Kraken lance son propre portefeuille auto-hébergé (non custodial) et met à disposition le code en open-source

Au tour de Kraken. La plateforme d’échange a lancé son propre portefeuille non custodial, centré sur la vie privée des utilisateurs. À quoi ressemblera-t-il et qu’est-ce que cela dit sur l’entreprise ?

Kraken lance son propre portefeuille auto-hébergé (non custodial) et met à disposition le code en open-source

Kraken lance son portefeuille autonome

Le « Kraken Wallet » est un moyen de mettre à disposition des utilisateurs un portefeuille « non-custodial », c’est-à-dire autonome. Ce sont en effet les utilisateurs qui détiennent les clés privées, à l’inverse des wallets proposés sur les comptes Kraken habituels des utilisateurs de la plateforme d’échange.

👉 Pour aller plus loin – Quelles sont les différences entre un Custodial / Non custodial wallet ?

Le portefeuille non custodial de Kraken prend en charge 8 réseaux blockchain majeurs : Bitcoin, Ethereum, Solana, Optimism, Base, Arbitrum, Polygon et Dogecoin. On voit que le layer 2 Base fait partie de la liste, c’est un choix notable de la part d’un concurrent direct de Coinbase.

Vie privée et code proposé en open source

Kraken insiste sur la vie privée dans son communiqué, expliquant que son portefeuille a été construit autour de cette idée centrale :

« Kraken Wallet collecte le minimum absolu de données nécessaires à son fonctionnement en tant que wallet. Même les données analytiques internes ne sont pas collectées. »

Par ailleurs, Kraken confirme que l’entreprise a procédé à un audit de son code avant son lancement, effectué par la société Trail of Bits. Le code du wallet est proposé en open source dès son lancement : c’est une première pour un portefeuille auto-hébergé issu d’une plateforme d’échange.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Kraken se positionne face aux régulateurs

Aux États-Unis, l’atmosphère n’est pas actuellement particulièrement ouverte aux cryptomonnaies. Plusieurs entreprises ont été inquiétées pour les options de vie privée qu’elles proposent. Le choix de Kraken est donc en partie symbolique. D’autant plus que les régulateurs sont de plus en plus sévères avec les portefeuilles non custodial en particulier.

On rappelle aussi que la plateforme a subi les foudres de la Securities and Exchange Commission récemment, et qu’elle fait partie des figures qui lui résistent publiquement :

« Les innovateurs crypto aux États-Unis ne devraient pas avoir à craindre des représailles pour leur discours politique. […] Ils ne devraient pas être intimidés par une agence politiquement compromise. »

👉 Dans l’actualité également – Uniswap VS la SEC : l’écosystème crypto se rallie derrière la plateforme d’échange

Kraken suit aussi l’exemple de l’hégémonique Binance. La plateforme d’échange avait lancé un nouveau wallet auto-hébergé en novembre dernier. Cela n’empêche cependant pas Kraken de se conformer aux régulations. On rappelle en effet que la plateforme a commencé à demander des informations sur les portefeuilles non custodial de ses clients britanniques.

Rejoignez la communauté Cryptoast sur Discord

Source : Kraken, communiqué

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu

Les premières Ledger Stax ont (enfin) commencé à être expédiées

Les premières Ledger Stax ont (enfin) commencé à être expédiées