Kraken demande le rejet de la plainte de la SEC — « Cela soulève de sérieuses questions sur les abus de pouvoir »

Tandis que la SEC a déposé plainte contre l’exchange de cryptomonnaies Kraken en novembre dernier, ce dernier a saisi la justice hier pour demander le rejet de ladite plainte. Quels sont les arguments avancés par la plateforme pour justifier sa requête ?

Kraken demande le rejet de la plainte de la SEC — « Cela soulève de sérieuses questions sur les abus de pouvoir »

Kraken répond à la plainte de la SEC

En novembre dernier, la Securities and Exchange Commission (SEC) s’en est à nouveau prise à l’exchange de cryptomonnaies Kraken, reprenant les éléments habituels sur les possibles irrégularités face aux lois sur les valeurs mobilières.

Jeudi, la plateforme a officiellement déposé une requête auprès du tribunal des États-Unis du district nord de Californie dans lequel avait été déposé ladite plainte, afin d’en demander le rejet.

Au sein de son argumentaire, Kraken estime que « la SEC ne fait état d’aucune fraude ni d’aucun préjudice pour le consommateur ». L’exchange va d’ailleurs plus loin, affirmant que cette poursuite découle de son témoignage au Congrès le 10 mai 2023, au lendemain duquel l’agence avait fait part de sa volonté de lancer des poursuites :

« Les innovateurs crypto aux États-Unis ne devraient pas avoir à craindre des représailles pour leur discours politique. Ils devraient être libres de plaider sincèrement en faveur d’une meilleure législation et de marchés plus efficaces. Ils ne devraient pas être intimidés par une agence politiquement compromise. »

👉 Qu’est-ce qu’une security et qu’est-ce que cela implique pour les cryptomonnaies ?

Plus loin, Kraken indique que la SEC se contredit dans ses poursuites et que celles-ci relèvent d’un abus de pouvoir.

Formez-vous avec Alyra pour intégrer l'écosystème blockchain

Un abus de pouvoir ?

Pour Kraken, la SEC cherche ainsi à étendre sa juridiction sans démontrer formellement que les actifs mentionnés dans sa plainte sont bel et bien des valeurs mobilières. L’exchange estime ainsi qu’au travers de telles poursuites, l’agence gouvernementale tente de faire valoir que « tout ce qui peut prendre de la valeur dans un écosystème peut constituer un contrat d’investissement ».

En partant de ce constat, Kraken prend ainsi l’exemple que cette logique pourrait s’appliquer à des cartes à collectionner, des pierres précieuses, des montres de collections et même des objets de collections d’équipes sportives. Or, la SEC n’aurait jamais adopté une telle approche depuis la création du Securities Exchange Act de 1934.

👉 Dans l’actualité également — La Banque centrale européenne (BCE) s’attaque encore à Bitcoin — Quels sont ses arguments ?

À l’image de Coinbase, Kraken choisit ainsi de ne pas se laisser faire, remettant ainsi en cause l’autorité du gendarme financier américain sur l’écosystème des cryptomonnaies. Il s’agira maintenant d’attendre la réponse de la justice pour voir jusqu’où ira ce bras de fer juridique.

Rejoignez la communauté Cryptoast sur Discord

Source : Kraken

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

Date et compte à rebours du halving Bitcoin de 2024

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

L'adresse Bitcoin d'un mineur dormant depuis 14 ans vient de se réveiller et déplace 3,3 millions de dollars

Selon Bitwise, le marché sous-estime l'impact long terme du halving de Bitcoin

Selon Bitwise, le marché sous-estime l'impact long terme du halving de Bitcoin

Binance lance Megadrop : un nouveau terrain de jeu pour les airdrops

Binance lance Megadrop : un nouveau terrain de jeu pour les airdrops