Pourquoi les portefeuilles Bitcoin abandonnent-ils les États-Unis ?

Les portefeuilles Bitcoin Wasabi Wallet et Phoenix Wallet ont annoncé qu'ils ne seraient bientôt plus accessibles aux habitants des États-Unis. Que se passe-t-il ?

Pourquoi les portefeuilles Bitcoin abandonnent-ils les États-Unis ?

Les wallets Bitcoin quittent les États-Unis

Wasabi Wallet et Phoenix Wallet, 2 portefeuilles dédiés au Bitcoin, ont récemment annoncé que les habitants des États-Unis n'auraient bientôt plus accès à leurs services, et ne pourront même plus visiter leur site Web.

La raison à cela ? La pression réglementaire qui sévit aux États-Unis concernant les cryptomonnaies, exercée tant par la Securities and Exchange Commission (SEC) que diverses agences réglementaires. Les 2 cofondateurs de Samouraï Wallet, Keonne Rodriguez et William Lonergan Hill, en ont d'ailleurs récemment fait les frais.

Il y a tout juste quelques jours, ces derniers ont été arrêtés suite à des accusations de conspiration pour blanchiment d'argent et d'exploitation d'une entreprise de transfert d'argent sans licence. En parallèle des faits concernant directement Samouraï Wallet, les individus sont également accusés d'avoir permis le blanchiment de plus de 2 milliards de dollars via leur mixeur de cryptomonnaies Whirlpool.

👉 Découvrez les 12 meilleurs portefeuilles pour sécuriser vos Bitcoins en 2024

Nous le savons, les mixeurs de cryptomonnaies sont aujourd'hui une cible prioritaire pour les autorités américaines, comme a pu en témoigner l'arrestation d'Alexey Pertsev, le cofondateur de Tornado Cash, au mois d'août 2023. Ce dernier est accusé d'avoir permis le blanchiment de 1,2 milliard de dollars, dont une partie provenant du hack de la sidechain Ronin - le plus important de l'histoire des cryptomonnaies en termes de montant dérobé.

Concernant les mixeurs de cryptomonnaies open source, la question a longtemps consisté à devoir déterminer si c'est la personne qui avait rédigé le code informatique qui devait être accusée en cas d'utilisation frauduleuse de ce dernier, ou si c'est les individus qui en faisaient un usage illicite.

Dans un document de 111 pages récemment déposé auprès de la justice, les procureurs des États-Unis ont tranché : « L'acte d'accusation allègue clairement que le service Tornado Cash était une entreprise commerciale exploitée à des fins lucratives ou financières et que l'accusé lui-même a profité de son fonctionnement en contrôlant, avec d'autres, des éléments clés du service intégré Tornado Cash. »

« Le succès même du service Tornado Cash, qui a permis de blanchir d'énormes quantités de produits criminels, montre la nécessité d'imposer des restrictions, » ont-ils ajouté.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Définitivement trop de régulation aux États-Unis ?

ACINQ, la firme à l'origine du Phoenix Wallet, qui repose sur le Lightning Network, a clairement pointé du doigt le doute réglementaire qui sévit aux États-Unis concernant sa décision, indiquant qu'elle communiquerait prochainement sur les « impacts potentiels » de ce dernier.

Selon elle, il se pourrait même qu'à terme, le simple fait de posséder un nœud sur le Lightning Network puisse être considéré comme une activité professionnelle, et qu'elle devienne donc soumise à la réglementation de facto.

« Les annonces récentes des autorités américaines jettent le doute sur la question de savoir si les fournisseurs de portefeuilles self custodials, les fournisseurs de services Lightning ou même les nœuds Lightning pourraient être considérés comme des entreprises de services monétaires et être réglementés comme tels. »

Même son de cloche chez Wasabi Wallet, qui s'est exprimé à travers la voix de zkSNACKs, sa société mère, dans un communiqué en date du 27 avril.

« À la lumière des récentes annonces des autorités américaines, zkSNACKs interdit désormais strictement aux utilisateurs américains d'utiliser ses services. Le blocage des adresses IP des résidents américains est effectif sur wasabiwallet.io, api.wasabiwallet.io et zksnacks.com. »

👉 Poursuivez votre lecture – Des millions de dollars de crypto appartenant à des whales, dont Vitalik, sont bloqués sur des bridges

Mais les mixeurs de cryptomonnaies et les portefeuilles Bitcoin ne sont pas les seules cibles potentielles : Consensys, la société mère du portefeuille MetaMask, a récemment été accusée par la SEC d'opérer comme un broker non enregistré, notamment concernant ses produits MetaMask Swaps et MetaMask Staking.

En parallèle, le FBI a publié un communiqué dans les 24 heures suivant l'arrestation des 2 cofondateurs de Samouraï Wallet afin de mettre en garde les individus qui souhaiteraient utiliser des applications relatives aux cryptomonnaies n'exigeant pas de KYC.

La guerre menée par les régulateurs américains contre les différents opérateurs de services crypto ne semble donc pas près de s'arrêter. La question est de savoir si les quelques voix qui se sont élevées contre le pouvoir américain, notamment celle de Coinbase ou plus récemment celle de Consensys, parviendront à se faire entendre.

Cryptoast Research : Ne gâchez pas ce bull run, entourez vous d'experts

Source : zkSNACKs

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Mohand

Bonjour merci pour votre article

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu

Les premières Ledger Stax ont (enfin) commencé à être expédiées

Les premières Ledger Stax ont (enfin) commencé à être expédiées