L’exchange polonais Bitmarket ferme soudainement ses portes

 

Sorry we are closed

 

L’exchange Bitmarket basée en Pologne vient de fermer ses portes sans avertissements au préalable.

Des raisons encore inconnues

Selon un bref message mis en ligne depuis le 8 juillet sur son site web, Bitmarket, qui aurait été la deuxième plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies en Pologne, déclare :

Chers Utilisateurs, nous avons le regret de vous informer qu’en raison de la perte de liquidité, depuis le 08/07/2019, Bitmarket.pl/net a dû cesser ses opérations. Nous vous informerons des prochaines étapes.

Bien qu’on ne sache pas exactement ce qui a causé cette « perte de liquidité », un post sur Reddit suggère que l’exchange aurait eu un comportement étrange dans les semaines précédant sa clôture.

Un utilisateur de Reddit du nom de OdoBanks a écrit que ces comportements inhabituels obligeaient les utilisateurs à modifier leur mot de passe et leurs clés API sans explications.

 

D’étranges comportements de l’exchange en amont

De plus, il affirme également que certaines tentatives de retrait ont été interrompues par l’exchange demandant aux utilisateurs de se conformer à des mesures supplémentaires de vérification (KYC). Dans ce cas, il aurait été demandé aux clients de scanner leur carte d’identité, une photo de leur visage tenant la carte d’identité et une note confirmant qu’ils utilisent Bitmarket pour acheter du Bitcoin (BTC) pour eux-mêmes, comme un investissement.

Cette procédure est assez courante et est pratiquée notamment lors de gros retraits, mais Bitmarket l’aurait ajoutée seulement quelques jours avant la fermeture. L’utilisateur revendique également :

Les représentants de Bitmarket ont affirmé qu’il s’agissait là de l’exigence du KYC, qui aurait dû être respectée depuis longtemps, et qu’ils ne visaient que les personnes dont les cartes d’identité étaient périmées. Ils n’ont jamais répondu aux accusations des utilisateurs de cacher le fait que l’exchange ait été piraté. 

Le leader de l’analyse des volumes des marchés cryptos, CoinMarketCap, montrait encore hier que le volume de la plateforme a été relativement faible, 850,080 dollars au cours 24 heures suivant la fermeture. Aujourd’hui, l’exchange est encore disponible sur la plateforme, mais aucune donnée n’est visible. Il n’en demeure pas moins que l’on ne sait pas très bien comment le trading s’était poursuivi alors que l’exchange est apparemment fermé et inaccessible. Les utilisateurs peuvent toujours être en mesure de trader sur la plateforme en utilisant des clés API préconfigurées.

 

Sécuriser ses actifs est primordial

Le mois dernier, c’était Koinex, un exchange basé en Inde, qui a fermé ses portes suite à la pression réglementaire du pays. Néanmoins pour ce cas les raisons étaient connues et justifiables pour la plateforme. Avec la fermeture de Bitmarket, les utilisateurs restent dans le doute sans savoir pourquoi ils ne peuvent plus accéder à leurs crypto-actifs. Il n’y a eu aucune communication officielle sur le sujet, reste maintenant à savoir si un hack est à l’origine de tout ça.

Sachez qu’il n’est pas prudent de laisser ses cryptomonnaies sur les exchanges en raison de potentiels hacks ou exit-scam, surtout sur des petites plateformes ayant peu de volume. Nous vous recommandons fortement d’utiliser des solutions plus sécurisées ou même des solutions physiques telles qu’un hardware wallet afin de stocker vos actifs sans inquiétude. Retrouvez notre dossier sur la sécurité et le stockage des crypto-actifs à cette adresse.

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar