À circonstances exceptionnelles, solution exceptionnelle : c’est le message que semble vouloir communiquer le constructeur d’équipement de mining. Bitmain a en effet a annoncé vouloir rembourser partiellement ses clients affectés par la chute des cours de crypto-monnaies au mois de mars.

 

Bitmain va rembourser certains utilisateurs

Comme l’explique Cryptonomist, qui rapporte ce communiqué, les utilisateurs concernés par le remboursement sont ceux qui ont acheté des Antminers S17+ et T17+. Lancés récemment, les ASIC miners ont vu leur prix décliner : Bitmain a en effet été forcé de les vendre 15% moins cher à cause de la chute du prix du Bitcoin (BTC). Les premiers acheteurs ont ainsi pu se procurer le S17+ contre 1567 dollars, puis les suivants ont bénéficié d’un prix de 1320 dollars.

Pour égaliser tout cela, Bitmain propose donc des coupons. Ceux-ci seront envoyés aux premiers acheteurs, afin de combler l’écart et leur permettre d’être plus facilement profitables, malgré la chute du prix du BTC. Ces coupons, d’un montant compris entre 17 dollars et 272 dollars, seront destinés aux personnes dont l’Antminer S17+ ou T17+ a été envoyé par le constructeur entre la mi-février et la fin du mois d’avril. Les clients concernés recevront automatiquement les coupons directement sur leur compte Bitmain.

Le hic, car il y en a un, c’est que ces coupons ne pourront pas être échangés contre de la monnaie fiat ou de la crypto-monnaie. Ils devront être utilisés pour l’achat d’équipement ou d’accessoires sur le site de Bitmain, avec une limite : pas plus de 10% de réduction sur un produit.

👉 Plus d’infos dans notre guide sur le mining

 

Les couacs de Bitmain

L’initiative tient donc au final autant du marketing que d’un vrai désir de rembourser des clients affectés. Ce n’est pas surprenant venant de la firme, qui avait annoncé en décembre dernier de nouvelles stratégies afin de conserver les clients dont elle a tant besoin – elle a perdu plusieurs centaines de milliers de dollars en 2019.

Le constructeur avait par ailleurs enchaîné les polémiques, avec une lutte de pouvoir fratricide qui opposait deux de ses dirigeants. Mais aussi plus récemment, lors de la vente de ses Antminers S19, qui s’étaient arrachés. L’entreprise avait annoncé que les nouveaux ASIC n’arriveraient pas chez les clients avant le halving. Cela a suscité la colère des utilisateurs, qui souhaitaient justement profiter au maximum du réseau du BTC avant la diminution des récompenses.

 

Le halving sera en tout cas capital pour l’entreprise. S’il permet comme elle l’espère de propulser le prix du BTC, cela redonnera un peu de souffle à la firme. Mais si ce n’est pas le cas, cela pourrait augurer de grandes difficultés pour le premier constructeur mondial d’équipement de mining.

👉 A lire sur le même sujet : Le constructeur Canaan a perdu 148.6 millions de dollars en 2019

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Poster un Commentaire

avatar