Et si vous réserviez un vol avec du Dogecoin ?

La compagnie aérienne nationale de la Lettonie, airBaltic, a annoncé que ses clients pourront maintenant réserver un vol avec un ensemble de cryptomonnaies. Parmi celles-ci figurent l'Ether (ETH), le Dogecoin (DOGE) et le Bitcoin Cash (BCH). L'entreprise s'est aussi tournée vers les stablecoins, en acceptant également le GUSD, l'USDC, le PAX, et le BUSD.

airBaltic est loin d'être étrangère aux cryptomonnaies, puisqu'il s'agit de la première compagnie aérienne au monde à avoir accepté les paiements en bitcoins (BTC) pour ses billets d'avion, en juillet 2014.

Les paiements sont exonérés des coûts de transaction inhérents aux cryptomonnaies utilisées et sont disponibles pour les vols réservés au moins 5 jours avant le départ prévu.

Bien que la compagnie aérienne se montre très crypto-friendly, elle précise que les prix des billets ne sont pas libellés dans les cryptomonnaies prises en charge. Les prix restent affichés en euros et lorsque le client souhaite payer avec des cryptomonnaies, il est redirigé vers BitPay, le partenaire d'airBaltic pour assurer le paiement en crypto-actifs. airBaltic ne reçoit donc pas les paiements en cryptomonnaies, mais directement en euros.

Particularité intéressante à prendre en compte, le gouvernement letton est le principal actionnaire d'airBaltic et détient 96,14 % des parts de la compagnie.

« En tant que compagnie aérienne innovante, nous nous efforçons toujours de rechercher des moyens d'améliorer l'expérience client en commençant par le processus de réservation. Au fil des ans, environ 1 000 clients ont utilisé cette option de paiement, ce qui peut sembler peu, mais offre néanmoins aux passagers une option de paiement unique difficile à trouver ailleurs, » a souligné Martin Gauss, PDG d'airBaltic.

Cette initiative suit l'acceptation du Bitcoin comme moyen de paiement par Tesla, le fabricant de véhicules électriques dirigé par Elon Musk. L'adoption de la reine des cryptomonnaies continue et touche aujourd'hui les plus hautes sphères comme le monde la finance traditionnelle.

👉 Pour aller plus loin – Les banques montent-elles enfin dans le train des cryptomonnaies ?

L'adoption du Dogecoin s'accélère

Aussi surprenant que cela puisse paraître tant l'existence de cette cryptomonnaie fait débat, le Dogecoin est lui aussi entré dans une phase d'adoption. L'un des plus grands mème de l'industrie continue de s'immiscer là où on ne l'attend pas, créant toujours plus de surprises.

Très certainement grâce au soutien continu d'Elon Musk pour le DOGE sur ses réseaux sociaux et à la visibilité qu'il lui donne, le DOGE est de plus en plus accepté comme moyen de paiement à travers le monde. airBaltic est le dernier exemple en date, mais la franchise des Mavericks de Dallas permet maintenant à ses fans d'acheter des billets et des goodies avec le Dogecoin.

En parallèle, le fournisseur de distributeurs automatiques de cryptomonnaies CoinFlip, a ajouté le DOGE à ses 1 800 distributeurs installés sur tout le territoire des États-Unis. Malgré son apparente inutilité, le Dogecoin se trouve chaque jour de nouveaux adeptes, mais prudence, cette cryptomonnaie reste à l'origine une simple blague, même si celle-ci a depuis lors dépassé ce stade.

👉 Découvrez plus d’infos sur le projet Dogecoin (DOGE)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments