Partager cet article :

La plateforme d’échanges Kraken a confirmé cette semaine l’ajout de l’USD Coin (USDC) à ses services. Dans le même temps, Changpeng Zhao a annoncé le delisting de plusieurs paires de l’USDC sur Binance. L’altcoin consolide cependant sa position, face à une offre très importante en stablecoins adossés au dollar américain (USD).

 

Kraken enthousiaste derrière l’USDC…

Kraken a annoncé l’ajout du stablecoin créé par Circle et Coinbase dans un article de blog. Lancé en 2018, l’altcoin basé sur le dollar a profité d’une belle croissance et est maintenant disponible dans 86 pays dans le monde. Comme le rappelle l’exchange, il s’agit du second stablecoin mondial, avec un market cap qui dépasse les 500 millions de dollars. Au 1er décembre 2019, ce sont 1.3 milliard de dollars en USDC qui ont été distribués.

Kraken rappelle les avantages de l’USDC, notamment le fait qu’il s’agit d’un ERC-20, ce qui le rend compatible avec un grand nombre de portefeuilles. De matière notable, les réserves qui adossent la valeur de l’USDC sont contrôlées tous les mois par la firme Grant Thornton LLP. C’est un avantage par rapport à d’autres stablecoins historiquement moins regardants, comme le Tether (USDT). Les paires de trading maintenant disponibles sur Kraken sont les suivantes : XBT/USDC, ETH/USDC, USDC/EUR, USDC/USD, USDC/USDT.

 

… Binance, un peu moins

À l’opposé de cet enthousiasme pour l’USDC, il y a Binance. Son PDG Changpeng Zhao a annoncé par un tweet laconique le retrait de plusieurs paires de trading du stablecoin :

Traduction : « Rien de personnel, juste une faible liquidité. Personne ne le négocie. »

Les paires concernées par ce delisting sont les suivantes : ALGO/USDC, FTM/USDC, ONT/USDC, XLM/USDC, USDS/USDC. On notera que les paires affectées incluent des altcoins plus confidentiels, comme le Fantom (FTM) ou le StableUSD (USDS). Les paires de trading principales pour l’USDC, ouvertes depuis décembre 2018, sont elles toujours disponibles.

Pour rappel, Binance a également sorti son propre stablecoin basé sur le dollar américain en septembre 2019, le le Binance USD (BUSD).

 

Suite à son lancement, l’USDC a profité d’une évolution notée. En octobre 2019, il avait fait les gros titres car il est maintenant accepté pour le paiement des impôts aux Bermudes. En novembre, il avait également fait partie du groupe de stablecoins ayant été ajoutés par BitPay, au même titre que le Gemini Dollar (GUSD) et le Paxos Standard (PAX). Actuellement, l’USDC est placé à la 26e position du classement des crypto-monnaies par market cap, avec une capitalisation boursière de 457 643 588 dollars.

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Site de Marine DebelloirMail de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar