Le directeur du FBI évoque les sanctions russes et les cryptomonnaies

Christopher Wray répondait à une question du sénateur Martin Heinrich auprès d’un comité du Sénat consacré au renseignement. Il était interrogé sur les possibilités que la Russie utilise des réserves d’or, de yuan, ou encore de cryptomonnaies pour esquiver les sanctions économiques qui pèsent actuellement lourdement sur elle.

Selon Wray, le recours aux crypto-actifs serait plutôt difficile pour la Russie :

« La capacité des Russes à éviter les sanctions avec des cryptomonnaies est probablement très surestimée, […] à la fois de leur côté et des autres. »

Wray rappelle que le FBI a construit une « expertise significative » dans le secteur des actifs crypto, et que l’institution a déjà saisi un grand nombre d’entre eux dans des affaires criminelles. Par ailleurs, il explique qu’une grande partie de la communauté internationale est impliquée pour empêcher la Russie d’esquiver les sanctions :

 « Nous sommes, en tant que communauté, et avec nos partenaires étrangers, bien plus efficaces qu’ils ne s’en rendent compte, et il y a une grande expertise en termes d’outils et de stratégies afin de bloquer ce type d’efforts. »

👉 Pour aller plus loin – Décentralisation et distribution des cryptomonnaies

La Russie se tournera-t-elle vers le fiat ?

Selon le directeur du FBI, les Russes devront se tourner vers des méthodes plus traditionnelles pour soutenir leur économie. Il estime ainsi que « ce qu’ils ont vraiment besoin de faire, c’est d’avoir accès à  une forme de devise fiat, ce qui devient plus compliqué ».

La communauté internationale a en effet gelé une bonne partie des réserves en fiat de la Banque centrale russe. Et le rouble local a connu le pire plongeon de son histoire, suite à la série de sanctions économiques subies par le pays. D’aucuns pensent donc que c’est sur le yuan que la Russie va s’appuyer.

L’interprétation de plusieurs analystes tend par ailleurs à confirmer les dires du directeur du FBI. La transparence du Bitcoin (BTC) et d’autres cryptomonnaies de ce type, leur aspect décentralisé, et, ironiquement, leur manque de scalabilité, ne feraient pas de ces actifs un outil de choix pour Vladimir Poutine.

👉 Retrouvez notre fiche crypto - C’est quoi le Bitcoin (BTC) ?

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Des régulateurs qui sautent sur l’occasion

Mais cela n’empêche pas les régulateurs anti-crypto de se saisir du sujet, en appelant à accélérer l’établissement de nouvelles réglementations. On l’a vu côté français, avec un Bruno Le Maire apparemment convaincu que les cryptomonnaies pourraient être utilisées. Le ministre de l’Économie a confirmé qu’il souhaitait ainsi « veiller » sur le secteur.

Même son de cloche au niveau européen, chez Christine Lagarde. La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a appelé à une mise en place rapide de la MiCA, cette réglementation commune qui encadrera les crypto-actifs au niveau européen.

On rappellera donc que pour l’instant, Poutine n’a pas montré de signe particulier qu’il comptait s’appuyer sur les cryptomonnaies… À l’inverse de l’Ukraine, qui en a fait une réelle stratégie de guerre depuis le début du conflit.

👉 A lire également – MiCA : la réglementation crypto européenne votée le 14 mars, sans l’interdiction du minage

Source : Intelligence.senate.gov – Image : FBI via Flickr (domaine public)

Binance Découvrir BTC sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments