Une amende de 100 millions de dollars

Sur son site Internet, l'exchange BitMEX confirme avoir conclu un accord avec la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) et le FinCEN (Financial Crimes Enforcement Network) pour ne pas avoir respecté la règlementation américaine.

L'amende a été fixée à 100 millions de dollars et sera réglée à parts égales auprès des deux agences. Ces dernières reprochaient à la société de ne pas avoir respecté les exigences en matière de lutte contre le blanchiment d'argent ; et d'omettre de recueillir certaines informations d'identification sur ses clients.

L'ordonnance de consentement qui a été rendue fait état d'une interdiction pour la plateforme de BitMEX de vendre certains types de contrats d'investissement en cryptomonnaies aux États-Unis sans s'enregistrer auprès de la CFTC.

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

L'actuel PDG de BitMEX, Alexander Höptner, a déclaré :

« Nous sommes très heureux de mettre cela derrière nous. Alors que les cryptomonnaies arrivent à maturité, nous avons nous aussi évolué pour devenir la plus grande plateforme de dérivés de cryptomonnaies avec une base d'utilisateurs entièrement vérifiée. La vérification complète des utilisateurs, la conformité robuste et les capacités de lutte contre le blanchiment d'argent ne sont pas seulement des marques de fabrique de notre activité - elles sont les moteurs de notre succès à long terme. »

Cet accord intervient alors que la société BitMEX devient proactive pour se conformer davantage à la règlementation. D'ailleurs, celle-ci va maintenant se concentrer sur de nouveaux produits commerciaux et la conformité de ses activités.

Même si l'affaire civile demeure réglée, le volet pénal ne fait que débuter. En effet, une affaire distincte est en cours contre des cadres supérieurs de BitMEX : « U.S vs Hayes and all ».

Dans la même situation, la Securities and Exchange Commission des États-Unis (SEC) a infligé, récemment, une amende de 10 millions de dollars à la plateforme Poloniex pour ne pas avoir respecté la règlementation sur le commerce des valeurs mobilières.

👉 À découvrir - BitMEX entend combattre les accusations des régulateurs américains

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Anthony Bassetto

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments