Dédollarisation : l'Iran propose de relier tous les systèmes de paiements du BRICS+

Le ministère des Affaires étrangères d’Iran envisage un monde où les systèmes de paiement de la Chine, de la Russie et des autres pays du groupement BRICS+ seraient reliés entre eux. Qu’est-ce que cela changerait, dans un contexte de dédollarisation ?

Dédollarisation : l'Iran propose de relier tous les systèmes de paiements du BRICS+

Les pays du BRICS+ avec leur propre système de paiement ?

Nasser Kanani, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la République islamique d’Iran, a évoqué cette possibilité lors d’une conférence de presse. Il a jugé que les conditions étaient réunies pour une meilleure intégration des systèmes économiques du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine, des Émirats arabes unis, ainsi que des autres pays composant le groupement BRICS.

block aim icon Qui sont les BRICS ?
Les pays du « BRICS+ » sont un groupe géopolitique regroupant les intérêts du « Sud global ». On y trouve le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine, l’Afrique du Sud, l’Iran, les Émirats arabes unis, ainsi que l’Éthiopie. D’autres pays sont par ailleurs en attendre d’intégration dans ce groupement.

Citant l’évolution des conditions géopolitiques actuelles, le porte-parole a cité un premier exemple : l’Iran et la Russie ont d’ores et déjà commencé à intégrer certaines parties de leurs économies. Pour rappel, les 2 pays font l’objet de sanctions économiques internationales, en particulier venant des États-Unis.

🔎 L'essor du Bitcoin en Iran : une réponse à l'inflation et à la répression

La création d’un système financier propre aux BRICS pourrait donc permettre aux pays concernés d’esquiver les sanctions, mais aussi de moins se baser sur le dollar.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies 🔒

La dédollarisation, un enjeu de plus en plus marqué pour les BRICS+

Aux côtés de l’Iran, la Chine, la Russie et les autres pays du groupement sont en effet de plus en plus vocaux sur leur souhait de « dédollariser » leurs systèmes. Selon Nasser Kanani, la Russie est particulièrement ouverte à ce projet, Vladimir Poutine y voyant une opportunité dans une économie malmenée par les sanctions internationales :

« Nous continuons à discuter. L’Iran a transmis sa proposition à la Russie, afin d’étendre le mécanisme aux autres pays du BRICS. »

Déjà, il est prévu que les cartes bancaires russes et iraniennes soient utilisables dans les 2 pays de manière fluide. Des systèmes de règlements internationaux communs seront également proposés dès août. Par ailleurs, la Russie envisage d’utiliser les cryptomonnaies pour fluidifier les échanges avec les autres pays.

❓ En savoir plus à ce sujet - La Russie pourrait légaliser les stablecoins pour les échanges avec les pays du BRICS+

C’est un réel enjeu face à un dollar qui a perdu de sa superbe ces dernières années. Le mouvement de dédollarisation, qui était déjà entamé, voit ainsi ses premières mesures concrètes au sein des pays du BRICS+. Il est donc envisageable que le billet vert ne soit plus la monnaie de référence dans certaines régions du monde dans les années à venir.

Rejoignez la communauté Cryptoast sur Discord

Source : Tass

La Newsletter crypto n°1 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque jour par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Benny

Chimère !

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Qu’est-ce que Hamster Kombat ? Tout savoir sur ce Tap to Earn sur Telegram

Qu’est-ce que Hamster Kombat ? Tout savoir sur ce Tap to Earn sur Telegram

« Mon opinion était fausse » – Le PDG de BlackRock admet s’être trompé sur le Bitcoin (BTC)

« Mon opinion était fausse » – Le PDG de BlackRock admet s’être trompé sur le Bitcoin (BTC)

Déceler le prochain bull run crypto en un coup d'œil ? 5 graphiques indispensables à suivre

Déceler le prochain bull run crypto en un coup d'œil ? 5 graphiques indispensables à suivre

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?

Crise bancaire en Chine : 40 banques se sont faites absorber en 1 semaine – Que se passe-t-il ?