L’exchange de cryptomonnaies basé en Irlande, Bitsane, se serait apparemment volatilisé, emportant avec lui 246 000 wallets d’utilisateurs. La nouvelle a été rapportée par Forbes le 27 juin.

 

Plus aucune trace

La plateforme de Bitsane, qui offrait le trading des cryptomonnaies majeures et ayant gagné en popularité en tant que fournisseur avant l'heure du trading du XRP, a été mis hors ligne et a supprimé la totalité de ses comptes sur les médias sociaux. D'après les données de CoinMarketCap, l'exchange est inactif depuis 11 jours, aucune donnée n'ayant été récupérée depuis 265 heures.

Des groupes d'utilisateurs sur la plateforme de messagerie Telegram et Facebook révèlent que les utilisateurs ont généralement perdu entre 5 000 $ et 150 000$, Forbes citant un résident américain anonyme qui affirme qu'il avait 150 000 $ en XRP et Bitcoin (BTC) sur l'exchange avant la disparition de celui-ci. Il a anonymement témoigné :

J'essayais de transférer du XRP en Bitcoin (BTC), en FIAT ou autre chose, et le site n'arrêtait pas d'indiquer « temporairement désactivé ». J'ai tout de suite su qu'il y avait un problème. J'y suis retourné plus tard pour essayer de voir si ces tickets étaient toujours en attente, et je ne pouvais plus accéder à Bitsane.

La première mise en service de la plateforme a eu lieu en novembre 2016. À l'époque, il était indiqué sur leur site Web : À tout moment, si un client a besoin d'aide pour quoi que ce soit sur la plateforme, un support professionnel et rapide est toujours à portée de main sur Bitsane.

 

Un exit scam bien orchestré ?

Bitsane a été enregistré en Irlande sous le nom de Bitsane LP en 2016, avec Aidas Rupsys comme CEO et Dmitry Prudnikov en tant que CTO. Forbes a précisé que le compte LinkedIn de Prudnikov a également été supprimé, et que les deux n'ont pas pu être joints.

Certains utilisateurs soupçonnent apparemment qu'une autre société, Bitsane Limited, fondée par Maksim Zmitrovich, pourrait être liée à ce possible exit scam. Forbes a réussi à contacter Zmitrovitch, mais il a nié toute implication et a dit qu'il n'avait pas eu de contacts avec l'équipe de Bitsane depuis plus de cinq mois.

La localisation de l'argent et l'endroit où se trouvent les employés de Bitsane restent un mystère pour les victimes de l'escroquerie, qui ne sont pas sûres des mesures à prendre ensuite. Plusieurs utilisateurs basés aux États-Unis indiquent qu'ils ont déposé des plaintes auprès du FBI, mais tous s'inquiètent du fait que leur argent soit irrécupérable.

 

Dans ce genre de cas, les utilisateurs ayant pris le soin de sécuriser leurs cryptomonnaies doivent être rassurés. Nous vous proposons un dossier complet afin de sécuriser et stocker vos cryptomonnaies sans avoir la peur quotidienne que l'exchange sur lequel votre argent est placé se fasse hacker ou décide de se volatiliser.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments