Différences entre une blockchain publique et une blockchain privée

Comme nous l’avons vu dans notre guide à propos de la blockchain, il existe différents degrés de décentralisation. En raison de la transparence d’une blockchain et de la nécessité d’impliquer un réseau d’ordinateurs “inconnus” permettant de synchroniser la chaîne de blocs, l’idée de blockchain privée a émergée.
A l’origine, avec le développement du Bitcoin, la blockchain est publique.

 

Qu’est-ce qu’une blockchain publique ?

N’importe qui peut participer au réseau sans avoir besoin de remplir de conditions à partir du moment ou le protocole est téléchargé. Ils pourront ainsi voir tout l’historique de la blockchain correspondante (transactions…).
Le protocole défini le fonctionnement du réseau, par exemple pour l’Ethereum, les participant doivent télécharger le wallet officiel d’Ehereum qui est Mist.
Une fois cela fait ils pourront participer au maintient de la blockchain en mettant à disposition leur ordinateur.

 

Qu’est-ce qu’une blockchain privée ?

Les membres sont choisis préalablement, seuls certains seront en mesure de télécharger le protocole (généralement un wallet).
Le minage est donc plus centralisé que dans une blockchain publique, ce qui fait que ce type de blockchain n’est pas vraiment décentralisé.

Elles permettent un meilleur contrôle avec des niveaux de permissions, une visibilité adaptable

 

Similitude entre une blockchain privée et publique

Les deux sont des réseaux décentralisés fonctionnant en pair a pair avec des noeuds qui correspondent au(x) participant(s) chargé(s) de maintenir la base de donnés en ligne et à jour.

 

 

Quelles sont les différences entre une blockchain publique et une blockchain privée ?

La première est plus important différence entre une blockchain publique et privée sont les participants du réseau.
Dans une blockchain publique n’importe qui peut participer au maintient du réseau et à la création de blocs tant qu’ils adhèrent au protocole.
Dans une blockchain privée le pouvoir de créer des blocs est donné à un certains nombres de participants.

Cette première différence explique le fait qu’il soit possible, pour une blockchain privée, d’avoir une seule entité (un seul membre) responsable de synchroniser la blockchain, c’est à dire de maintenir le réseau.

La deuxième différence est le degré de décentralisation, du fait de conditions pour permettre aux membres de participer au réseau, la blockchain privée est bien moins décentralisée que la publique.

La quatrième différence est le niveau de confiance accordé entre les membres du réseau. Alors que dans une blockchain publique ce niveau est de 0, il faut qu’il soit très élevé dans une blockchain privée car peu de membres peuvent perturber le réseau.

 

Nous remarquons que les entreprises ont tendance à adopter un modèle de blockchain privée plutôt que publique du fait du caractère plus confidentiel.

 

Vous vous posez d’autres questions ? Nous avons peut-être déjà la réponse dans notre Foire Aux Questions.
Si ce n’est pas le cas n’hésitez pas à la poster en commentaire !

 



Il n’y a pas de mauvaises questions, juste des bonnes réponses 😉

Cet article vous a aidé ❤ ? N’hésitez pas à nous le faire savoir en attribuant une note sur 5 ou en nous laissant un commentaire 🙂

 

Avis des lecteurs
      [0 votes, la moyenne est de 0/5]


Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.