Partager cet article :

La Dubai Multi Commodities Center (DMCC), une entité gouvernementale créée en 2002 pour améliorer les flux commerciaux de marchandises à travers Dubaï, aux Émirats arabes unis (EAU), a fait part de son intention de lancer une « Crypto Valley » au cœur de la ville moderne.

 

Une opportunité à saisir pour les startups

La DMCC affirme que la Crypto Valley prévue sera le plus grand écosystème du monde pour la technologie de la blockchain, les cryptomonnaies et les registres distribués. Elle sera implantée en collaboration avec la société d'investissement suisse Crypto Valley Venture Capital (CV VC) et sa filiale CV Labs, un incubateur pour les startups blockchain.

Parallèlement au Forum économique mondial de Davos où l'annonce du projet a été faite, la DMCC a signé un accord avec CV VC et CV Labs pour développer son écosystème aux Jumeirah Lakes Towers (JLT), le quartier des affaires de la DMCC, où plus de 17 000 entreprises sont actuellement enregistrées.

Cette Crypto Valley sera conçue pour favoriser la croissance, la collaboration et la cohésion dans l'ensemble de l'économie de la blockchain. Le projet vise à fournir divers services autour de l'industrie de la blockchain, notamment l'incubation de startups, la mise en place de dispositifs de collaboration entre ces dernières, des formations professionnelles, des événements, du mentorat ainsi que des subventions.

Misant sur la blockchain pour le développement économique de la zone, le président exécutif de la DMCC, Ahmed Bin Sulayem a déclaré :

Le lancement de la Crypto Valley dans la DMCC va renforcer le dynamisme de l'environnement économique de la ville, et soutenir la stratégie plus large du gouvernement des EAU pour attirer les innovateurs, les entrepreneurs et les pionniers qui façonneront l'économie de demain.

 

Une influence continentale ?

L'avantage majeur de la DMCC est qu'elle est située dans l'une des nombreuses zones exemptes de taxes de la ville de Dubaï. Par conséquent, aucun impôt n'y est prélevé sur les revenus des particuliers et des entreprises. Les startups conservent donc l'intégralité des revenus qu'elles génèrent et peuvent par conséquent se concentrer sur leurs activités sans entraves fiscales.

Cette particularité pourrait attirer de nombreuses startups spécialisées dans la blockchain afin qu'elles puissent maximiser leurs chances de réussite dans leurs projets. Ralf Glabischnig, fondateur de CV VC et de CV Labs, a déclaré :

Selon nous, la compétence des entreprises implantées dans la Crypto Valley soutiendra les objectifs ambitieux et la stratégie d'utilisation de la blockchain à Dubaï et au-delà ! D'un autre côté, la capitale de la région MENA [Moyen-Orient et Afrique du Nord] pourrait contribuer au succès de projets et de startups ainsi que favoriser l'installation de nouvelles entreprises axées sur la blockchain aux EAU.

👉 À lire sur le même sujet : l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis confirment leur projet de monnaie numérique commune.

 

Avec le lancement de sa propre crypto-vallée, Dubaï rejoint la Suisse et les Philippines, qui se sont déjà dotées d'une infrastructure similaire. La crypto-vallée suisse a été fondée par CVVC et s'étend du canton de la ville de Zoug jusqu'au Liechtenstein.

Grâce à ses lois fiscales favorables, sa stabilité juridique et son penchant pour l'innovation, la zone a déjà attiré de nombreuses entreprises désireuses de se développer sans encombre barrières particulières.

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataMail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar