1. Qu'est-ce que DigiByte ?
  2. L'écosystème de DigiByte
  3. À quoi sert le DGB ?
  4. Équipe, partenaires et concurrents
  5. Forces
  6. Faiblesses
  7. Comment acheter du DGB ?
  8. Comment stocker ses DGB ?
  9. Notes et avis sur le projet DigiByte

 

Qu'est-ce que DigiByte ?

DigiByte est une blockchain UTXO open source qui a été lancé le 10 janvier 2014 par Jared Tate. Avec sa cryptomonnaie, le DGB, le projet a pour objectif de devenir un mastodonte du paiement et du transfert de fonds, au même titre de Bitcoin (BTC) et Litecoin (LTC).

Logo DigiByte

Logo de DigiByte, par Cryptoast

DigiByte utilisait à l'origine la base du code de Litecoin, avec une blockchain complètement indépendante et un genesis block unique.

Le projet a été soumis à plusieurs soft forks et hard forks non contentieux, dont aucun n'a provoqué le fractionnement de la chaîne, mais plutôt à un consensus complet qui a abouti à des mises à niveau transparentes de l'ensemble du réseau DigiByte.

La blockchain DigiByte implémente également la tokénisation de biens réels, des smart-contracts, des applications décentralisées (dApps) et des solutions d'authentification sécurisée.

Le réseau DigiByte est en théorie capable de supporter environ 1060 transactions par seconde. La durée pour la production d’un bloc de DigiByte est environ de 15 secondes, contre 10 minutes pour Bitcoin. En ce qui concerne ses frais de transactions, le coût d'un échange de DGB est négligeable et est en moyenne de 0,00001 dollar.

Le nombre maximal de DGB qui sera à jamais émis est plafonné à 21 milliards et sera atteint en 2035. Contrairement au Bitcoin et ses 2 semaines de délai, l'ajustement de la difficulté de mining du DigiByte se fait en permanence à chaque nouveau bloc miné.

Le DigiByte se démarque des autres blockchains utilisant le consensus du Proof-of-Work (PoW). En effet, le protocole utilise par moins 5 algorithmes différents fonctionnant en parallèle.

Autre particularité peu courante dans l'industrie, le projet DigiByte n'a pas été financé par une Initial Coin Offering (ICO), a eu seulement 0,5% de pièces préminées et n'a pas d'équipe attitrée. Il n'y a pas de PDG ou de société contrôlant la blockchain DigiByte. Il s'agit d'un projet basé sur le volontariat et mené par une communauté mondiale.

En ce qui concerne ses halvings, DigiByte fonctionne différemment de Bitcoin et Litecoin qui connaissent cet événement tous les 4 ans. Plutôt que de réduire de moitié la récompense allouée au mineur d'un bloc tous les 210 000 blocs (ou 840 000 dans le cas du Litecoin), DigiByte opte plutôt pour une réduction de la récompense d'environ 1% tous les 175 200 blocs.

Ainsi, cette réduction de la récompense des mineurs prend place à un rythme mensuel. À l'heure de l'écriture de ces lignes, la récompense pour le mining d'un bloc de DigiByte est d'environ 588 DGB.

 

L'écosystème de DigiByte

Outre le fait que le DGB soit utilisé pour le transfert de fonds, le réseau de DigiByte propose de nombreuses solutions inédites qui le rendent unique et le différencie des autres blockchains.

 

MultiAlgo

La plus importante force de DigiByte réside sans aucun doute dans MultiAlgo. Contrairement à la majorité des autres blockchains utilisant un seul algorithme pour leur consensus PoW, DigiByte en utilise 5 : SHA256, Scrypt, Odocrypt, Skein et Qubit.

Son but est de permettre à un certain nombre de méthodes de mining en PoW de fonctionner sur le réseau DigiByte, comme le mining avec GPU, CPU et ASIC. Cela permet à un plus grand nombre de personnes d'être éligible au mining de DigiByte et crée à fortiori une blockchain plus décentralisée.

Le passage à 5 algorithmes a également été initié afin d'améliorer la sécurité de la blockchain, tout en permettant une exploitation minière équitablement répartie, la décentralisation et une protection accrue contre les attaques des 51%.

De ce fait, les algorithmes se partagent équitablement le hashrate du réseau DigiByte à hauteur de 20% chacun du total.

Par ailleurs, Odocrypt est l'un des 5 algorithmes inclus dans le réseau de DigiByte. Créé par la communauté du projet, ce dernier est compatible avec les réseaux de portes programmables in situ (FPGA) et est spécialement conçu pour DigiByte. Il se modifie automatiquement tous les 10 jours dans le but d'être résistant aux ASICs.

 

MultiAlgo DigiByte

Répartition des algorithmes dans le mining de DigiByte

 

MultiShield

Initialement implémentée en février 2014 sous le nom de DigiShield, la solution de sécurité MultiShield a été introduite en décembre de la même année. Cette solution est directement liée à MultiAlgo et les deux protocoles sont complémentaires.

MultiShield fonctionne en augmentant la difficulté d'un algorithme chaque fois que celui-ci trouve un bloc, tout en diminuant simultanément la difficulté des autres algorithmes. Cela protège efficacement contre une éventuelle prise de pouvoir par un algorithme unique.

Même si un attaquant est capable d'obtenir 90% du taux de hachage sur son algorithme principal et 35% sur les 4 autres algorithmes, il reste dans l'incapacité d'intenter avec succès une attaque sur le réseau DigiByte.

 

Dandelion++

Le protocole Dandelion++ est une amélioration de la confidentialité qui aide à dissimuler l'adresse IP de l'expéditeur d'une transaction. Déjà utilisé par de nombreuses blockchains ayant pour objectif de préserver la vie privée de ses utilisateurs (Monero, Zcash), DigiByte l'intègre également.

Cette solution est par défaut intégrée en tant que méthode de transmission des transactions de DGB. Bien que cela ne rende pas l'utilisation de DigiByte complètement anonyme, elle limite la transmission des informations des expéditeurs.

Le protocole Dandelion++ fonctionne en distribuant initialement la transaction à un seul nœud connecté, plutôt que la méthode traditionnelle de dispersion qui consiste à la diffuser à tous les nœuds avec lesquels la connexion peut être établie.

Ce nœud individuel vérifie la transaction et l'envoie à son tour à un autre nœud individuel, et ainsi de suite jusqu'à ce que la transaction soit finalement diffusée dans son intégralité. Cela permet de protéger la vie privée des utilisateurs en masquant efficacement l'adresse IP, ce qui rend plus complexe l'observation d'où une transaction a débuté.

En moyenne, 10 nœuds sont nécessaires pour la vérification d'une telle transaction. Lorsque cette solution est utilisée, les transactions prennent légèrement plus de temps avant d'être complètement validées.

Ainsi, cette option peut être désactivée à tout moment par l'expéditeur qui souhaite envoyer ses fonds avec les pleines capacités du réseau de DigiByte, mais sans les avantages que celle-ci apporte.

 

DigiAssets

DigiAssets est une couche secondaire sécurisée et évolutive qui s'ajoute à blockchain DigiByte et qui permet l'émission décentralisée d'actifs, de tokens, de smart contracts et d'identités numériques. Cette solution permet également la création de dApps utilisant le DGB.

DigiAssets peut être utilisé pour représenter de manière sécurisée et sous forme numérique tout ce que nous trouvons dans le monde réel tels que des biens immobiliers, des œuvres d'art et même des musiques.

Les documents signés tels que les testaments, les actes notariés, les bons de commande, les factures médicales et informations publicitaires peuvent également être protégés en tant que DigiAssets.

En tant qu'écosystème et plateforme, DigiAssets compte déjà des parties intéressées qui planifient et/ou travaillent à la création d'autres plateformes dans les domaines de l'immobilier, de la finance, des transferts de fonds, de l'identité, des points de vente, du commerce, des soins de santé et de la chaîne d'approvisionnement.

DigiAssets

Logo de DigiAssets

 

Digi-ID

Le protocole de sécurité Digi-ID basé sur la blockchain DigiByte peut être utilisé pour assurer l'authentification d'un utilisateur. Celui-ci est conçu pour remplacer les noms d'utilisateurs standard, les mots de passe, les systèmes de double authentification (2FA) et même les cartes d'accès à des bâtiments.

Ce protocole permet donc à ses utilisateurs de se connecter sans effort à des sites web et des applications. Comme Digi-ID utilise la cryptographie avec clé publique / privée, il n'y a pas de mots de passe ou de noms d'utilisateur exposés au moindre risque. Cette méthode protège non seulement son utilisateur, mais aussi les services qu'il utilise.

Digi-ID ne stocke aucune donnée sur ses utilisateurs sur la blockchain DigiByte. Cela renforce encore la sécurité tout en rassurant l'utilisateur final sur le fait que ses données ne sont ni tracées ni menacées par la négligence d'autrui.

Par ailleurs, l'utilisation de Digi-ID est totalement gratuite et aucuns frais ne sont prélevés. Cette solution d’authentification a déjà été implémentée par la plupart des partenaires de DigiByte.

👉 Tous les détails techniques sur le fonctionnement de Digi-ID sont consultables ici.

Digi-ID

Logo de Digi-ID

 

À quoi sert le DGB ?

Le principal cas d'utilisation du DGB et le transfert de fonds. Comme le BTC et le LTC, le DGB peut être utilisé en tant que moyen de paiement efficace à travers le monde.

Avec des transactions plus rapides que la plupart de ses concurrents et surtout moins coûteuses, le DGB peut être utilisé à grande échelle pour tout type de transactions.

Ainsi, il existe des solutions tierces telles que DigiCafe et Coinpayments qui permettent à un commerçant d'accepter le DGB en tant que méthode de paiement pour son commerce.

Bien que le DGB soit uniquement dédié à l'échange de valeur, l'entièreté de l'écosystème qui l'entoure en fait indéniablement l'un des crypto-actifs les plus efficaces pour remplir cet objectif.

 

Équipe, partenaires et concurrents

L'équipe de DigiByte

Contrairement à la grande majorité des projets blockchain, le développement de l'écosystème de DigiByte n'est pas sous la direction d'une équipe fixe. Toute personne qui détient, utilise, développe ou promeut DigiByte constitue sa communauté.

Il s'agit d'une plateforme véritablement décentralisée, il n'y a pas de bureaux et il n'y a pas une seule personne qui prend toutes les décisions.

En outre, l'équipe du DigiByte est sa communauté, composée de personnes qui offrent bénévolement leur temps, leurs efforts et leur argent pour rendre cette cryptomonnaie plus accessible et efficace. Elle est composée de développeurs, de spécialistes du marketing, d'artistes et de personnes faisant la promotion de DigiByte.

Toutefois, le projet étant porté par la Fondation DigiByte, les membres du Conseil d'administration sont connus :

  • Hans Koning : président de la Fondation. 25 ans d'expérience dans le secteur des technologies naissantes et actuellement en cours de doctorat sur la gouvernance de la blockchain publique.
  • Rudy Bouwman : vice-président et secrétaire de la Fondation. Il travaille dans le domaine des technologies de l'information depuis plus de 30 ans.
  • Rutger Krijnen : trésorier de la Fondation. 20 ans d'expérience en tant que gestionnaire de projets avec un parcours réussi dans l'industrie des technologies de l'information et des télécommunications.

Membres de la Fondation DigiByte

De gauche à droite : Hans Koning, Rudy Bouwman et Rutget Krijnen

À l'heure de la rédaction de cette présentation, le fondateur du DigiByte, Jared Tate, s'est officiellement éloigné de l'industrie des cryptomonnaies. Il estime que les éléments fondamentaux qu'il a passé les années les plus créatives de sa vie à construire ont été étouffés et érodés par la cupidité.

Bien qu'il se consacre maintenant à une nouvelle entreprise et prenne ses distances avec le projet DigiByte, il ne quitte pas pour autant sa création. Jared Tate s'est fixé une nouvelle mission, se concentrer sur l'utilisation de la technologie open source du DGB pour construire des applications commerciales par lui-même.

👉 Pour aller plus loin : Jared Tate s'éloigne du DigiByte évoquant la cupidité de l'industrie

 

Les partenaires

Le DigiByte et sa Fondation ont conclu quelques collaborations et partenariats avec d'autres organisations et entreprises. Voici la liste des partenariats connus à ce jour :

  • Safe Haven : un projet qui se concentre sur le développement de solutions DeFi pour l'héritage, la distribution et le contrôle des actifs
  • ThreeFold : un projet visant à créer un réseau Internet peer-to-peer écologique disponible partout et appartenant à tout le monde
  • AntumID : un service d'authentification d'identité utilisant la blockchain DigiByte
  • V-ID : un service de certification de documents utilisant en partie la blockchain DigiByte

 

Les concurrents

Comme abordé précédemment, le DigiByte souhaite se positionner comme la référence pour le paiement et le transfert de fonds. Ainsi, ses concurrents directs sont très nombreux et certains ont déjà une place de premier plan dans le paysage des cryptomonnaies.

Ses concurrents les plus tenaces sont bien entendu le Bitcoin et le Litecoin. Bien que le DGB occupe déjà une place parmi les cryptomonnaies les plus capitalisées du marché, il lui sera également difficile de s'imposer face à des altcoins telles que Cardano (ADA) et Stellar (XLM).

 

Forces

  • Le DGB est disponible sur un grand nombre de plateformes
  • L'aspect open source et communautaire renforce l'idéologie du projet
  • Le projet DigiByte rencontre un franc succès et sa communauté est très engagée dans son développement
  • Le DGB est l'une des cryptomonnaies les plus capitalisées du marché
  • Le projet fait preuve d'une grande longévité dans l'écosystème et est toujours sur pied depuis 2014
  • Le mining se fait par l'intermédiaire de 5 algorithmes différents, ce qui renforce la robustesse du réseau
  • Les efforts portés pour assurer la sécurité du réseau sont notables

 

Faiblesses

  • Les concurrents du DGB sont très nombreux, notamment le Bitcoin et le Litecoin
  • Le projet n'est plus directement soutenu par son fondateur, Jared Tate
  • Les capacités techniques du DGB sont aujourd'hui dépassées par un certain nombre de projets
  • Trop peu de partenariats ont été conclus à ce jour

 

Comment acheter du DGB ?

En raison de sa capitalisation particulièrement élevée sur le marché des cryptomonnaies, le DGB est disponible au trading sur de nombreuses plateformes dont Binance, KuCoin, Bittrex, OKEx, HitBTC, Huobi et DigiFinex.

Binance étant le marché disposant de la plus grande liquidité de DGB, il est fortement recommandé d'utiliser cette plateforme.

Explications pour l'achat de DGB sur Binance

  1. Inscrivez-vous sur Binance
  2. Vous allez recevoir un e-mail et devrez cliquer sur un lien pour vérifier votre compte
  3. Déposez de l'argent sur la plateforme (fiat ou crypto)
  4. Cliquez sur le menu Marché et recherchez la paire DGB/BTC
  5. Il ne vous reste plus qu'à en acheter pour le montant de votre choix
  6. Félicitations 🎉 Vous êtes maintenant de possession de pièces DGB

Pour des explications plus détaillées, cliquez sur le lien ci-dessous :

👉 Tuto : Acheter des cryptomonnaies sur Binance

Voici un aperçu de l'état actuel du DGB sur le marché des cryptomonnaies :


 

Comment stocker ses DGB ?

Le moyen le plus sûr pour stocker vos coins DGB est d'utiliser un hardware wallet. Les portefeuilles de ce type les plus célèbres sont ceux de Ledger, une entreprise française mondialement connue et cofondée par Éric Larchevêque.

Pour les détenteurs de portefeuilles Trezor, ceux-ci prennent également en charge le DGB.

Il existe également une application mobile officielle vous permettant de stocker vos DGB. Créée par la Fondation DigiByte, celle-ci est particulièrement efficace et recommandée si vous réalisez de nombreuses transactions avec vos DGB.

Simplement baptisée « DigiByte », cette application est disponible sur iOS et Android et semble être très appréciée de ses utilisateurs :


logo appstorelogo google play
 

Notes et avis sur le projet DigiByte

Projet open source sous tous ses aspects et accompagné de solutions de sécurité robustes, le réseau DigiByte est indéniablement l'un des plus efficaces en ce qui concerne le transfert de fonds.

Avec toutes ses particularités qui l'accompagnent : frais très faibles et rapidité de ses transactions, le réseau DigiByte permet au DGB de se positionner comme une alternative de premier plan à d'autres cryptomonnaies créées pour le paiement.

Bien que le projet soit encore dans l'ombre du Bitcoin et du Litecoin, le DGB a techniquement la capacité de devenir l'une des alternatives à ces deux mastodontes de l'industrie.

Toutefois, le faible nombre de partenariats avec des entreprises et organisations de l'industrie de la blockchain lui font pour le moment défaut en comparaison à d'autres crypto-monnaies. Malgré la robustesse de son protocole, l'utilisation de blockchain DigiByte n'est pas encore très répandue pour la création de solutions décentralisées.

Même si le projet est porté par sa communauté, le fait que son créateur Jared Tate se soit retiré du monde des cryptomonnaies n'est pas vu d'un bon oeil par une partie de la crypto-communauté.

Néanmoins, DigiByte continue d'être porté par la Fondation éponyme, qui bataille pour que le projet soit intégré au cœur d'autres plateformes et organisations à travers le monde. Avec l'expertise de ses membres dans de nombreux domaines, DigiByte ne devrait théoriquement pas souffrir du départ de son fondateur.

👉 Découvrez plus de 100 fiches synthétiques sur les cryptomonnaies

Quel est votre avis sur DigiByte ?

[Total : 2   Moyenne : 5/5]

Liens utiles

Site internet - DigiByte Reddit - DigiByte (DGB) White Paper - DigiByte Twitter - DigiByte Telegram - DigiByte

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation

Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments