La blockchain EOS est au plus bas de sa forme

Selon le nouveau rapport de Outlier Ventures, la blockchain EOS n'a pas le vent en poupe. Les projets tels que Cardano ou Polkadot vont-ils s'imposer comme les réelles alternatives à Ethereum ?

La blockchain EOS est au plus bas de sa forme

Développement d'EOS au ralenti

À l'origine, EOS est le fruit de la plus grosse Initial Coin Offering (ICO) de l'histoire avec 4 milliards de dollars collectés. Depuis cette levée de fonds, les développeurs ont ajouté environ 325 dApps et 515 smart-contracts à EOS. En comparaison, la communauté d'Ethereum (ETH) a créé près de 2900 dApps et 4500 smart-contracts.

Selon le rapport de Outliers Ventures, l'activité des développeurs travaillant sur le protocole EOS a chuté de plus de 85% en un an. En conséquence, les mises à jour du protocole suivies sur Github ont chuté de 94%. En avril, Cryptoast rapportait déjà une importante baisse du volume des transactions des dApps d’EOS.

De plus, le projet de réseau social Voice qui devait être l'application star d’EOS sera finalement déployé sur une autre blockchain à son lancement. Cette décision n'a pas été interprétée comme un bon signal par les observateurs.

Aujourd'hui, EOS recule à la neuvième place en termes de capitalisation et risque de sortir du top 10.

👉 Découvrez également : Quelles sont les applications décentralisées (DApps) les plus utilisées ?

 

Ethereum toujours en tête

Outlier Ventures souligne que la blockchain Ethereum reste loin devant celle d'EOS. 80% de l'ensemble des dApps et smart-contracts sont créés sur l'Ethereum alors qu’EOS est loin derrière avec 9%.

Le rapport a également mis en lumière la forte croissance de projet alternatif comme Polkadot. Le projet lancé en 2017 par Gavin Wood, cofondateur d'Ethereum a réussi le lancement de son mainnet en mai 2020.

D'autres projets alternatifs plus connus comme Cosmos (ATOM), Theta (THETA) et Cardano (ADA) confirment leur bonne santé avec une augmentation significative du nombre de développeurs et d'utilisateurs actifs.

Néanmoins, EOS maintient toujours la deuxième plus grande base d'utilisateurs après l'Ethereum avec près de 15 000 utilisateurs actifs quotidiens. Mais avec autant de développeurs quittant l'écosystème, EOS va-t-il être en mesure de renverser la tendance et faire face à des protocoles alternatifs de plus en plus actifs ?

👉 Pour en savoir plus : Gavin Wood annonce la mise en route de Polkadot CC1

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

Bitcoin : les mineurs se tourneraient-ils vers l’intelligence artificielle (IA) suite au halving ?

Bitcoin : les mineurs se tourneraient-ils vers l’intelligence artificielle (IA) suite au halving ?