Qu'est-ce qu'un NFT génératif et comment en créer un ?

Trouvant ses origines il y a plusieurs siècles, l’art génératif a pris une ampleur inédite depuis l’émergence des NFT. Les créatifs de tous bords s’emparent de la technologie blockchain pour repousser les frontières de cette forme d’expression artistique laissant une large part au hasard. Cette nouvelle scène mélange smart contracts et algorithmes pour imaginer des œuvres d’art évolutives ou personnalisées appelées NFT génératifs.

Qu'est-ce qu'un NFT génératif et comment en créer un ?

Qu’est-ce que l’art génératif ?

Pour comprendre ce que sont les generative NFT (tokens non fongibles génératifs), il faut commencer par creuser leurs origines. Ils s’inscrivent dans le mouvement de l’art génératif, un moyen d’expression artistique utilisant le plus souvent des algorithmes pour générer des œuvres de manière aléatoire selon des règles définies au préalable par l’artiste.

L’un des premiers exemples connus de ce mouvement est un jeu musical apparu à la fin du 18e siècle. Attribué à Mozart, il consistait à lancer un dé pour assembler de manière aléatoire des fragments de musique déjà écrite. Cela permettait à la noblesse de l’époque de s’amuser à donner naissance à une infinité de morceaux inédits sans même savoir composer.

Il a fallu attendre l’apparition des premiers ordinateurs et des algorithmes pour que l’art génératif prenne de l’ampleur. L’un des pionniers de ce mouvement est le peintre Harold Cohen. Au début des années 1970, il a commencé à développer une série de programmes informatiques baptisée AARON, imaginée pour créer des œuvres artistiques de manière autonome.

Depuis ses débuts, ce moyen d’expression artistique n’a cessé de se transformer au gré des évolutions technologiques. Mais ce n’est que très récemment que l’art génératif a connu un vrai regain d’intérêt. En effet, grâce aux nouvelles possibilités offertes par la blockchain, on a vu apparaître ces dernières années une nouvelle scène artistique spécialisée dans les generative NFT.

? À lire pour partir sur de bonnes bases : NFT : nos explications pour tout comprendre en quelques minutes

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

NFT génératif : quand l’art génératif rencontre la blockchain

L’année 2021 a marqué un tournant dans l’adoption des NFT, avec une croissance estimée à 21 350 % par rapport à 2020. Pour autant, les artistes n’ont pas attendu que ces nouveaux outils se retrouvent sous les feux des projecteurs pour les adopter. Au-delà des wearables (vêtements utilisables dans le metaverse) ou des pfp (avatars servant de photos de profil), certains ont eu l’idée dès 2019 d’utiliser la technologie blockchain, les smart contracts en tête, pour créer une nouvelle forme d’art génératif.

Par leur nature, les smart contracts sont parfaits pour introduire la notion de hasard caractérisant l’art génératif. En effet, ces protocoles informatiques sont programmés pour exécuter des actions spécifiques de manière autonome lorsque certaines conditions définies au préalable sont remplies. Une fois ses règles définies, l'artiste n'est donc plus maître du rendu final de sa création.

On peut prendre l’exemple d’un musicien qui va déterminer qu’à chaque vente de l’un de ses morceaux, celui-ci sera transformé de manière aléatoire selon un algorithme. Cela pourra se jouer sur le rythme de la chanson, les différents instruments ou effets utilisés, l’alternance de différentes voix ou paroles, etc. Ainsi, l’acheteur bénéficiera d’un effet de surprise, car personne ne pourra prédire la forme exacte que prendra son NFT avant que son paiement ne soit effectué.

Il est également possible de recourir aux oracles pour créer ce qu'on appelle des NFT dynamiques, qui réagissent selon des événements du monde réel comme les données météorologiques par exemple. On pourrait ainsi imaginer qu’une œuvre se transforme selon la pression de l’air, la température, etc. Les possibilités sont infinies.

Les NFT génératifs viennent à peine d’émerger, mais ils connaissent déjà des évolutions impressionnantes. La plus notable est sans doute à chercher du côté des projets intégrant directement des modèles d’intelligence artificielle dans le smart contract des actifs tokénisés. Cette innovation permet de générer des NFT capables de créer de nouveaux contenus sans aucune intervention humaine, et même d'évoluer grâce aux capacités d’apprentissage de l’IA.

Sortie en 2019, la collection Autoglyphs est considérée comme le premier projet d’envergure en matière de generative NFT. Développée par Larva Labs, à qui l’on doit également les incontournables CryptoPunks, elle est composée de 512 pièces générées de manière autonome. Et visiblement, leur importance historique n’a pas échappé aux collectionneurs. On trouve seulement 3 Autoglyphs sur le marché secondaire, avec un prix minimum de 249 ETH, ce qui représente environ 390 000 dollars en ce début de mois de mars 2023.

? Pour aller plus loin : Comment la blockchain peut-elle révolutionner le marché de l'art ?

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Les collections et artistes majeurs des NFT génératifs

Pour vous familiariser avec cette nouvelle forme d’expression artistique, nous avons sélectionné pour vous 5 collections de NFT génératif ayant particulièrement retenu l’attention.

Autoglyphs

Comme évoqué plus haut, la collection Autoglyphs fait figure de pionnière en matière de NFT génératifs. Cette expérience artistique menée par Larva Labs en 2019 se distingue également par sa dimension caritative. En effet, n’importe qui pouvait générer un NFT lors de la sortie de la collection, à condition de donner les frais de création de 0,2 ETH à l’association caritative 350.org. Vu le prix des Autoglyphs aujourd’hui, ces généreux donateurs ont été largement récompensés de leur bonne action.

Ringers

Imaginée par l’artiste canadien Dmitri Cherniak, la collection Ringers utilise un algorithme permettant de générer aléatoirement des œuvres basées sur un concept ultra-simple : l’enroulement d’une ficelle autour d’un ensemble de chevilles. Chaque pièce est dérivée d’un hash de transaction unique et générée via JavaScript, en fonction de critères établis à l’avance, comme le nombre de chevilles, leur taille…

Fidenza

Avec son style graphique reconnaissable au premier coup d’œil, la collection Fidenza fait elle aussi partie des plus cotées en matière de generative NFT. Elle a été imaginée par Tyler Hobbs, un artiste visuel originaire d’Austin, capable de développer et de programmer ses propres algorithmes pour créer de l’art génératif.

Son dernier projet baptisé QQL s’inscrit dans la même veine, mais il laisse plus de place aux choix du collectionneur. Mené en collaboration avec Dandelion Wist, le cofondateur de la plateforme d’art génératif Archipelago, il permet à n’importe qui de générer une œuvre unique en fonction de critères à sélectionner soi-même. Vous pouvez l’essayer en ligne, mais seuls les détenteurs du « mint pass » pourront transformer leurs créations en NFT.

Chromie Squiggles

Les Chromie Squiggles sont des gribouillages colorés générés de manière aléatoire dans 9 styles différents. On les doit à l’artiste Erick Calderon, aka Snowfro, qui les a créés afin de servir de projet inaugural pour la plateforme Art Blocks, dédiée aux NFT génératifs, dont il occupe la fonction de PDG.

Lost Poets

En termes de NFT génératif, l’énigmatique Murat Pak fait partie des artistes les plus cotés du moment. Il est notamment connu pour sa collection « The Fungible », qui a permis à la maison de vente aux enchères Sotheby’s de récolter près de 17 millions de dollars en seulement deux jours. Mais son projet de NFT génératif le plus poussé est sûrement Lost Poets. Chaque NFT est réalisé par une intelligence artificielle développée spécifiquement pour l’occasion.

? À lire également : Comment évaluer le potentiel d'une collection de NFTs ?

Cryptoast lance sa 1ère collection de NFT

Des NFT associés à un journal papier collector ?

toaster icon
Risque élevé de perte en capital (en savoir plus)

Les meilleures plateformes dédiées aux generative NFT

La grande majorité des projets NFT s’inscrivant dans la mouvance de l’art génératif sont représentés sur les plateformes les plus populaires, comme OpenSea, Rarible, Nifty Gateway ou SuperRare.

Pour autant, certaines marketplaces spécialisées dans les generative NFT ont émergé ces dernières années. Nous avons compilé pour vous les plus intéressantes :

  • Art Blocks : créée en 2020 par Erick Calderon, à qui l’on doit les Chromie Squiggles, Art Blocks est la plus populaire des plateformes dédiées aux NFT génératifs ;
  • Async Art : lancée en 2020 également, la plateforme Async Art offre de nombreux outils permettant de rendre l’art génératif plus accessible pour les artistes comme les collectionneurs. Elle se consacre aux arts visuels, mais aussi à la musique générative, comme vous pouvez le constater sur sa marketplace ;
  • Gen.Art : cette plateforme d’art génératif créée en 2021 a la particularité d’être gérée par une organisation autonome décentralisée (DAO). N’importe qui peut se joindre à cette initiative en achetant une carte de membre (à partir de 0,0649 ETH, soit 102 dollars environ début mars 2023), et ainsi participer aux décisions de la plateforme. Les membres bénéficient également d’au moins un drop de NFT par mois ;
  • Fxhash : née en 2021 également, Fxhash est la plateforme de référence pour les collectionneurs de generative NFT préférant la blockchain Tezos à Ethereum et ses frais de gaz faramineux.

? Une petite piqûre de rappel : Comment acheter un NFT ? Guide 2023 complet

Formez-vous avec Alyra pour intégrer l'écosystème blockchain

Quelques outils pour créer vos propres NFT génératifs

Si la plupart des projets de NFT génératifs demandent un certain niveau de maîtrise en matière de programmation informatique, avec le plus souvent des algorithmes propres développés spécifiquement, de plus en plus d’outils permettent au grand public de créer leurs propres collections.

Nous en avons sélectionné quelques-uns pour vous :

Async Art

Comme évoqué plus haut, Async Art permet aux artistes de créer des collections de generative NFT de manière intuitive, sans avoir à écrire une seule ligne de code. Pas étonnant que la plateforme ait réussi à attirer certains des plus grands noms de cette scène émergente, comme Alotta Money, Coldie, XCOPY, Micah Johnson ou encore Josie Bellini. Parmi ses principaux concurrents, on trouve des plateformes comme NFT Art Generator ou CodelessNFT.

Les générateurs d’images utilisant l’IA

Grâce à l’intelligence artificielle, n’importe qui peut créer des œuvres d’art à partir de quelques lignes de texte avant de les transformer en NFT. Les plus populaires sont Dall-E et Midjourney.

? Retrouver toutes nos actualités consacrées aux NFT

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Qu'est-ce qu'un bull run dans le monde des cryptomonnaies ?

Le cours du Bitcoin (BTC) dépasse les 60 000 euros pour la première fois de son histoire

Le cours du Bitcoin (BTC) dépasse les 60 000 euros pour la première fois de son histoire

Top des meilleurs exchanges décentralisés (DEX) crypto en 2024

Top des meilleurs exchanges décentralisés (DEX) crypto en 2024

+371 % pour le PEPE, +349 % pour le Dogwifhat (WIF)... Les memecoins explosent à la hausse

+371 % pour le PEPE, +349 % pour le Dogwifhat (WIF)... Les memecoins explosent à la hausse