Le géant de l’équipement de mining Bitmain développe de nouvelles stratégies afin de redresser la barre, comme le rapporte une analyse du site CoinDesk.

 

Bitmain à la peine en 2019

Malgré un intérêt toujours présent pour le mining de cryptodevises, l’entreprise Bitmain a connu des difficultés en 2019. Après une année 2018 extrêmement morose pour le prix des monnaies numériques, le géant avait annoncé qu’il avait perdu 625 millions de dollars. En mai 2019, l’entreprise avait également révélé qu’elle générait maintenant 88 % de puissance de calcul en moins par rapport au moins précédent. Cela a fait passer sa part du réseau du Bitcoin de 4 % à 0.4 %.

Bitmain avait également connu des difficultés internes : en juin, l’entreprise annonçait poursuivre en justice d’anciens employés ayant créé un pool de mining concurrent. En octobre, c’est son cofondateur et directeur général Micree Zhan qui avait été évincé. Le géant du mining connaît donc une année mouvementée.

 

De nouvelles stratégies pour attirer les clients chez Bitmain

L’élaboration d’une nouvelle stratégie est ainsi cruciale pour l’entreprise. Elle a été dévoilée par Jihan Wu, le cofondateur de Bitmain, qui s’est adressé aux clients et partenaires cette semaine. L’entreprise compte conserver ses clients en endossant les risques liés « aux flux de trésorerie, à la volatilité du prix du Bitcoin, et aux coûts de l’électricité ». Le prix des équipements de mining ne sera ainsi plus entièrement payable au moment de la commande, il pourra maintenant être étalé en fonction de l’arrivée des équipements.

L’entreprise a également dévoilé une stratégie pour épauler les petites fermes de mining. Elle couvrira les frais d’électricité pour leur première année, et permettra de louer les Antminers à des tarifs préférentiels. En échange, Bitmain conservera 75 % des profits. Cela permettra de faire remonter la part de puissance de calcul détenue par l’entreprise pour le réseau du Bitcoin.

Afin de prendre en charge les risques liés au prix du BTC, l’entreprise compte également proposer des options de vente à ses plus gros clients. Ces options permettent aux clients de vendre le BTC au prix de 5 000 USD, et ce même si le prix de l’actif est plus bas. Bitmain se chargera alors de couvrir la différence.

 

Ces stratégies sont basées sur un pari : une hausse future du prix du Bitcoin, au moment de son halving. À l’heure actuelle, on ne sait pas si le BTC connaîtra effectivement la même hausse qui a accompagné ses halvings précédents. L’exemple du Litecoin, qui continue de chuter et a perdu beaucoup de hashrate récemment, montre que cette hausse n’est absolument pas garantie. La stratégie de Bitmain s’annonce donc risquée.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments