Partager cet article :

 

La plateforme de partage de fichiers BitTorrent a annoncé le 28 août qu’elle avait commencé à tester son service de streaming blockchain : BLive. L’entreprise avait été rachetée par Tron (TRX) en juillet 2018.

 

Du streaming basé sur la blockchain pour BitTorrent

La plateforme de streaming développée par BitTorrent est qualifiée de « social streaming ». Il s’agit d’un outil décentralisé, qui permet à quiconque de proposer ses vidéos, tout en offrant un système de récompense. Le communiqué précise : « Avec BitTorrent Live, ou BLive, vous pouvez créer des contenus vidéos en direct, vous connecter à des personnes qui partagent les mêmes passions et potentiellement gagner de l’argent en laissant libre cours à votre créativité et en trouvant des amis autour du monde. »

Ce système de récompense est basé sur des « cadeaux », ou pourboires. Les utilisateurs peuvent donner une certaine somme à leurs publications préférées, en crypto-monnaie BitTorrent (BTT) ou avec d’autres tokens. Pour son lancement BLive compte s’appuyer sur la communauté BitTorrent, qui compte 100 millions d’utilisateurs actifs chaque mois. Elle devrait passer en phase Beta d’ici à la fin de l’année 2019, après avoir rassemblé les retours des premiers testeurs en interne.

 

Redonner le pouvoir aux créateurs de contenu

Comme l’explique Justin Sun, le directeur de Tron et de BitTorrent, l’idée est de trouver un meilleur équilibre que celui qui est actuellement proposé par les grandes plateformes de contenu vidéo comme YouTube. « Avec le développement perpétuel des technologies de télécommunication et des réseaux sociaux, les livestreams ont commencé à occuper une place très importante, ils sont devenus très opaques. […] Cela permet à de très bons créateurs de contenu de progresser et d’atteindre des milliers de followers, mais on ne leur offre pas une part juste de la publicité générée, ni des cadeaux virtuels. »

Comme le rappelle l’article, les grandes plateformes de streaming, grâce à leur monopole, se permettent de garder une part très importante des revenus générés, jusqu’à 90 %. BLive souhaite réserver une part moins élevée des revenus : 70 % iront à la plateforme et 30 % aux créateurs. Le ratio est encore grandement en faveur de BLive, reste donc à voir si cela sera suffisant pour rassembler des streamers d’ampleur.

 

Une fois ces phases de test passées, BLive devrait proposer une version complète de ses services au premier trimestre 2019. La plateforme ne sera cependant pas la seule à utiliser la blockchain dans le domaine du streaming. D’autres projets comme Livepeer, dont nous vous parlions en juin dernier, essaient également de se tailler une part de gâteau.

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine DebelloirMail de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar