Venezuela : création d'un exchange d'État pour le PTR, BTC, LTC et DASH

Dans un contexte d’hyperinflation majeure, le gouvernement vénézuélien continue de s’ouvrir aux marchés de cryptomonnaies. Il a en effet annoncé le lancement d’un exchange d’État, qui permettra d’échanger des cryptomonnaies autres que le Petro (PTR).

Venezuela : création d'un exchange d'État pour le PTR, BTC, LTC et DASH

Le gouvernement du Venezuela mise sur un exchange de cryptomonnaies

Comme l’annonce un communiqué de la Superintendance nationale des crypto-actifs (SUNACRIP), la plateforme proposée par le gouvernement s’appellera Venezuela Exchange (VEX). L’exchange sera disponible à partir du wallet PetroApp, qui a lui aussi été mis à disposition aux habitants du Venezuela.

On connaît pour l’instant peu de détails sur cet exchange. On sait cependant qu’il sera basé sur des « technologies P2P », et que les utilisateurs pourront échanger plusieurs actifs. Au-delà du Petro (PTR), la cryptomonnaie du gouvernement, on trouvera sur Venezuela Exchange le Bitcoin (BTC), le Litecoin (LTC) ainsi que le Dash (DASH). Ils pourront être échangés directement contre du bolivar souverain (VES).

👉 Découvrez aussi : Le Venezuela acceptera le Petro pour le paiement des taxes

Le gouvernement compte-t-il saisir tous les domaines liés aux cryptos ?

Selon le communiqué, le portail de la SUNACRIP devient une plateforme complète, qui rassemble le wallet PetroApp, le nouveau Venezuela Exchange, le service de transfert de cryptomonnaies Patria Remesas, ainsi qu’un convertisseur de cours.

Après avoir poussé les habitants du Venezuela à utiliser le Petro avant tout autre actif, le gouvernement semble donc avoir opéré un changement de cap ces derniers mois, en intégrant les cryptomonnaies dans leur ensemble. Il mise gros sur cette « nouvelle économie numérique », car la crise économique et politique que connaît le pays s’est encore accentuée.

Le mois dernier, le gouvernement avait déjà annoncé avoir créé un pool de mining d’État, afin de forcer les mineurs à se mettre sous surveillance. Nicolás Maduro avait par ailleurs officiellement confirmé que les cryptomonnaies figureraient maintenant dans l’arsenal anti-sanction du Venezuela. Reste cependant à voir si l’exchange proposé aux habitants du Venezuela sera fonctionnel. Par le passé, les services officiels liés à Petro et aux cryptomonnaies avaient en effet rencontré de nombreux problèmes.

? Pour aller plus loin : Venezuela : l’adoption des cryptos grimpe au milieu de l’hyperinflation

 

La Newsletter crypto n°1 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque jour par mail 👌

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Qu’est-ce que Hamster Kombat ? Tout savoir sur ce Tap to Earn sur Telegram

Qu’est-ce que Hamster Kombat ? Tout savoir sur ce Tap to Earn sur Telegram

« Mon opinion était fausse » – Le PDG de BlackRock admet s’être trompé sur le Bitcoin (BTC)

« Mon opinion était fausse » – Le PDG de BlackRock admet s’être trompé sur le Bitcoin (BTC)

Hamster Kombat prévoit un nouvel airdrop, selon ses créateurs anonymes

Hamster Kombat prévoit un nouvel airdrop, selon ses créateurs anonymes

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?