euros. Le nouvel appareil peut être acheté avec du Bitcoin (BTC), de l'éther (ETH), du Litecoin (LTC), du Binance Coin (BNB) et du Bitcoin Cash (BCH).

La particularité du EXODUS 1s ne réside pas uniquement dans son prix bien plus accessible, mais dans le fait qu'il peut supporter un full-node Bitcoin. Les données de la blockchain peuvent alors être stockées dans une carte microSD de 400 Go à se procurer séparément du téléphone. La taille actuelle est d'environ 250 Go et augmente avec le temps lorsque de nouveaux blocs sont créés.

HTC affirme que l'Exodus 1s est le tout premier smartphone capable de faire fonctionner un full-node Bitcoin. À ce sujet, Phil Chen, directeur de la décentralisation, a déclaré :

Les nœuds complets sont l'ingrédient le plus important de la résilience du réseau Bitcoin et nous avons abaissé la barrière à l'entrée pour toute personne souhaitant exploiter un nœud. Cela joue un rôle très important dans tout l'écosystème du Bitcoin. Il vous permet de relayer les transactions, de les confirmer, de les valider, et c'est fondamentalement l'un des meilleurs moyens pour quiconque de contribuer à la sécurité du réseau dans son ensemble.

Exodus 1s

L'EXODUS 1s n'a clairement pas à rougir de ses concurrents

 

D'autres atouts non négligeables

Le HTC Exodus 1s est livré avec le wallet Zion créé par HTC. Avec ce wallet intégré au smartphone, ses utilisateurs pourront gérer leurs cryptomonnaies. L'achat et la vente se font directement en lien avec des exchanges tiers et il est bien sur possible de recevoir et de transférer des fonds vers d'autres adresses. Le wallet Zion s'occupe aussi de la sécurité et de la gestion de vos clés privées. Une grande partie des cryptomonnaies est supportée, dont le Bitcoin, l'Ethereum, le Binance Coin ainsi que tous les tokens ERC-20 et ERC-721.

Concernant sa fiche technique plus classique, l'EXODUS 1s n'est pas en reste au niveau de ses composants :

  • Écran 5.7" HD+ 18:9
  • Batterie de 3000 mAh
  • Caméra arrière et avant de 13 Mpx
  • Processeur Qualcomm Snapdragon 435
  • 4 Go de mémoire RAM
  • 64 Go de stockage
  • Android Oreo 8.1

L'EXODUS 1s de HTC sera initialement disponible dans la majorité des pays européens, à Taïwan, en Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis. Une sortie plus internationale est prévue par HTC, mais les États-Unis ne devraient pas être concernés.

Si vous souhaitez vous le procurer et obtenir plus d'informations à son sujet, rendez-vous sur la page dédiée à l'EXODUS 1s.

 

L'entreprise taïwanaise n'est pas la seule à avoir développé un smartphone centré sur la blockchain. L'exchange Huobi a lui aussi lancé un smartphone de ce type, l'Acute Angle. Autre poids lourd de ce secteur encore très fermé, Samsung. Le géant sud-coréen a lui lancé une version blockchain de son Galaxy Note 10 en s'associant avec Ground X et Klaytn. Contrairement à la concurrence, HTC propose un smartphone accessible au plus grand nombre avec un prix plutôt abordable en raison des nombreuses fonctionnalités qu'il propose.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Mail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar