FTX : un nouvel enregistrement audio de Sam Bankman-Fried s'avère de mauvais augure

Dans une interview menée par Tiffany Fong tout juste révélée, Sam Bankman-Fried, l'ex-PDG de FTX, fait de nombreuses révélations concernant la faillite de l'exchange, ses différents dons aux partis politiques et le hack de la plateforme. Il assure par ailleurs que si FTX n'était pas en faillite, l'exchange fonctionnerait normalement et les utilisateurs pourraient même retirer leurs fonds normalement.

FTX : un nouvel enregistrement audio de Sam Bankman-Fried s'avère de mauvais augure

Une interview de Sam Bankman-Fried fait surface

La reporter Tiffany Fong, spécialisée dans le milieu des cryptomonnaies, vient de dévoiler 2 documents audio post-faillite dans lesquels elle questionne Sam Bankman-Fried sur quelques points critiques relatifs à l'effondrement de FTX.

L'ex-PDG de FTX précise d'entrée de jeu qu'il a choisi de réaliser une interview auprès d'une journaliste relativement peu connue de son propre chef, précisant qu'il a « commencé à faire confiance à son instinct pour ce genre de choses » et que de cette manière la question serait abordée « d'un point de vue au moins un peu neutre et intéressé ».

🔴 DIRECT – Suivre l'affaire FTX en temps réel

Le premier enregistrement, daté du 16 novembre et publié le 29 novembre sur YouTube, aborde notamment la question d'une porte dérobée implémentée dans le système de comptabilité de FTX, une éventualité révélée en premier lieu par les équipes juridiques de FTX elles-mêmes le 12 novembre. Ce que SBF continue de nier, avançant qu'il ne saurait même pas comment s'y prendre :

« Et c'est quelque chose que je ferais ? [...] Cela, je peux vous le dire, n'est absolument pas vrai. Je ne sais même pas comment coder. [...] Je n'ai littéralement jamais ouvert le code de quoi que ce soit concernant FTX. »

Sam Bankman-Fried s'est également exprimé à propos du traitement de faveur reçu par les résidents bahaméens lorsque FTX avait arrêté les retraits sur sa plateforme tout en les maintenant ouverts exclusivement pour les habitants de l'archipel :

« Vous ne voulez pas être dans un pays où il y a beaucoup de gens en colère et vous ne voulez pas que votre société soit constituée dans un pays où il y a beaucoup de gens en colère. Nous avons donc essayé de créer une voie réglementaire pour l'exchange afin d'apaiser les citoyens du pays dans lequel nous nous trouvons actuellement. »

Un point qui demeure toutefois assez flou, puisqu'à cette époque FTX avait déclaré que cette mesure avait été prise afin de se conformer aux demandes des régulateurs bahaméens, ce que ces derniers ont nié et ce que SBF a également nié lors de l'interview.

👉 Qu'est-ce que la Preuve de Réserves et peut-elle restaurer la confiance envers les plateformes centralisées ?

Le meilleur moyen de sécuriser vos cryptomonnaies 🔒

🔥 Le leader mondial de la sécurité crypto

toaster icon

Mise au point sur les donations d'ordre politique

Connu pour être un fervent donateur du parti démocrate aux États-Unis (SBF était notamment le second plus grand donateur de la dernière campagne présidentielle de Joe Biden), l'ex-PDG de FTX révèle avoir fait des dons du même ordre de grandeur auprès du parti républicain.

Selon lui, ces dons ont été dissimulés afin de ne pas heurter les journalistes « secrètement libéraux », et qu'il ne voulait pas « avoir ce combat », avant de conclure que « les journalistes flippent si vous donnez aux républicains ».

Lorsqu'on lui demande si, selon lui, FTX serait toujours en place si Changpeng Zhao, le PDG de Binance, n'avait pas mis en exergue les révélations de CoinDesk sur l'insolvabilité de FTX à ce moment-là, SBF demeure dans le doute :

« Je pense que les choses seraient certainement beaucoup plus stables et beaucoup plus capables de générer des liquidités, mais il y aurait encore trop de marge dans le système. Je pense que c'est un peu 50-50. »

Enfin, Sam Bankman-Fried a déclaré qu'il se sentait « particulièrement mal » vis-à-vis des personnes ayant cru en lui, et que son avenir était incertain :

« Je ne sais pas ce que l'avenir me réserve, il est assez flou et ce n'est certainement pas l'avenir que j'aurai cru avoir un jour. »

Cryptoast Research

Passez vos investissements à la vitesse supérieure

toaster icon

Les remboursements, le hack et la faillite de FTX

Concernant la mise en faillite de FTX sous le Chapitre 11 des États-Unis, Sam Bankman-Fried a émis d'importants regrets à ce sujet, affirmant même que l'exchange aurait pu être sauvé :

« Je crois sincèrement que si je n'avais pas déposé le bilan, tous les utilisateurs seraient en sécurité et les retraits seraient effectués sur FTX en ce moment. [...] 8 minutes après que j'ai déposé le bilan, 4 milliards de dollars de plus sont arrivés en liquidité. »

À propos du fameux hack, lequel avait pris place au lendemain de la déclaration de faillite de FTX et le départ de SBF de son poste de PDG, ce dernier assure qu'un employé est responsable de la fuite des fonds :

« C'était un ancien employé, ou alors quelqu'un avait installé un malware sur l'ordinateur d'un ancien employé. »

Et pour finir, concernant un éventuel remboursement des utilisateurs, les nouvelles sont plutôt moroses pour les utilisateurs situés en dehors du territoire américain, si l'on en croit les propos de Sam Bankman-Fried :

« Si rien ne se passe, si je ne peux plus jamais rien faire, FTX US obtiendra un dollar sur un dollar, FTX obtiendra 25 cents sur un dollar. »

👉 Dans l'actualité - Christine Lagarde appelle à davantage de régulation suite à la débâcle de FTX

Trader sur le leader des DEX

⛓️ Une plateforme au cœur de la DeFi

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Sources : Interview du 16 novembre, interview non datée (post-faillite)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) consolident - Le calme avant de repartir plus haut ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) consolident - Le calme avant de repartir plus haut ?

Top 5 des cryptomonnaies les plus performantes en janvier 2023

Top 5 des cryptomonnaies les plus performantes en janvier 2023