Le 30 décembre, la plateforme décentralisée de streaming DLive utilisant la blockchain, a annoncé rejoindre l'écosystème de BitTorrent (BTT), le célèbre réseau peer-to-peer de partage de fichiers. Par conséquent, DLive commencera dans quelques semaines sa migration complète vers la blockchain TRON (TRX).

 

Une fusion des communautés

À cette occasion, DLive fusionnera les comptes de ses utilisateurs avec ceux de BitTorrent afin de renforcer davantage l'intégration des communautés. Ainsi, BLive, la plateforme de streaming introduite par BitTorrent début 2019, va migrer vers DLive, regroupant ainsi les différentes équipes.

Cela profitera également à BitTorrent, car DLive instaurera des publicités pour certains des produits et services du réseau P2P afin de promouvoir le partage décentralisé de contenus. Justin Sun, l'actuel CEO de BitTorrent et fondateur de TRON, a déclaré :

DLive est l'un des meilleurs exemples concrets de ce qu'il est possible de faire lorsque l'on combine la blockchain et les médias numériques. DLive est une excellente solution pour les créateurs de contenus en streaming. [...] Nous sommes impatients que DLive apporte de la valeur au monde entier avec le soutien de TRON et de la communauté mondiale de créateurs passionnés de BitTorrent.

Charles Wayn, le CEO de DLive, a ajouté que cette migration pourrait être le moyen d'atteindre l'objectif que s'est fixé le service de streaming décentralisé :

Nous sommes ravis d'avoir l'opportunité de faire partie de l'écosystème de BitTorrent. Je les ai vus être les pionniers de l'espace peer-to-peer numérique. L'objectif de DLive de donner du pouvoir aux créateurs et de récompenser les communautés se rapproche avec cette nouvelle opération.

 

Une plateforme déjà attractive

Lancé en septembre 2018, DLive possède déjà une base d'utilisateurs impressionnante. Le service de streaming compte ainsi déjà plus de 3,56 millions de visites mensuelles, selon les données de SimilarWeb.

Cette rapide croissance a notamment été stimulée par un partenariat avec PewDiePie, le créateur de contenus sur YouTube le plus suivi au monde. C'est d'ailleurs grâce à une seule diffusion que la plateforme connaîtra une hausse rapide d'utilisateurs. L'été dernier, PewDiePie y co-diffuse avec différentes célébrités dont Ninja, James Charles, et Jack Black, ce qui offre une visibilité sans précédent à la plateforme.

Contrairement aux autres plateformes de streaming telles que Twitch ou YouTube qui récupère une immense partie des gains du diffuseur, DLive ne prélève pas un seul centime de ce que gagnent les diffuseurs grâce aux donations et aux abonnements de leurs spectateurs.

 

Le token natif mis à l'écart ?

DLive, qui a été construit sur la blockchain Lino précédemment rattaché à la blockchain STEEM, migrera donc vers la blockchain TRON au cours du premier trimestre 2020. Alors que l'infrastructure technique de la blockchain Lino sera intégrée à BitTorrent sans accrocs, le token LINO utilisé par DLive pour le paiement des créateurs de contenu ne sera plus la cryptomonnaie centrale du nouvel écosystème.

Sa future nouvelle utilisation n'a pas encore été communiquée, mais le token BTT viendra très probablement lui faire de l'ombre. Il faudra attendre jusqu'au 15 janvier 2020 pour obtenir plus d'informations sur le sujet. En effet ce jour-ci, DLive présentera plus en détail son plan en ce qui concerne la cohabitation, ou non, des deux tokens sur la plateforme.

 

Cette migration et cette fusion des deux plateformes de streaming pourraient permettre à DLive de s'offrir une visibilité encore plus grande auprès de la communauté. Alors que le besoin d'une alternative au géant YouTube commence à émerger, DLive semble se présenter comme le candidat idéal pour proposer une option décentralisée et plus juste aux internautes.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments