Les frères Winklevoss, célèbres pour leurs investissements dans le Bitcoin (BTC) et pour la création de l'exchange Gemini, ont obtenu 6 brevets liés à des applications pour les stablecoins.

 

Élargir l'utilisation des stablecoins

Ces brevets ont été délivrés entre le 6 août 2019 et le 21 janvier 2020 par l'Office américain des brevets et des marques à la société de propriété intellectuelle de Tyler et Cameron Winklevoss.

Trois de ces brevets décrivent des systèmes permettant de modifier le nombre de tokens en circulation pour des stablecoins sur des blockchains publiques. En outre, ils décrivent un nouveau système de modification de l'offre totale d'un stablecoin, qui se traduit généralement par l'impression de nouveaux tokens ou en brûlant ceux déjà existants.

L'un de ces brevets, accordé le 21 janvier, décrit un moyen par lequel des entités telles que les banques pourraient créer et émettre de nouveaux tokens à leurs clients de manière rapide et efficace. Les entités concernées pourraient alors être habilitées à facturer aux utilisateurs de ces tokens des frais de production pour le forgeage des tokens.

Deux autres brevets décrivent eux un système de création d'un stablecoin sur une blockchain publique. L'un d'entre eux décrit où les stablecoins pourraient être utilisés comme garantie dans les transactions exécutées par l'intermédiaire de smart-contracts.

Enfin, le dernier brevet déposé fait référence à un système où les dividendes de titres financiers liés à une blockchain pourraient être distribués en stablecoins.

Bien que ces brevets ne mentionnent pas directement l'exchange Gemini, il est fortement envisageable que les différents produits détaillés dans les brevets ne soient uniquement réservés qu'au développement de l'écosystème de l'exchange.

👉 À lire sur le même sujet : Crypto-célébrités : qui sont les frères Winklevoss ?

 

Gemini, l'exchange spécialiste des stablecoins ?

Ces nombreux nouveaux brevets pourraient permettre à Gemini de déployer de nouveaux instruments financiers sous la forme de stablecoins. L'exchange des frères Winklevoss est également à l'origine de son propre stablecoin indexé au dollar, le Gemini Dollar (GUSD).

Toutefois, ce dernier ne bénéficie pas encore du soutien de la communauté et il peine à se faire une place parmi les autres stablecoins déjà bien ancrés sur le marché. Par ailleurs, en décembre dernier, Gemini a brûlé environ 20% de l'approvisionnement total du GUSD.

En lançant d'autres services liés aux cryptomonnaies de ce type, Tyler et Cameron pourraient améliorer l'écosystème de leur exchange. Sur le long terme, Gemini pourrait alors devenir plus attractif pour les investisseurs grâce au déploiement d'un éventail de nouveaux produits.

👉 Lisez notre article sur les stablecoins pour en apprendre plus sur ces cryptomonnaies particulières.

 

À l'avenir, et pour se démarquer de ses concurrents, Gemini devra réussir le déploiement d'un produit innovant qui ait la capacité de faire la différence dans l'industrie. En effet, celle-ci est d'ores et déjà inondée de projets qui se ressemblent et qui n'apportent, pour certain, pas réellement de nouveautés.

En obtenant toujours plus de brevets en rapport à ce domaine, les frères Winklevoss pourraient finalement réussir à imposer un de leurs produits sur le marché.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments