Est-ce que le cours du bitcoin va baisser ?

Est-ce que le prix du Bitcoin va baisser ?

 

Est-ce que le cours du Bitcoin (ou de tout autre crypto-actif) va diminuer ?

Lorsqu’on désire investir dans le Bitcoin, on se pose toujours la question de savoir si c’est le bon ou le mauvais moment. On aimerait tous acheter au plus bas et tous revendre au plus haut. Hélas, ce n’est en pratique quasiment jamais le cas. Il est impossible de savoir le moment exact où le cours du BTC sera au maximum ou au minimum.

Toutefois, en analysant certaines tendances et certains critères, on peut à peu près savoir si le prix du Bitcoin va augmenter ou diminuer. A travers cet article, nous allons analyser les différentes raisons qui pourraient faire en sorte que le prix du BTC baisse. Cela devrait vous aider à choisir au mieux le moment où il sera potentiellement le plus intéressant d’acheter ce crypto-actif.

 

La règlementation peut-elle faire baisser les cours ?

Les crypto-monnaies, généralement, ne sont pour l’instant que très peu réglementées. Il y a peu de règles bien définies, mis à part des interdictions ou restrictions dans certains pays.

Certaines personnes estiment qu’un marché non régulé est un marché qui possède par définition un taux de croissance astronomique. Après la mise en place de régulations, les entreprises ont des frais supplémentaires pour se mettre en conformité avec la loi. Et ces frais sont inévitablement répercutés sur les clients. En partant de ce principe, la réglementation pourrait conduire à une baisse du prix de certaines crypto-monnaies. En effet, les sociétés émettrices pourraient être tentées de vendre une partie de leurs actifs pour financer le  coût de ces réformes. Cependant, la majorité des crypto-actifs ne sera pas véritablement affectée.

La régulation peut également avoir des effets bien plus importants pour les détenteurs de bitcoins. La taxation des plus-values, notamment, a déjà été mise en place dans de nombreux pays, et les lois sont en passe d’être votées en France. Les chiffres avancés sont de l’ordre de 30% pour les résidents fiscaux français.

Si une telle taxation devait effectivement avoir lieu à l’échelle mondiale, cela ferait baisser les cours :

  • Dans la tête des gens, une taxation de 30% équivaut à 30% de profit en moins. De ce fait, l’attractivité de ce type d’investissement devient immédiatement plus faible.
  • Certaines personnes seraient obligées de revendre leurs crypto-actifs afin de pouvoir payer leurs impôts.
  • Beaucoup de gens considéraient les crypto-monnaies comme un moyen de paiement alternatif, en dehors du contrôle de tout état. Le bitcoin est selon leurs critères censé appartenir au peuple et aucun état ne doit venir s’en mêler.

Ces 3 raisons conduiront à une augmentation de l’offre de vente et donc à une baisse de la demande. De ce fait, par le mécanisme de l’offre et de la demande, le prix du bitcoin devrait baisser.

Cependant, il faut prendre en compte le fait que le gouvernement français n’est que peu important en ce qui concerne la crypto-monnaie, et que de nombreux autres pays offrent des exonérations de taxes ou des taux extrêmement bas. Nul doute que le seul effet des fortes taxations françaises sera de faire fuir les investisseurs français, sans pour autant affecter véritablement le prix du BTC.

 

Un concurrent peut-il remplacer le bitcoin ?

Le livre blanc du Bitcoin expliquant son fonctionnement grâce à la blockchain a été publié en octobre 2008. Depuis cette époque, de nombreux autres crypto-monnaies ont vu le jour et certaines possèdent une technologie bien plus performante que le BTC… ou tout du moins, sur le papier !

Énormément de crypto-actifs sont encore en phase de développement et il n’est pas exclu qu’un jour une de ces crypto-monnaies remplace le bitcoin en tant que crypto-actif de référence. Certains avaient par exemple prédit que l’Ethereum passe devant le Bitcoin courant 2018. Mais ce phénomène n’a pas eu lieu et le BTC est toujours la crypto-monnaie de référence actuellement.

Le bitcoin est dans l’esprit du grand public associé à la crypto-monnaie. Il faudra du temps pour changer les mentalités, mais il faut garder à l’esprit qu’une autre devise virtuelle puisse peut-être le remplacer en tant que leader du marché.

Si un jour le bitcoin perd sa position dominante, alors il faudra s’attendre à une chute des cours. Mais dans ce cas précis, il conviendra alors de ne même pas songer à investir dans ce crypto-actif. Il faudra plutôt considérer un investissement dans la nouvelle crypto-monnaie de référence.

Ce scénario n’arrivera peut-être jamais, mais il faut garder à l’esprit cette possibilité. Il faudra alors faire extrêmement attention si cela se produit, car les cours vont baisser fortement.

 

Les cours sont-ils manipulés par des baleines ?

Certaines personnes possèdent énormément de bitcoins. Ces personnes sont appelées “whales” ou baleines en Français. Grâce à leur richesse considérable, ils peuvent facilement manipuler les cours à la hausse comme à la baisse. De ce fait, quelques fois il est impossible de pouvoir dire si les cours vont monter ou baisser, car ces personnes décident seules de ce qui va se passer sur le marché.

Les seuls conseils que nous pouvons vous donner, c’est de ne pas investir dans un crypto-actif si celui-ci a pris énormément de valeur au cours des derniers jours. Il est très probable qu’une ou des baleines ont fait cela dans le but de revendre une partie de leurs actifs en générant des profits sur le dos des nouveaux investisseurs.

Le raisonnement inverse est également valable. Si les cours ont fortement chuté dernièrement, c’est aussi peut-être parce que les baleines veulent racheter des cryptomonnaies à un prix plus faible dans le but de répéter à nouveau l’opération précédente et continuer ainsi à engranger des profits.

Il sera alors intéressant d’acheter à ce moment-là, afin de profiter de cette manipulation des cours orchestrée par ces baleines. Il vous faudra par contre être capable de revendre vos bitcoins lorsque vous constaterez à nouveau une tendance baissière afin de prendre vos profits !

Enfin, il faut prendre en compte le fait qu’une fois que tous les pays du monde auront mis en place des régulations, qui seront très certainement similaires à celles touchant à la Bourse, de telles manipulations seront absolument illégales. C’est donc un phénomène qui devrait avoir tendance à s’estomper avec le temps.

 

Perte de confiance des investisseurs

Il n’y a rien de pire qu’un projet qui perd la confiance de ses investisseurs. Cela se reflète en général très rapidement sur le cours du crypto-actif concerné, qui verra sa capitalisation baisser fortement.

Ce phénomène se produit dans toutes les sphères économiques, mais son effet est nettement plus marqué dans le monde des crypto-monnaies.

Si le Bitcoin est de loin la devise virtuelle avec la plus forte capitalisation et possède la plus grosse résistance aux fluctuations, il n’empêche que son cours peut baisser suite à la perte de confiance des utilisateurs.

Il faudra analyser alors les raisons qui ont conduit à cette chute :

  • Est-ce du “FUD” orchestré par des baleines afin de faire peur aux investisseurs ? Pour le savoir, il convient d’analyser l’information avec attention. S’il s’avère que ce sont de fausses rumeurs, alors il est possible de racheter le crypto-actif après une baisse. Il devrait mécaniquement remonter lorsque les gens se rendent compte de la supercherie.
  • Un bug dans le code est-il capable de permettre à certaines personnes d’utiliser le protocole à leur avantage ? Dans ce cas, il faut analyser l’importance du problème. Si les développeurs remarquent très rapidement ce souci et corrigent le bug, alors cela ne changera au final pratiquement rien. Par contre, si rien n’est fait dans les temps, alors les cours peuvent diminuer fortement.
  • Est-ce que les personnes détenant le plus de BTC ont subitement toutes décidées de vendre au même moment leurs devises numériques ? Dans ce cas, il faut tenter de comprendre les raisons qui ont poussé ces personnes à vendre. La plupart de ces gens sont des croyants de la première heure et cela signifierait qu’ils ont perdu confiance dans Bitcoin. Cela résulterait en une énorme chute des cours.

 

Trop grande part de valeur spéculative

Le cours d’un actif est toujours composé de 2 parties. La première partie est ce qu’on appelle la valeur réelle de l’actif. La seconde partie est appelée la valeur spéculative.

La valeur réelle reflète la valeur pour laquelle un actif peut s’échanger de manière certaine. Avoir cet actif ou la valeur équivalente en monnaie fiduciaire revient à peu près au même. La valeur spéculative reflète la valeur que pourrait avoir un actif d’ici une certaine période.

Par exemple, si certains estiment que le bitcoin vaudra 100.000€ dans un an, alors tout achat d’un bitcoin à une valeur inférieure à cette somme sera une bonne affaire. En revanche, si on estime que le bitcoin ne vaut en fait que 1.000€, alors tout achat supérieur à ce montant sera une mauvaise affaire.

Dans les faits, il est très difficile de pouvoir définir la valeur réelle d’un crypto-actif et sa valeur spéculative. Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’à l’heure actuelle la valeur des crypto-monnaies est essentiellement spéculative. Très peu de projets permettent de générer des bénéfices pour l’instant, ce qui fait que leur valeur réelle est très faible.

On ne peut avoir aucune certitude dans le monde des crypto-actifs, tout dépend de l’adoption par la population. Si pour une raison ou une autre la popularité des crypto-actifs devait diminuer, alors le cours du Bitcoin baisserait lui aussi.

 

Décorrélation du Bitcoin avec les autres crypto-actifs

Actuellement, lorsqu’on désire acheter des “altcoins“, il faut effectuer les étapes suivantes :

  • Acheter du Bitcoin sur un site tel que Coinbase avec des euros.
  • Transférer ces BTC sur un site d’échange comme Binance ou HitBTC.
  • Acheter ensuite les autres crypto-actifs avec les bitcoins sur ces plates-formes échanges.

De même, lorsque vous désirez prendre vos profits et récupérer vos gains en monnaie fiduciaire, il faut généralement effectuer les étapes suivantes :

  • Vendre vos crypto-actifs contre des BTC.
  • Transférer vos Bitcoins sur Coinbase, Kraken ou autres.
  • Revendre vos BTC contre des euros, dollars…

Du fait du système actuellement utilisé par beaucoup de plateformes d’échange, le Bitcoin est un intermédiaire indispensable pour mener à bien ces opérations. Il n’est généralement pas possible d’acheter des crypto-monnaies alternatives sans passer par l’achat de Bitcoin (et parfois d’Ethereum). Cela donne donc une importance énorme au BTC.

Toutefois, certains sites d’échange essaient de mettre en place la possibilité d’acheter des altcoins directement avec de la monnaie fiduciaire. Les sites proposant ce service sont assez peu nombreux, mais certains commencent à se doter d’un nombre croissant de paires crypto/fiat, comme Coss.io.

Si la possibilité d’acheter directement des crypto-actifs alternatifs avec une monnaie fiduciaire venait à se généraliser, alors l’utilité du bitcoin chuterait fortement puisqu’il ne servirait plus d’intermédiaire obligatoire. Cependant il pourrait servir de valeur “refuge” mais aussi d’autres utilisations comme du maintien de titres de propriété

 

Conclusion

Nous ne pouvons que spéculer en fonction de certains indicateurs plus ou moins précis. Et même avec ces indicateurs, il est difficile de dire dans quelle mesure les cours devraient baisser.

Il conviendra donc d’être prudent avant d’investir dans les crypto-monnaies. Prédire l’évolution de ce marché avec exactitude est impossible.

 


Vous avez aimé ce tutoriel ❤ ? Alors vous aimerez également :

Est-ce que le prix du bitcoin va augmenter ?Comment acheter des bitcoins ?Tout savoir sur le Bitcoin !

Robin

Robin est passionné par les cryptomonnaies et tout ce qui touche de près ou de loin aux nouvelles technologies. Il passe plusieurs heures par jour à lire et analyser des documents pour trouver les pépites de demain. Il aime le cinéma, le rock et le Bitcoin 🤘

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdata

 



Poster un Commentaire

avatar