Blockchain.com, le célèbre fournisseur de services cryptos avec plus de 40 millions de wallets créés à ce jour, a annoncé aujourd'hui, le 30 juillet, sur son blog officiel, le lancement d'un nouvel exchange de cryptomonnaies appelé The Pit. La plateforme de qualité institutionnelle qui selon les créateurs est d'une rapidité sans précédent sera disponible dès son lancement dans plus de 240 marchés à travers le monde, y compris dans un certain nombre d'États américains.

 

Rediriger sa masse d'utilisateurs vers son exchange

Peter Smith, CEO et cofondateur de la startup, a déclaré que The Pit exécutera les ordres en moins de 40 millisecondes, contre 200 à 500 millisecondes selon ses dires pour la plupart des autres exchanges :

Nous avons maintenant créé l'échange de cryptomonnaies le plus rapide du monde, avec une cadence de 40 microsecondes par transaction, capable d'exécuter des millions d'ordres par seconde. Connectez directement votre wallet Blockchain et The Pit permet un accès instantané aux transactions et un transfert rapide vers votre stockage sécurisé.

[tweet 1156157724943630337 align='center']

Traduction :   Si quelqu'un a besoin de moi, n'hésitez pas à #EnterThePit
Nous avons construit l'exchange crypto de nos rêves. Voici pourquoi.

 

La nouvelle plateforme sera lancée avec un réseau bancaire mondial pour faciliter les dépôts, les retraits et les transactions de pair à pair en dollars américains, en euro et en livres sterling. Au lancement, le Bitcoin Cash (BCH) constituera l'actif principal, aux côtés d'autres cryptomonnaies bien connues du public tels que le Bitcoin (BTC), l'Ethereum (ETH) et le Litecoin (LTC), ainsi que des stablecoins tels que l'USDT et le PAX, représentant un total de 26 paires de tradings. La société prévoit également d'ajouter rapidement d'autres cryptomonnaies supplémentaires dans un proche avenir.

 

Des caractéristiques attractives

La plateforme sera lancée avec le soutien d'un groupe diversifié d'entreprises et institutions adossées à un pool de financement diversifié. Cristian Gil, cofondateur de GSR, l'une des entreprises partenaires a déclaré :

Ce projet a été développé par une équipe accomplie avec une expérience démontrée dans la gestion de l'une des plus grandes bases d'utilisateurs de traders en cryptomonnaies. L'écosystème de la crypto a besoin d'un plus grand nombre d'exchanges qui s'efforcent d'obtenir une architecture de qualité institutionnelle, une latence réduite et une liquidité plus robuste. Nous sommes impatients de jouer notre rôle dans le développement de The Pit pour en faire l'un des principaux lieux de négociation.

La startup exonère les frais de trading pour les 30 premiers jours de la plateforme. Par la suite, 0,24 % de frais seront appliqués pour les takers si vous tradez moins de 100 000 $ par mois, et 0,14 % de frais en tant que maker, si vous tradez moins de 100 000 $ par mois. C'est 0,01% de moins que les frais de Coinbase Pro, 0,02% de moins que ceux de Kraken. Les frais de Binance sont plus bas en cas de hold de Binance Coin (BNB) sur votre compte, mais The Pit ne semble pas viser le même marché.

Tous les utilisateurs devront au minimum acquérir le Tier Argent du KYC pour trader sur la plateforme, ce qui nécessite de fournir son nom , un email vérifié, une date de naissance et une adresse. Le Tier Or du KYC quant à lui exige une photo d'une pièce d'identité et du demandeur, mais permet d'obtenir des montants de négociation et l'accès à d'autres fonctionnalités sur le wallet et sur l'exchange.

 

Seul le temps nous dira si les nouveaux flux de revenus que les utilisateurs de The Pit qui seront générés grâce aux frais de transaction justifieront cette expansion de domaine des échanges fortement saturé, avec une concurrence féroce et des coûts réglementaires élevés. Même si elle n'est pas encore terminée, cette année est clairement sous le signe de l'ouverture et la fermeture de nombreux exchanges. Récemment, c'est BitMarket, l'une des plus grandes plateformes d'échange de cryptomonnaies de Pologne qui a fermé ses portes alors que dans le même temps, la poste croate a déclaré rentrer en phase de test pour la mise en place de son exchange.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments