Binance en voie d'opérer à Abu Dhabi

Après avoir obtenu une licence pour opérer à Dubaï et à Bahreïn, la plateforme Binance semble partie pour s'étendre dans le Golfe Persique. Effectivement, cette dernière a annoncé qu'elle venait d'obtenir un accord de principe pour proposer ses services à Abu Dhabi, la capitale des Émirats arabes unis.

L'accord de principe a été délivré par l'Abu Dhabi Global Market (ADGM), l'organisme qui opère en qualité de régulateur du commerce des actifs numériques à Abu Dhabi. Effectivement, depuis 2018, l'ADGM est en mesure de délivrer des licences relatives aux échanges de cryptomonnaies.

Cependant, selon Richard Teng, responsable de Binance pour le Moyen-Orient, l'entreprise doit encore compléter le processus de demande d'approbation, il ne s'agit donc ici que d'un premier pas. Si la plateforme Binance parvenait à obtenir sa licence, elle serait alors en mesure de proposer ses services à tous ses clients situés en Afrique du Nord et au Moyen-Orient via sa filiale Binance (AD) Ltd.

L'ADGM a su reconnaître les efforts de Binance pour se développer en tant que plateforme réglementée à travers le monde :

« Cet accord de principe fait partie des plans de Binance pour s'établir en tant que fournisseurs d'actifs virtuels entièrement réglementés au sein d'un centre financier reconnu à l'international et bien réglementé. »

👉 Retrouvez plus de 100 fiches synthétiques sur les cryptomonnaies

Binance Découvrir BTC sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Les Émirats arabes unis, destination de choix pour les cryptomonnaies

Les Émirats arabes unis semblent être une destination stratégique pour les plateformes d'échange de cryptomonnaies, puisqu'en plus de sa licence obtenue à Dubaï le mois dernier, Binance a également déclaré qu'elle souhaiter implémenter un hub dédié à la technologie blockchain directement au sein du Dubaï World Trade Center.

Au même moment, Changpeng Zhao, le PDG de Binance, déclarait que Dubaï pourrait constituer une base de choix pour sa plateforme, et qu'elle pourrait même devenir la ville choisie pour son futur siège.

Quoi qu'il en soit, selon Richard Teng, l'expansion de Binance au sein du monde arabe ne va pas s'arrêter là :

« Nous sommes impatients de travailler en étroite collaboration avec l'ADGM et d'autres acteurs clés d'Abu Dhabi pour un déploiement plus large de nos offres et services de renommée internationale à travers toute la région MENA et au-delà. »

Les Émirats arabes unis avaient émis l'intention d'attirer les plus grosses entreprises spécialisées dans les cryptomonnaies et la fintech en général, et cela semble bien parti.

Effectivement, Binance est loin d'être un cas isolé, puisque FTX, la plateforme de Sam Bankman-Fried, a également annoncé le mois dernier qu'elle avait reçu une licence relative aux actifs numériques à Dubaï et qu'elle comptait également y installer un siège régional. L'exchange Bybit, qui comptabilise plus de 5 millions d'utilisateurs inscrits, a également reçu un accord de principe afin de pouvoir opérer à Dubaï.

À titre indicatif, l'économie numérique représente actuellement 4,3% du PIB des Émirats arabes unis, soit environ 27,2 milliards de dollars, selon le gouvernement de Dubaï.

Sources : ADGM, Gouvernement de Dubaï

👉 Pour aller plus loin : Binance.US atteint 4,5 milliards de dollars de valorisation après une levée de fonds de 200M$

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Maximilien Prué

twitter-soothsayerdata

Passionné par le monde de la finance décentralisée et les nouveautés apportées par le Web 3.0, je rédige des articles pour Cryptoast afin d'aider à rendre la blockchain plus accessible à tous. Persuadé que les cryptomonnaies vont changer le futur très prochainement.
Tous les articles de Maximilien Prué.

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Adrien

À titre indicatif, l'économie numérique représente actuellement 4,3% du PIB des Émirats arabes unis, soit environ 272 millions de dollars.
Je ne sais pas si c'est le 4.3% qui est faux ou le 272millions mais étant donné que le PIB des EAU est de 422Milliards je dirais qu'il y a une erreur.