Le site d’analyses dAppReview a publié son rapport trimestriel hier. Il indique qu’Ethereum, Tron et Eos dominent encore complètement les applications décentralisées (dApps) pour janvier, février et mars 2020... Avec un avantage conséquent pour l’Ethereum.

 

Ethereum, le vrai roi des dApps

Au premier trimestre, les applications décentralisées toutes blockchains confondues ont permis de générer un total de 7.9 milliards de dollars en volume de transactions. Les blockchain de l’Ethereum, du Tron et de l’Eos ne sont pas les seules sur le créneau, mais elles représentent encore 99 % du volume de transactions. Et parmi ces trois leaders incontestés, un seul s’en tire mieux qu’au premier trimestre 2019 : Ethereum.

dApps blockchains premier trimestre 2020

Source : dAppReview

Le réseau de Vitalik Buterin peut pour cela remercier le secteur de la finance décentralisée (DeFi). Les projets DeFi d’Ethereum ont connu une croissance incroyable : +778 % quand on les compare au premier trimestre de l’année passée. Au total, le volume de transaction des dApps d’Ethereum s’élève à 5.64 milliards de dollars sur les trois derniers mois. Ce volume de transaction important n’est cependant pas basé sur l’Ether, mais sur les tokens ERC-20 des différents projets, comme le DAI ou l’USDC par exemple.

👉 Apprenez-en plus sur le secteur de la finance décentralisée (DeFi)

Sans grande surprise, le record a été atteint lors du « jeudi noir » qui a vu le krach des cryptos, avec 326 millions de dollars de volume de transaction venant en majorité de MakerDAO, dYdX et d’autres projets DeFi.

Un réseau qui se stabilise

Si on se penche sur le type de dApps, la blockchain de l’Ethereum montre une grande stabilité par rapport à il y a un an. Ce que cela pointe du doigt, c’est la maturité du réseau, avec des projets qui arrivent à se développer de manière pérenne :

dApps Ethereum premier trimestre 2020

Source : dAppReview

C’est peut-être également pourquoi le champ des dApps d’Ethereum s’est réduit : on trouvait 641 applications décentralisées actives au premier trimestre 2020, c’est 173 de moins qu’il y a un an.

 

Tron et Eos : un volume de transaction en baisse

Le réseau Tron a connu une baisse du volume de transaction des dApps très marquée. Au premier trimestre 2019, il atteignait 1.57 milliard de dollars. En 2020, il ne s’élève plus qu’à 411 millions de dollars, soit une chute de 73 %. Selon dApp Review, cela s’explique en partie par une baisse de l’engouement des joueurs, qui s’étaient précipités en 2019 sur les casinos crypto du réseau. Cette catégorie reste cependant la plus importante pour le réseau de Justin Sun :

dApps Tron premier trimestre 2020

Source : dAppReview

On note également l’arrivée de dApps de finance au premier trimestre : par exemple Djed, qui est une copie plus ou moins assumée de MakerDAO.

 

Si on se penche sur le projet Eos, on voit également une baisse du volume de transaction. Il semblerait que le réseau ne se soit pas encore remis du lancement du token EIDOS, qui avait fortement congestionné sa blockchain. La chute du volume de transaction reste cependant moins marquée que pour Tron : -11 %. Les adresses actives journalières ont elles chuté plus nettement, passant de 85 000 à 11 000, soit 87 % de moins. On assiste également à une redistribution des dApps : alors que les casinos dominaient début 2020, ce sont maintenant les dApps de la catégorie « exchanges » qui sont les plus importantes sur Eos :

dApps Eos premier trimestre 2020

Source : dAppReview

 

Tout cela confirme donc par des chiffres ce qu’on a pu percevoir au cours de l’année 2019 : le secteur de la DeFi a opéré un hold-up remarquable, avec des jeux cryptos qui ont également occupé le devant de la scène. Et malgré ses limitations et ses problèmes de scalabilité, Ethereum reste – pour l’instant – leader en matière de dApps.

👉 Lisez les dernières nouvelles du projet Ethereum

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments