Cardano et Tezos : des alternatives viables à Ethereum ?

La société d'audit Quantstamp s’est penchée sur la blockchain de Cardano depuis deux mois, afin d’observer les performances du réseau alors qu’il procédait à sa mise à jour d’ampleur : Shelley. Comme il l’a expliqué à CoinTelegraph, le PDG de Quantstamp estime que le code utilisé chez Cardano joue dans la même cour que Prysm, une implémentation client d’Ethereum 2.0 :

« [Cardano] a fait beaucoup d’efforts pour tester solidement et concevoir le code, et cela s’est vu par le succès de leur lancement. Nous avons également audité Prysm pour l’ETH 2.0, et on peut dire qu’en termes de qualité, [Cardano] est un des meilleurs codes que nous ayons vus. »

D’où cette prévision plutôt optimiste : Cardano deviendrait la seconde plateforme de smart contracts, après Ethereum, d’ici à la fin de l’année. Et Tezos dans tout ça ? Il ne pourra pas suivre, toujours selon Quantstamp : « En tant que système en Proof-of-Stake, [Cardano] éclipse maintenant complètement Tezos ».

👉 Lisez notre guide sur la preuve d’enjeu, ou Proof-of-Stake

 

Découvrez l'ADA sur Binance »

 

Cardano a encore du chemin à faire

Si cet enthousiasme semble bien sûr partagé par la communauté Cardano, dans les faits, le chemin est encore long. Charles Hoskinson, le fondateur du projet, a ainsi confirmé que les smart contracts et les actifs natifs arriveraient « au cours de l’année ». Il est donc impossible de déterminer avec précision l’impact qu’aura Cardano avant qu’il prouve ses capacités réelles.

Il faut dire que Tezos ne chôme pas non plus. En mai dernier, on apprenait ainsi que le projet avait décroché un partenariat d’ampleur : les oracles de Chainlink alimentent ses smart contracts. Plus tôt dans l’année, il avait obtenu les félicitations de Weiss Ratings pour sa technologie. Et si la place qu’occupe le XTZ dans les classements des markets cap ne dit rien sur les capacités réelles du réseau, elle montre que le projet sait encore susciter l’intérêt.  Il affiche au matin du 4 août une capitalisation boursière de 2.29 milliards de dollars (contre 4.28 milliards pour l’ADA de Cardano).

👉 Lisez aussi : La blockchain Tezos (XTZ) bientôt anonyme grâce à la startup Bolt Labs ?

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation

Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments