Bitmain : Micree Zhan affirme qu’il reprendra le contrôle de l’entreprise par une action en justice

Micree Zhan

 

Le cofondateur du géant chinois de fabrication de matériel pour le mining Bitmain, Micree Zhan, qui a brusquement été évincé de l’entreprise la semaine dernière, a déclaré qu’il allait prendre des mesures juridiques pour assurer son retour dans l’entreprise. Il affirme que a été démis de ses fonctions sans son consentement.

 

Le drama Bitmain reprend

Dans une publication postée sur sa page WeChat, Micree Zhan s’est adressé publiquement pour la première fois à ce qu’il a décrit comme un coup d’État sans consentement. Jihan Wu, cofondateur de Bitmain, a annoncé dans un communiqué la semaine dernière que Micree Zhan avait été renvoyé de tous ses rôles, et a interdit aux employés de communiquer avec lui :

Le cofondateur, président, représentant légal et directeur général de Bitmain, Jihan Wu, a décidé de destituer immédiatement Micree Ketuan Zhan de toutes ses fonctions.

Micree Zhan, qui possède une proportion estimée à 36% du capital de l’entreprise, n’a pas du tout accepté la situation. Il affirme dans sa lettre ouverte à tous les employés de Bitmain qu’il reprendra le contrôle de l’entreprise par la voie légale. Il y détaille sa profonde déception :

C’était embarrassant qu’en tant que cofondateur de Bitmain, actionnaire majoritaire et représentant légal enregistré, j’ai été évincé à l’insu de tous lors de ce coup d’État survenu dans un déplacement professionnel. Je n’avais pas réalisé jusque-là que ces scènes dans les émissions de télévision, où l’on se fait poignarder sur le dos par les partenaires en qui l’on avait confiance et avec lesquels on se battait, peuvent vraiment arriver dans la vraie vie.

Digne d’un script du cinéma, le cofondateur du fabricant d’ASICs a ajouté :

Bitmain est notre enfant. Je me battrai pour lui jusqu’au bout avec des armes légales. Je ne permettrai pas à ceux qui veulent comploter contre Bitmain de réussir. Si quelqu’un veut la guerre, on lui en donnera une.

 

Mauvaise pub pour Bitmain

Dans une série de publications sur Twitter, Dovey Wan, cofondatrice de la société de gestion d’actifs Primitive Venture et insider du marché des cryptomonnaies en Chine, a commenté :

 

 

Traduction : Quelqu’un devrait vraiment faire un film du drama autour de Bitmain.
Je me sens vraiment mal pour Bitmain, un combat en public si affreux est juste cannibale.
L’ego est le pire ennemi d’une personne.

 

Dovey Wan est aussi à l’origine de la traduction de la publication de Micree Zhan. Dans les dernières lignes de ses propos, ce dernier semble pouvoir compter sur le soutien des employés et des actionnaires de l’entreprise :

Chers frères et sœurs de Bitmain, chers actionnaires, ne vous inquiétez pas, je reviendrai à l’entreprise dès que possible avec un soutien juridique, mettant fin à cette période extraordinairement dramatique et restaurant l’ordre normal de l’entreprise.

 

Ce triste événement pour le cofondateur de Bitmain arrive dans le contexte d’une pleine expansion du secteur de la blockchain en Chine. De plus, le pays a récemment mis à jour sa liste des entreprises à restreindre et à éliminer en rejetant son plan d’exclusion de l’industrie du mining. Cette nouvelle pourrait permettre aux fermes de Bitcoin (BTC) de se développer sans difficulté et aura forcément un impact positif sur les ventes de matériels de Bitmain.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar