Dubaï s'ouvre aux cryptomonnaies

La zone franche KIKLABB, entité appartenant au gouvernement des Émirats arabes unis, acceptera désormais des cryptomonnaies comme moyen de paiement. Les paiements en cryptomonnaies s'appliqueront uniquement aux frais de visa et aux licences commerciales délivrées par KIKLABB.

Basée à Dubaï, KIKLABB offre des espaces de travail à la pointe de la technologie ainsi que des avantages fiscaux aux entreprises qui s'y installent.

Les clients de KIKLABB pourront s'inscrire et acheter des licences commerciales en ligne avec des cryptomonnaies. Il sera possible d'effectuer ces paiements en Bitcoin (BTC), Ether (ETH) et Tether (USDT) d'après Gulf News.

L'entreprise travaillerait en collaboration avec des partenaires internationaux, ce qui aidera au traitement des transactions effectuées en cryptomonnaies et garantira le respect des réglementations d'après Tasawar Ulhaq, PDG de KIKLABB.

Tasawar Ulhaq estime que cette première expérience va contribuer au développement des cryptomonnaies aux Émirats arabes unis :

« Nous sommes la première entité gouvernementale des Émirats arabes unis à accepter les paiements en cryptomonnaie - et certainement pas la dernière. Avec la technologie qui gagne rapidement du terrain au Moyen-Orient, je suis impatient de voir comment elle changera notre façon de faire des affaires dans un avenir proche. »

👉 Pour aller plus loin - Dubaï s'apprête à créer une « Crypto Valley » exonérée d'impôts

Dubaï porte un intérêt grandissant pour la blockchain

Il se pourrait que l'expérience apportée par KIKLABB ne soit que le début d'une grande aventure pour Dubaï. Le pays serait en train de réfléchir à la façon dont l'utilisation des cryptomonnaies pourrait être appliquée de manière plus large. Cette réflexion pourrait mener à une adoption plus importante des cryptomonnaies dans les transactions officielles.

Aujourd'hui, Dubaï fait déjà l'expérience des cryptomonnaies à son échelle et porte le souhait de continuer à creuser en ce sens. Des entreprises du secteur de l'immobilier effectuent déjà des transactions par le biais de Bitcoin et les résidents sont de plus en plus convaincus par cette pratique.

La Dubaï Future Foundation pousse les Émirats arabes unis à se pencher sur les avantages que pourrait leur offrir la blockchain. Elle estime que « les Émirats arabes unis pourraient économiser plus de 3 milliards de dollars en mettant en place des technologies blockchain avancées », selon Gulf News.

Le pays devrait mettre en place une stratégie nationale sur la blockchain cette année et espère réaliser 50 % des transactions gouvernementales à l'aide de cette dernière.

👉 Découvrez aussi - Ripple (XRP) décide de s’exporter à Dubaï

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Mélody Durand

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

La crypto est un monde qui m’intrigue depuis plusieurs années. Travaillant dans le web marketing, j’ai rejoint l’équipe de Cryptoast pour participer à l’évolution du site. Je rédige, j’analyse et j’améliore au quotidien le contenu du site pour offrir aux lecteurs le meilleur des conforts.
Tous les articles de Mélody Durand.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments