La blockchain contre les sanctions ? Une banque russe teste les transferts en cryptomonnaies

La Russie semble décidée à faire usage d’un arsenal varié pour contrer les sanctions économiques internationales dont elle fait l’objet. L’on apprend en effet qu’une banque russe majeure, la Rosbank, se tourne vers les cryptomonnaies afin de procéder à des transactions internationales.

La blockchain contre les sanctions ? Une banque russe teste les transferts en cryptomonnaies

Une banque russe fait usage des cryptomonnaies pour esquiver les sanctions internationales

Nous le rapportons depuis plusieurs mois, les cryptomonnaies sont devenues un enjeu de la guerre en Ukraine, pour les deux pays. Alors que l’Ukraine s’est servie de la blockchain pour recueillir des dons et se financer, la Russie y voit plutôt un avantage pour esquiver les sanctions internationales qui pèsent sur son économie depuis qu’elle a attaqué son pays voisin.

Du côté des banques privées, la solution a semble-t-il commencé à être envisagée. Selon un rapport du média local Vedomosti, la banque majeure Rosbank a en effet commencé à proposer des paiements transfrontaliers en cryptomonnaies à ses clients. Ces transactions sont conformes à la loi russe, et plusieurs projets pilotes ont été effectués avec des entreprises et des particuliers.

C’est l’entreprise fintech russe B-crypto qui fournit ce service à la Rosbank. La banque sert d’intermédiaire pour l’achat de cryptomonnaies : elle reçoit les factures des prestataires étrangers, puis demande à B-crypto le montant en cryptomonnaies correspondant. Les actifs sont ensuite transférés au prestataire étranger.

👉 Pour aller plus loin – Quels pays portent le plus d’intérêt à Bitcoin (BTC) ?

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Un statut des cryptomonnaies encore bancal en Russie

Pour rappel, les particuliers russes ne sont pas autorisés à recevoir des cryptomonnaies en échange de biens et services, et la Banque centrale a été historiquement hostile au secteur. Mais depuis le début de la guerre, elle a revu sa copie : les paiements en cryptomonnaies avec des partenaires internationaux sont autorisés depuis avril dernier.

En parallèle, la Russie mise gros sur son rouble numérique : la monnaie numérique de banque centrale (MNBC) vise à renforcer une économie fragilisée par les sanctions internationales. Par ailleurs, Moscou fait une campagne de plus en plus nette pour renforcer ses alliances et se détacher du dollar.

La Russie joue donc à un jeu d’équilibriste : historiquement, elle n’a pas souhaité favoriser le développement des cryptomonnaies sur son territoire, afin de garder la mainmise sur les transferts financiers. Mais alors que la guerre en Ukraine s’est avérée plus longue que prévu, elle souhaite semble-t-il trouver d’autres portes de sortie.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Vedomosti

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Le cours du Bitcoin (BTC) dépasse les 60 000 euros pour la première fois de son histoire

Le cours du Bitcoin (BTC) dépasse les 60 000 euros pour la première fois de son histoire

Top des meilleurs exchanges décentralisés (DEX) crypto en 2024

Top des meilleurs exchanges décentralisés (DEX) crypto en 2024

+371 % pour le PEPE, +349 % pour le Dogwifhat (WIF)... Les memecoins explosent à la hausse

+371 % pour le PEPE, +349 % pour le Dogwifhat (WIF)... Les memecoins explosent à la hausse