Les moments clés pour le marché des NFTs en 2021

Dans son dernier rapport, NonFungible.com identifie quatre périodes charnières pour le marché des NFTs en 2021.

Début 2021

Au début de l’année 2021, le marché des NFTs s’est retrouvé sous les feux des projecteurs, notamment grâce aux collaborations avec des marques de sport. Le rapport évoque par exemple le succès de NBA Top Shot, et met en avant les levées de fonds de Sorare. La société française qui propose des cartes de footballeurs à collectionner a récolté 50 millions de dollars en février, puis 680 millions de dollars en septembre.

Printemps 2021

C’est à cette période qu’on observe les premières ventes d’envergure. Cela marque l’avènement des objets de collection CryptoPunks ou Bored Ape Yacht Club, ainsi que de certains NFTs artistiques comme ceux de Beeple, dont la vente de « Everydays - The First 5000 Days » pour 69 millions de dollars a fait la une de tous les médias en mars. En même temps, ce n’est pas étonnant, car il s’agit de la 3e œuvre d’art la plus chère de tous les temps.

Été 2021

À l’été 2021, le marché a continué à s’emballer, avec l’apparition de nombreux NFTs de mèmes célèbres. En août, près de 400 millions de dollars de NFTs ont été échangés en seulement une semaine. 

Fin 2021

À la fin de cette année faste, les NFTs sont devenus incontournables, au point que le dictionnaire Collins a désigné le terme « NFT » comme le mot de l’année.

👉 Apprenez-en plus sur les tokens non fongibles (NFTs)

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Une année record pour le marché des NFTs

Une croissance affolante

Par rapport à d’autres technologies de rupture, comme la voiture électrique dont le marché a doublé en 2021, les NFTs croissent à un rythme complètement fou. Le secteur a vu son poids augmenter de 21 350 % l’an dernier, soit une multiplication par 213,5. Oui, vous avez bien lu : le marché des NFTs a 100 fois mieux performé l’an dernier que celui de l’auto électrique, pourtant considéré comme très porteur.

Sur les 71 millions de portefeuilles Ethereum actifs, plus de 2,5 millions ont effectué des transactions de NFTs en 2021, contre 89 000 en 2020. Cela représente une augmentation impressionnante de 1 822 %.

Logiquement, sur ce marché naissant, on compte pour le moment plus d’acheteurs que de vendeurs. Les acheteurs sont passés de 75 144 en 2020 à 2,3 millions en 2021. Les vendeurs, eux, étaient 1,2 million l’an dernier, contre 31 774 en 2020.

Une offre qui ne suit pas la demande

Vous avez sûrement constaté que les prix des collections de NFTs les plus connues ont explosé en 2021. On peut prendre l’exemple des CryptoPunks, qui ont enregistré quelques transactions ahurissantes l’an dernier : 

      • 600 ETH pour le Punk #2890 en janvier (751 692 dollars) ;
      • 11,8 millions de dollars en juin pour le Punk #7523 ;
      • 2 250 ETH en juillet pour le Punk #5217 (5,50 millions de dollars) ;
      • 2 000 ETH pour le Punk #8857 (6,64 millions de dollars) ;
      • 2 500 ETH en décembre pour le Punk #4156 (10,26 millions de dollars).

Cette augmentation de la cote des collections de NFTs les plus célèbres s’explique notamment par une demande supérieure à l’offre. Comme NonFungible.com l’a constaté, le volume d’échange, le prix moyen et la taille du marché ont augmenté de manière exponentielle, alors que dans le même temps, le nombre de smart contracts actifs, qui constituent un indicateur du nombre de projets actifs sur l’année, a connu une croissance modérée.

Des NFTs de plus en plus utiles

Si les premiers NFTs représentaient plutôt des objets de collection aux yeux des investisseurs, à l’image des CryptoPunks ou des Bored Apes, l’année 2021 a vu émerger de nombreux projets donnant une véritable utilité aux tokens non fongibles. 

On le voit notamment avec l’émergence de nombreux metaverses, dans lesquels les NFTs jouent un rôle considérable. Ils peuvent être utilisés comme avatars dans ces nouveaux territoires virtuels, mais pas seulement. Ils servent aussi à certifier la propriété numérique de la plupart des éléments constituant les métayers, que ce soit les terrains, les vêtements des avatars, des billets d’entrée pour un concert virtuel…

Des bénéfices juteux, mais mal répartis

Le rapport note que l’achat et la revente de NFTs ont permis de générer 5,4 milliards de dollars de bénéfices en 2021. Quant aux pertes, elles s’élèvent à 667 millions de dollars.

NonFungible.com souligne également que les bénéfices sont encore mal distribués sur ce marché naissant. En effet, on compte 473 portefeuilles ayant généré au moins un million de dollars sur l’année.

Si vous voulez une vue d’ensemble, NonFungible.com a réalisé un tableau récapitulant en chiffres la croissance du marché entre 2019 et 2021 :

chiffres marché nfts 2021

La croissance en chiffres du marché des NFTs entre 2019 et 2021 - Source : NonFungible.com

👉 À lire à ce sujet : Le prix des NFTs Bored Ape passe devant celui des CryptoPunks

Focus en chiffres sur les principaux types de NFTs

Dans son rapport, la société NonFungible.com propose un récapitulatif en chiffres des performances des principaux types de NFTs. Cela permet notamment de constater que les objets de collection, ou collectibles, ont dominé le marché en 2021.

Le classement des différents types de NFTs selon leur volume total de ventes en dollars :

  1. Les objets de collection : 8,47 milliards ;
  2. Les jeux vidéo : 5,18 milliards ;
  3. Les œuvres d’art : 2,80 milliards ;
  4. Les NFTs dédiés au metaverse : 513,87 millions ;
  5. Les NFTs utilitaires et finance : 503,84 millions.

Le rapport propose également un tableau très instructif récapitulant toutes les données collectées pour chaque type de NFT :

chiffres différents types NFTs

Analyse en chiffres des marchés relatifs aux différents types de NFTs - Source : NonFungible.com

👉 Sur le même sujet : Metaverse : comprendre ces mondes virtuels basés sur la blockchain et les NFTs

Les 6 grands défis d’avenir pour le secteur des NFTs

Malgré une année 2021 record, NonFungible.com tient à insister dans son rapport sur l’immaturité du marché des NFTs. La société a notamment identifié les principaux défis qui lui restent à surmonter pour une adoption massive par le grand public :

Améliorer l’expérience utilisateur 

Acheter un NFT de manière décentralisée reste complexe. Il faut télécharger un portefeuille de cryptomonnaies, sauvegarder ses clés privées et charger son portefeuille en cryptos avant de pouvoir passer à l’achat. 

Certaines plateformes se montrent plus simples d’utilisation, comme Crypto.com ou Binance NFT, mais cela se fait au détriment du contrôle du propriétaire sur son NFT, car il ne peut pas le vendre sur une autre plateforme.

Parvenir à un cadre légal et à une imposition clairs

En l’absence de cadre légal clair, et d’harmonisation des règles en fonction des différents pays, il reste compliqué de déclarer les revenus provenant de la vente de NFTs.

👉 Pour aller plus loin : Quelle régulation et fiscalité pour les tokens non fongibles (NFT) ?

Réguler le marché pour lutter contre les arnaques et offrir une protection aux acheteurs

Le flou législatif entourant les NFTs rend difficile la protection des utilisateurs. Pour le moment, les acteurs du marché s’autorégulent, comme on a pu le voir avec certaines plateformes qui n’hésitent pas à rembourser de leur poche les utilisateurs victimes d’arnaques.

Réduire l’impact écologique des NFTs

La problématique environnementale concerne toutes les industries dans le monde, et les cryptos comme les NFTs n’échappent pas à la règle.

Si les blockchains basées sur le Proof of Work tentent de réduire leur impact carbone, notamment en ayant recours aux énergies renouvelables, on voit de plus en plus de projets NFT opter pour des blockchains moins énergivores, comme celles construites sur la preuve d’enjeu (Proof of Stake). Non seulement les frais y sont moins élevés, mais elles se distinguent surtout par leur consommation énergétique très faible comparée à la version actuelle d’Ethereum.

Rester authentique malgré la spéculation et l’inflation

L’effervescence sur le marché des NFTs en 2021, qui a vu débarquer de nombreuses stars et de grandes marques, a conduit à une forte spéculation. Les prix de certaines collections ont explosé, favorisant les arnaques et une inflation galopante. Le défi pour le marché sera donc de conserver l’authenticité qui a fait son succès à ses débuts.

Éduquer les nouveaux arrivants aux bonnes pratiques et aux risques

La forte augmentation du nombre de portefeuilles actifs sur le marché des NFTs en 2021 ne signifie pas que ces nouveaux arrivants maîtrisent les codes du secteur. La communauté va donc devoir se mobiliser pour partager les bonnes pratiques, et les aider à réduire les risques de se faire arnaquer. La démocratisation des NFTs en dépend.

👉 Pour en savoir plus sur le marché des NFTs, téléchargez le rapport annuel de NonFungible.com 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Guillaume Huault-Dupuy

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Passionné de pop culture et de nouvelles technologies, j’ai plongé dans le grand bain des cryptos et de la blockchain fin 2017. Depuis, je n’en suis jamais ressorti. Après des années à observer l’expansion de cet univers fascinant, j’ai décidé de mettre mes compétences journalistiques au service de sa démocratisation en rejoignant la team Cryptoast.
Tous les articles de Guillaume Huault-Dupuy.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments