Une société du nom de Bitcoin Manipulation Abatement LLC accuse Ripple et son PDG Brad Garlinghouse d'avoir violé les lois sur les valeurs mobilières en vendant et en faisant la promotion du XRP.

 

Nouvelle accusation contre Ripple

Dans le recours collectif intenté à son encontre, Ripple est accusé d'avoir créé la cryptomonnaie XRP dans le seul but que ses fondateurs puissent s'enrichir.

En effet, selon les documents judiciaires déposés le 1er mai, Ripple et Brad Garlinghouse sont accusés d'avoir réuni plus d'un milliard de dollars grâce à la vente de tokens XRP en tant que titre non enregistré :

Afin de stimuler la demande et donc d'augmenter les profits de la vente de XRP, les défendeurs ont fait une multitude de déclarations fausses et trompeuses concernant le XRP, en violation des lois californiennes sur les valeurs mobilières, ainsi que des lois sur la publicité mensongère et la concurrence déloyale.

Il convient de noter que Bitcoin Manipulation Abatement est également à l'origine d'une autre action collective intentée en novembre dernier, contre l'exchange de produits dérivés crypto FTX.

Abandonnée seulement après 1 mois de poursuites, cette plainte réclamait 150 millions de dollars à la société en dommages et intérêts. La possibilité que ces nouvelles poursuites envers Ripple soient abandonnées est donc de mise.

👉 À lire sur le même sujet : États-Unis : 11 entreprises crypto poursuivies pour ventes frauduleuses

 

Une cible régulière

Ripple faisait déjà face à de multiples actions collectives intentées par des investisseurs qui réclament des dommages et intérêts au motif que la société n'aurait pas enregistré le XRP en tant que valeur mobilière auprès de la SEC.

Cette nouvelle action en justice repose sur les mêmes revendications. Par conséquent, Ripple et son PDG croulent sous les poursuites et il est évident que la société se trouve en ce moment même dans une situation particulièrement difficile.

Bien que les partenariats avec les banques à travers le monde se multiplient, les actions en justice envers Ripple entachent davantage son image déjà particulièrement ternie.

👉 Pour en savoir plus : Ripple : nouvelles accusations à l’encontre de Brad Garlinghouse

 

En parallèle, Ripple et Brad Garlinghouse se lancent eux aussi dans des poursuites judiciaires, notamment envers YouTube. Dans une action intentée contre le géant du partage de vidéos, celui-ci est accusé d'avoir supposément omis de prendre des mesures contre les multiples arnaques de faux airdrops de tokens XRP, qui sont légion sur la plateforme.

👉 Pour en savoir plus : Ripple poursuit YouTube pour ne pas avoir mis fin aux faux giveaways de XRP

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments