Le “flippening” d'Ethereum : une révolution qui n’a jamais eu lieu

En 2017, Ethereum profitait d’une réputation particulièrement positive. Le petit nouveau, qui n’avait été créé qu’en 2015, attirait particulièrement l’attention des investisseurs, au point que le market cap de l’Ether s’était approché de celui du Bitcoin :

Market cap capitalisation crypto-monnaies flippening Ethereum Bitcoin

Source : CoinMarketCap

Au plus haut, Bitcoin représentait 37.84% du market cap total des crypto-monnaies, et l’Ether le talonnait à 31.17%. Le “flippening”, qui aurait fait passer la capitalisation de l’actif d’Ethereum devant celle de Bitcoin, était donc un scénario envisageable… Pour un temps. Ethereum n’est jamais parvenu à approcher à nouveau de cet exploit, et la domination absolue du BTC n’a fait que se confirmer depuis. À l’heure actuelle, Bitcoin représente 64% du market cap total des cryptos, contre 9% pour l’Ether.

 

Un nouveau flippening pour Ethereum et Bitcoin ?

Les fans d’Ethereum avaient donc enterré cet espoir, mais un nouvel outil pourrait peut-être leur redonner du baume au cœur. Holger Rohm est à l’origine de ce site, qu’il a baptisé The Flippening Index. Selon les données rassemblées, Ethereum serait à 53.3% de son objectif de flippening à l’heure actuelle.
Bien évidemment, Rohm a dû élargir la définition de flippening pour arriver à ce résultat. Selon le site, le flippening est maintenant considéré comme le dépassement de Bitcoin par Ethereum, pas simplement en termes de market cap, mais avec d’autres indicateurs.

On peut donc voir sur le site une comparaison qui met en regard le nombre d’adresses actives, les transactions, le volume de transactions, ainsi que les frais de transactions. The Flippening Index comptabilise également les nœuds du réseau, ainsi que les recherches Google mentionnant les deux noms.

👉 À lire à ce sujet : Sur Ethereum, 10% des frais de transaction sont utilisés pour échanger de l’ETH

Quelques victoires pour Ethereum

Parmi tous ces critères, Ethereum bat Bitcoin pour les frais de transactions, mais aussi pour le nombre total de transactions. En ce qui concerne le volume de transactions, il prend uniquement en compte l’Ether (ETH), ce qui joue en la défaveur d’Ethereum. Le site explique ainsi que le réseau créé par Vitalik Buterin dépasserait largement Bitcoin si les transactions avec les ERC-20 et les stablecoins étaient comptabilisées.

👉 Lisez aussi : L’ETH est en train de se faire dépasser par les ERC-20

Du côté des adresses actives, Ethereum n’enregistre que la moitié de celles utilisées chez Bitcoin, mais comme le souligne The Flippening Index, c’est en partie dû aux usages. Il est en effet courant de réutiliser son adresse ETH, mais les utilisateurs ont tendance à créer davantage de nouvelles adresses BTC.

 

Flippening ou non, un tel site ne remet pas en question l’hégémonie absolue de Bitcoin, qui a eu tendance à se renforcer depuis 2017. Mais il souligne quand même que le market cap n’est pas le seul indicateur à regarder lorsqu’il s’agit de comparer deux réseaux de paiement.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments