Selon un rapport de CoinDesk le 19 juillet, Samsung a nié toute connexion officielle à la cryptomonnaie répondant au nom de « Samsung Coin ». Alors que la société a fait la une de tous les médias plus tôt dans l'année pour l'ajout d'un wallet crypto au cœur de son smartphone le Galaxy S10, Samsung ne prévoirait pas d'émettre son propre token natif pour le moment.

 

Samsung n'aurait aucun lien avec ce dépôt de marque

Le 10 juillet, un individu sud-coréen tentait de déposer la marque « Samsung Coin ». Selon les documents déposés auprès de l'Office coréen de la propriété intellectuelle (KIPO), une demande d'enregistrement de marque a été enregistrée par Kim Nam-jin en anglais et en coréen. La demande a été déposée dans le cadre de programmes informatiques et y compris dans les termes de « carte de paiement électronique » et de « dispositif de chiffrement électronique ».

Toutefois, la société sud-coréenne affirme n'avoir aucun lien avec le Samsung Coin déposé récemment. Dans une déclaration à CoinDesk, un porte-parole a simplement déclaré :

 On ne travaille pas comme ça.

Il est possible que Samsung tente de masquer le développement d'un token natif jusqu'à un moment plus opportun. Particulièrement après la tempête politique créée par la future cryptomonnaie qui sera émise par Facebook en 2020, la Libra.

 

La cryptomonnaie de Samsung, ce n'est pas pour tout de suite

De plus, il semble que l'individu qui a déposé le brevet tente de capitaliser sur le développement de Samsung dans l'espace de la blockchain et des cryptomonnaies. La même personne a déjà déposé des demandes de marques de commerce liées aux cryptomonnaies pour d'autres grandes entreprises technologiques, y compris « ThinQ Wallet ». LG a été lié au développement d'une application du même nom, et chercherait à créer un wallet pour smartphones pour des utilisations liées aux cryptomonnaies.

Il y a fort à parier que le géant de la technologie originaire de Corée du Sud développe déjà sa propre cryptomonnaie en interne. Tout comme Kakao Corp, Samsung s'intéresse de très près à la blockchain et à ses avantages. La population sud-coréenne étant très friande de nouvelles technologies, le risque potentiel pour ces entreprises d'émettre leurs propres cryptomonnaies n'est pas si important, tant qu'elles ne cherchent pas à s'étendre mondialement comme Facebook.

 

Récemment, nous avions rapporté l'ajout de plusieurs nouvelles applications décentralisées (dApps) de la part de Samsung pour son Galaxy S10. Le constructeur compte bien se faire une place dans ce domaine et attirer le plus grand nombre d'utilisateurs possible autour de la blockchain.

Samsung a aussi annoncé la publication de son kit de développement logiciel (SDK) pour les dApps. Le SDK est conçu, entre autres, pour la gestion des comptes, les paiements et le support des cold-wallets. Le dernier SDK DApp Blockchain de Samsung serait apparemment un super-ensemble de tous les SDK précédents.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments