Le FBI alerte sur l'usage des applications de cryptomonnaies sans KYC

Les autorités des États-Unis lancent une offensive contre la confidentialité, ciblant les applications favorisant la confidentialité des utilisateurs. Cette semaine, l'arrestation des cofondateurs de Samouraï Wallet, accusés de blanchiment de 2 milliards de dollars, et une mise en garde du FBI contre certaines applications qui ne demandent pas de KYC, marquent un tournant critique.

Le FBI alerte sur l'usage des applications de cryptomonnaies sans KYC

Les États-Unis commencent une bataille contre la confidentialité

Les autorités des États-Unis semblent avoir engagé une bataille juridique contre les applications qui permettent à leurs utilisateurs de protéger leur vie privée. Plus tôt cette semaine, les co-fondateurs de Samouraï Wallet, un portefeuille équipé d'un mixeur de Bitcoins, ont été arrêtés, accusés du blanchiment de 2 milliards de dollars.

Le Federal Bureau of Investigation (FBI) s'est récemment attaqué aux applications qui ne requièrent pas de vérification d'identité (KYC), en publiant un communiqué pour avertir les citoyens étatsuniens des dangers que ces plateformes pourraient représenter.

extrait communique fbi

Extrait du communiqué publié par le FBI

 

« Le FBI met en garde les Américains contre l'utilisation de services de transfert d'argent en cryptomonnaie qui ne sont pas enregistrés comme entreprises de services monétaires (ESM) conformément à la loi fédérale des États-Unis (31 U.S.C. § 5330; 31 CFR §§ 1010; 1022) et qui ne respectent pas les exigences de lutte contre le blanchiment d'argent. Quelques mesures simples peuvent éviter l'utilisation involontaire de services non conformes. Par exemple, évitez les services de transfert d'argent en cryptomonnaie qui ne recueillent pas les informations nécessaires sur leurs clients (KYC) lorsque cela est requis. »

Il est difficile de savoir précisément à quelles applications le FBI fait référence ici. En effet, selon la loi, une entreprise est obligée de collecter les informations de ses clients seulement si elle prend en custodie leurs fonds, comme c'est le cas de Coinbase qui conserve les clés privées des portefeuilles pour leurs clients.

👉 Découvrez notre sélection des 12 meilleurs portefeuilles pour sécuriser vos BTC en 2024

Cependant, de nombreux services et applications dans l'univers des cryptomonnaies permettent de faire des opérations similaires à une plateforme d'échange, mais ne requièrent pas de vérification d'identité (KYC), car elles ne prennent jamais la custodie des fonds.

Par exemple, il existe des plateformes d'échange de monnaies fiduciaires contre des cryptomonnaies qui ne demandent pas de KYC. Une fois les fonds reçus, ils sont directement échangés et envoyés sur un portefeuille non custodial, dont seul l'utilisateur détient la clé privée, comme c'est le cas avec Relai app ou Mt Pelerin.

D'autres applications on-chain, telles que Uniswap ou Aave, fournissent une infrastructure sur la blockchain sans jamais accéder aux fonds.

Coinbase : inscrivez-vous sur l'exchange crypto le plus réputé au monde
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Cet avertissement pourrait être une menace pour les portefeuilles non custodial

Le plus surprenant avec cet avertissement du FBI est qu'il semble s'adresser aux plateformes d'échange, cependant, celles qui prennent la custodie des fonds et ne collectent pas les informations personnelles de leurs clients sont déjà en situation d'illégalité.

Pour plusieurs membres de la communauté, l'avertissement, survenu 24 heures après l'arrestation des cofondateurs de Samouraï Wallet, semble déclarer le début d'une offensive des autorités contre les solutions de protection de la vie privée sur Internet.

Cette démarche pourrait même, à terme, aboutir à l'interdiction des portefeuilles de cryptomonnaies classiques qui fonctionnent uniquement avec une phrase-seed.

👉 Dans l’actualité également – ETF Ethereum spot : les candidatures devraient être rejetées par la SEC le mois prochain

Il est important de rappeler que, bien que certaines personnes utilisent les blockchains et leurs nombreuses applications pour accroître leur confidentialité, recourir à ces technologies pour blanchir de l'argent ou participer à des activités illégales est peu pertinent en raison de la traçabilité qu'offrent les blockchains.

Pour mettre en perspective, une étude de Chainalysis révèle que, en 2023, les cryptomonnaies impliquées dans des activités illicites représentaient 24,2 milliards de dollars, tandis que le scandale des Panama Papers à lui seul concernait environ 11 300 milliards de dollars.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Source : FBI

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

ETF Ethereum spot : la SEC donne son feu vert

ETF Ethereum spot : la SEC donne son feu vert

Cette entreprise achète du Bitcoin et son cours gagne plus de 500 %

Cette entreprise achète du Bitcoin et son cours gagne plus de 500 %

ETF Ethereum (ETH) spot : dernière étape pour la validation des candidatures ?

ETF Ethereum (ETH) spot : dernière étape pour la validation des candidatures ?

Après les ETF Ethereum spot, bientôt les ETF Solana (SOL) ?

Après les ETF Ethereum spot, bientôt les ETF Solana (SOL) ?