Pourquoi faut-il faire vérifier son identité sur un exchange ?

La vérification d'identité fait peur à beaucoup de nouveaux crypto-acheteurs. Et pour cause, nous donnons des informations sensibles à un organisme que nous ne connaissons pas ! Celui-ci pourrait les utiliser pour usurper notre identité ou nous faire du chantage. Mais en réalité, la vérification d'identité est un gage de qualité, car cela signifie que l'entreprise se soumet aux lois européennes en vigeur. En effet, tout organisme financier ou apparenté, qui détient un compte en notre nom, doit être en mesure de nous identifier. Ces normes relatives au processus permettant de vérifier l'identité des clients sont généralement appelées "KYC" (pour Know Your Customer).

💬 Wikipedia : La marketplace est soumise à l'obligation de s'assurer de l'identité de ses clients [...]

Cependant, prenez garde à ne pas donner ces informations à n'importe quelle entité. Il est primordial de s'assurer que l'on donne des informations personnelles à une entreprise qui soit sûre. Pour vérifier cela, vous pouvez regarder son référencement sur Google, demander sur des forums spécialisés si le site est fiable. Il est aussi possible de vérifier que l'entreprise soit bien enregistrée au Registre du Commerce ou équivalent dans un autre pays. Par ailleurs, vous pouvez consulter la liste de sites frauduleux de CryptoFR, qui est régulièrement mise à jour et qui en dit long sur les arnaques qui fleurissent sur Internet.

👉 Si vous cherchez à acheter du bitcoin visitez notre article.

 

Dans quels cas un exchange doit vérifier l'identité de ses clients ?

L'obligation pour un exchange de connaître le détenteur des actifs, n'est actuellement obligatoire que pour les monnaies fiat. Effectivement, en Europe, il n'y a pas encore de régulation au niveau des crypto-monnaies. Ainsi, ne sont concernées que les plateformes d'échange qui vous permettent d'acheter des crypto-monnaies directement contre des euros ou des dollars. Par exemple, la vérification d'identité est obligatoire pour les exchanges suivants : Coinbase, Kraken, Bitfinex ou encore eToro.

 

🔎 Si vous avez besoin d'aide pour effectuer votre vérification d'identité sur un de ces exchanges, pensez à consultez nos tutos. Ils possèdent tous une partie dédiée à cette vérification.

 

KYC : Mise en garde pour les Airdrops

Nous vous conseilles de faire très attention aux airdrops qui vous demandent votre identité. En effet, actuellement, ils n'ont aucune obligation de le faire, il est possible que vos informations soit utilisez à des fins commerciales ou frauduleuses. L'appât du gain peut presser beaucoup de crypto-débutants à donner des informations personnelles contre quelques tokens. Quand bien même l'entreprise serait honnête, il est possible qu'elle soit créée par des personnes pas suffisamment expérimentées en sécurité informatique, qui seraient potentiellement à même de se faire pirater. Ce danger est notamment le fruit de la facilité avec laquelle il est possible de créer un token ERC20, comme expliqué dans ce guide.

 

Si vous d'autres questions sur l'univers des crypto-monnaies, pensez à consulter notre support, qui regorge de réponses ☺

 

Il n'y a pas de mauvaises questions, juste des bonnes réponses 😉

Cet article vous a aidé ❤ ? N'hésitez pas à nous le faire savoir en attribuant une note sur 5 ou en nous laissant un commentaire 🙂

 

Avis des lecteurs
[Total : 6   Moyenne : 5/5]

A propos de l'auteur : Marco

twitter-soothsayerdata

Modérateur sur un forum dédié à la finance et aux crypto-monnaies, c’est avec joie et bonne humeur que j’aide les débutants qui souhaitent se lancer dans cet univers complexe. Je réalise de nombreux articles pour répondre à toutes vos questions. Du fonctionnement de plateformes d’achats et de ventes de cryptos, à la sécurisation de vos comptes, en passant par les différents types d’ordres possibles dans le trading de cryptomonnaies.
Tous les articles de Marco.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Ramses

Chut ! Pas un mot sur les fuites de données quotidiennes (daily data breaches) où les scans de passeport avec « selfies » se retrouvent à la pelle dans le web sombre ; un exemple parmi tant d’autres : http://www.hackread.com/iranian-id-cards-selfies-sold-dark-web-hacking-forum/ Il paraît qu'il y a deux types de bourse (A. Antonopoulos) : les bourses qui se sont faites piratées et celles qui le seront. De plus, il est demandé aux citoyens bien obéissants (car terrorisés par le fisc et le risque de se faire dénoncer à Tracfin) d'être totalement transparents, alors que ces exchanges ne sont, eux-mêmes, pas du tout… Read more »