Bientôt une régulation sur les cryptomonnaies aux Émirats arabes unis ?

Les relations entre les Émirats arabes unis, plus particulièrement Dubaï, et les cryptomonnaies ont longtemps été ambigües. En effet, il était difficile de savoir si le pays du Golfe persique était pour ou contre leur utilisation. Certains indices laissaient toutefois à penser que l’opinion des autorités était plutôt positive sur le sujet.

Aujourd’hui, les Émirats cherchent plutôt à développer une activité autour de la blockchain dans le pays, et ce de manière officielle. L’objectif est de fournir un cadre règlementaire pour aider les entreprises du secteur des actifs numériques à mener des opérations aux Émirats tout en respectant la législation locale.

La première étape de cette pré-régulation a été la création d’une zone franche à Dubaï, baptisée KIKLABB, où les entreprises implantées dans la zone peuvent accepter les cryptomonnaies comme moyen de paiement. Les autorités nationales souhaitent désormais étendre cette expérimentation à l’ensemble du pays ou presque.

👉 À lire – Dubaï : une zone franche accepte les cryptomonnaies comme moyen de paiement

Un système de zones pour la régulation des cryptomonnaies aux Émirats arabes unis ?

La question des zones aux Émirats va au-delà des seuls crypto-actifs et de la blockchain. En effet, les zones franches ou « libres » ont leur propre juridiction, tandis que la Securities and Commodities Authority (SCA) et la Financial Services Regulatory Authority (FSRA), les régulateurs financiers du pays, se voient conférer une autorité sur l’ensemble du territoire. KIKLABB est une zone franche parmi d’autres.

La quasi-totalité de ces zones est basée dans les émirats de Dubaï et d’Abou Dhabi et est soumise à l’autorité de la SCA ou de FSRA. Cependant, les zones franches ont le pouvoir de prendre des mesures plus favorables sur certaines questions de législation et de fiscalité.

Selon Kokila Alagh, fondateur et président du cabinet d’avocats Karm Legal, la SCA souhaite promouvoir un cadre légal permissif pour le secteur des cryptomonnaies et de la blockchain. Le régulateur financier local y voit notamment une opportunité économique importante, qui pourrait permettre au pays de devenir un hub pour les activités liées au Bitcoin (BTC) et consorts.

Toutefois, à ce jour, seules certaines zones franches ont pris des mesures relatives au secteur. Ainsi, il peut être difficile de s’y retrouver, notamment pour un investisseur étranger qui souhaite s’implanter dans le pays.

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

De nombreux projets liés à la blockchain sont en développement aux Émirats arabes unis

La volonté de la SCA de légiférer tombe à pic. En effet, les projets liés à la blockchain se multiplient dans le pays. Deux de ces projets se détachent du lot et semblent presque contradictoires. Le premier, c’est le développement d’un dirham numérique avec une mise en circulation prévue en 2023 par la banque centrale du pays.

Le second projet est celui de Binance en collaboration avec une zone franche de Dubaï. En effet, la plateforme d’échange de Changpeng Zhao souhaite implanter un hub dédié aux cryptomonnaies et à la blockchain dans l’émirat le plus connu du pays.

L’avenir s’annonce donc intéressant à suivre aux Émirats arabes unis qui souhaitent jouer sur tous les tableaux. Il va sans dire que les zones franches sont clairement plus favorables aux actifs numériques que ne l’est la SCA. Si cette dernière est définitivement conquise, le pays du Golfe deviendra sans doute un eldorado pour les cryptomonnaies dans un avenir proche.

👉 À lire – La plateforme Binance va installer un hub pour les cryptomonnaies à Dubaï

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la blockchain et à leurs implications juridiques, notamment la fiscalité. Je suis aujourd'hui consultant indépendant dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain et suis installé en Suisse.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments