Pour des raisons réglementaires locales, le célèbre exchange de produits dérivés crypto BitMEX est dans l'obligation de restreindre l'accès à sa plateforme à tous les utilisateurs basés au Japon.

 

BitMEX de nouveau en difficulté

Dans son communiqué publié le 28 avril, l'exchange précise que dès le 1er mai 2020, ses services seront intégralement bloqués pour tous les utilisateurs résidant au Japon. Seuls les ordres déjà ouverts seront accessibles et le resteront jusqu'aux termes du contrat concerné.

Ces restrictions font suite aux modifications apportées à la loi japonaise sur les instruments financiers et les exchanges, qui entreront en vigueur le 1er mai 2020.

Ces nouvelles directives exigent que les entreprises ayant des liens avec le marché des cryptomonnaies s'enregistrent auprès des organismes de réglementation et se conforment à des règles strictes telles que la conservation des données relatives aux transactions des utilisateurs et la divulgation de leurs informations personnelles si nécessaire.

La décision de BitMEX d'arrêter ses activités au Japon semble avoir été prise pour ne pas imposer une telle surveillance à ses utilisateurs. L'exchange a toutefois indiqué qu'il continuera à travailler avec les autorités réglementaires japonaises, signe que ce marché conséquent ne sera pas abandonné.

Le mois dernier, l'Autorité britannique de surveillance financière (FCA) avait notifié aux investisseurs que le BitMEX n'avait pas reçu de licence pour opérer dans le pays et pouvait potentiellement mener des activités frauduleuses.

 

La descente de BitMEX  s'accélère

Depuis le jeudi noir ayant eu lieu pour le marché des cryptomonnaies à la mi-mai, BitMEX est sujet à de nombreuses controverses. Entre défaillances multiples de la sécurité de ses serveurs et les rumeurs d'ajout d'un KYC, l'exchange perd petit à petit de sa superbe passée auprès des investisseurs.

La réputation de l'exchange a été sévèrement entachée depuis sa mise hors ligne temporaire ayant provoqué des liquidations d'ordres en série.

En plus de ces événements particuliers, ses concurrents lui grappillent ses utilisateurs, notamment Binance, OKEx et Huobi. La compétition au sein du marché de produits dérivés s'intensifie et BitMEX a du mal à suivre le rythme.

Auparavant leader en ce qui concerne les contrats à terme Bitcoin, BitMEX se retrouve aujourd'hui à la 4e position des exchanges affichant le plus de volumes journaliers sur ce produit.

Les traders semblent se tourner vers d'autres alternatives jugées plus stables et ayant une meilleure réputation auprès de la communauté :

Volumes des futures sur les exchanges

Volumes des échanges de contrats à terme Bitcoin en milliard de dollars sur les dernières 24 heures  - Source : Skew

👉 À lire sur le même sujet : L'opérateur de BitMEX verse $400k à une organisation de cybersécurité

 

Bien que BitMEX figure encore parmi les plus importantes plateformes sur le marché des contrats à terme, sa descente ne fait plus aucun doute.

Avec les problèmes techniques et les restrictions qui s'accumulent, il faut qu'il prenne rapidement les choses en main s'il souhaite garder sa base d'utilisateurs.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments