La Bourse de New York ambitionne de rivaliser avec OpenSea et Rarible

Le New York Stock Exchange (NYSE), la plus grande des bourses mondiales, souhaite se lancer dans le secteur des actifs numériques. Ce 10 février 2022, la Bourse de New York a annoncé son intention de mettre sur pied une plateforme d'échange de cryptomonnaies et de tokens non fongibles (NFTs) dans un dépôt auprès du Bureau américain des brevets et des marques de commerce (UPSTO).

Dans la demande de brevet déposée, le New York Stock Exchange déclare travailler sur un « marché en ligne » destiné aux vendeurs, acheteurs et créateurs de « biens numériques à télécharger et authentifiés par des tokens non fongibles ». La plateforme permettra de détenir, stocker et d'échanger des biens numériques par le biais de la blockchain, précise le brevet.

La Bourse évoque régulièrement les NFTs dans la demande de dépôt. Le NYSE déclare vouloir permettre d'échanger des cryptomonnaies et des NFTs de la même manière que des actions boursières. La Bourse ambitionne ouvertement de rivaliser avec les principales plateformes d'échange de jetons non fongibles, comme OpenSea, qui pèse désormais plus de 13 milliards de dollars, ou Rarible.

Le dépôt évoque également la création de portefeuilles numériques permettant de stocker des cryptomonnaies et des NFTs. Enfin, on remarquera que le NYSE parle à plusieurs reprises de logiciels dédiés à la réalité virtuelle et à la réalité augmentée.

Ces mentions laissent supposer que Wall Street s'intéresse de près au metaverse. Plusieurs grands groupes, dont Disney et McDonald's, ont également déposé des brevets liés aux mondes numériques accessibles en ligne ces dernières semaines.

👉 Lire aussi – JP Morgan devient la première banque à rejoindre le metaverse Decentraland (MANA)

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Wall Street confirme son attrait pour les tokens non fongibles (NFTs)

Un dépôt de brevet ne signifie pas qu'une entreprise prévoit automatiquement de mener à bien un projet dans un avenir proche. De nombreux groupes déposent en effet des brevets auprès d'organismes comme l'UPSTO uniquement dans le but de sécuriser l'utilisation d'une marque ou d'une technologie. Il n'est pas rare qu'une entreprise brevète une technologie sans jamais l'exploiter.

Néanmoins, ce n'est pas la première fois que Wall Street montre l'envie de surfer sur la vague des oeuvres numériques authentifiées sur la blockchain. En avril 2021, le NYSE a d'ailleurs créé une collection de 6 NFTs sur la plateforme Crypto.com/NFT. Chaque jeton non fongible commémore une célèbre introduction en bourse, comme celle de Spotify.

D'autres bourses ont déjà affiché des ambitions similaires par le passé. L'été dernier, la Bourse des Philippines (PSE) a révélé avoir l'intention de lancer un service de trading de cryptomonnaies pour répondre à la forte demande des Philippins. La Bourse nationale attend actuellement le feu vert des autorités de régulation.

👉 Sur le même sujet – YouTube va permettre aux créateurs de vendre leurs vidéos sous forme de tokens non fongibles (NFTs)

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments