Il vole les Bitcoins du gouvernement russe... Pour les détruire et les donner à l'Ukraine

Une guerre qui se joue aussi dans des portefeuilles de cryptomonnaies ? Un hacker aurait ciblé des adresses d’agences gouvernementales russes, dont des agences de renseignement, afin de dérober leurs fonds. Les cryptos ainsi récupérées auraient été détruites… Et certaines ont été envoyées à l’Ukraine.

Il vole les Bitcoins du gouvernement russe... Pour les détruire et les donner à l'Ukraine

Le hacker qui vole à la Russie pour redonner à l’Ukraine

Cette version moderne de Robin des Bois a fait le tour des réseaux ces derniers jours. Un hacker non identifié, manifestement pro-Ukraine, aurait dérobé des cryptomonnaies sur des adresses liées à des agences russes. Selon un rapport de Chainalysis cité par nos confrères de Coindesk, l’individu aurait pu découvrir les portefeuilles Bitcoin de la direction générale des renseignements (GRU), du Service fédéral de sécurité (FSB) et du service des renseignements (SVR) de Russie.

Au total, 986 portefeuilles auraient été identifiés et l’individu aurait laissé un message rédigé en russe. Il explique que les wallets en question auraient été utilisés pour des cyberattaques, et que c’est la raison pour laquelle il a dérobé ces fonds. Il pourrait s’agir d’une personne en lien avec ces agences, mais rien n’est sûr pour l’instant.

Chainalysis a de son côté procédé à une analyse, et la firme confirme que trois de ces adresses avaient bien été identifiées comme liées au gouvernement russe dans le passé. Deux d’entre elles auraient un lien avec le piratage de SolarWinds, et une autre aurait été utilisée dans la campagne de désinformation qui a eu lieu en 2016 lors de l’élection présidentielle américaine.

?A lire sur le même sujet – Binance s’ouvrirait de nouveau à la Russie : est-ce la fin des restrictions pour les utilisateurs ?

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

300 000 dollars de BTC détruits, le reste distribué

Selon Chainalysis, l’individu a bien détruit 300 000 dollars de bitcoins qui appartenaient aux agences du gouvernement russe. Il faut noter qu’il a procédé à cette « destruction » quelques semaines avant que la Russie n’envahisse l’Ukraine. Il a depuis repris ces vols, mais les BTC ainsi dérobés ont été envoyés vers des adresses caritatives liées à l’Ukraine.

On n’en sait pas plus sur l’identité de ce mystérieux hacker, Chainalysis se livre tout au plus à des conjectures :

« Cette personne pourrait avoir infiltré la structure des hackers travaillant pour la Russie, ou il pourrait être un employé des services secrets russes, qui est devenu un déserteur. »

Cela montre en tout cas que les cryptomonnaies sont bel et bien devenues des outils dans la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Déjà, le gouvernement ukrainien avait pu récupérer des dizaines de millions de dollars grâce aux dons… Et il semblerait que le gouvernement russe ait aussi en partie basé sa stratégie dessus.

? Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : Chainalysis via Coindesk

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Tartempion

Hé bien sur un hackeur inconnu il aurai fait ci il aurai fait ça. Il aurai détruit de bit coin??? plutôt que tous donner au nazi bizarre non ?

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu