BitMEX accusé de fraude par la CFTC

Hier, la Commodity Futures Trading Commission des États-Unis a accusé l'exchange BitMEX d'enfreindre de multiples réglementations et de pratiquer une activité illégale.

À cet effet, la CFTC accuse 5 entités et 3 individus qui possèdent BitMEX de ne pas mettre en œuvre les procédures requises de lutte contre le blanchiment d'argent.

Parmi les personnes inculpées figurent les propriétaires de BitMEX : Arthur Hayes, Ben Delo et Samuel Reed, lesquels exploitent la plateforme au travers d'un « labyrinthe d'entreprises », selon la CFTC. Ces multiples entités sont HDR Global Trading Limited, 100x Holding Limited, ABS Global Trading Limited, Shine Effort Inc Limited et HDR Global Services Limited.

Pour le président de la CFTC, Heath P. Tarbert, les actifs numériques sont très prometteurs pour les marchés de produits dérivés et pour l'économie des États-Unis. À cet effet, il a déclaré :

« Il est impératif que nous éradiquions les activités illégales comme celle alléguée dans cette affaire. Les produits financiers nouveaux et innovants ne peuvent prospérer que s'il y a intégrité du marché. Nous ne pouvons pas permettre à de mauvais acteurs qui enfreignent la loi de prendre l'avantage sur des bourses qui font ce qu'il faut en respectant nos règles. »

Pour l'organisme de régulation, BitMEX a délibérément omis de mettre en œuvre des programmes efficaces de vérification d'identité de ses clients et de lutte contre le blanchiment d'argent. L'agence affirme même que BitMEX a été averti pendant des années que ses opérations étaient illégales.

Plateforme historique du trading des contrats à terme Bitcoin, l'effet de cette annonce a été conséquent pour le cours du BTC. En un peu plus d'une heure, celui-ci a chuté de près de 4 %, passant de 10 900 $ à 10 450 $.

Bien que ce mouvement ne soit pas d'une ampleur très importante, cela vient freiner le retour d'une tendance haussière :

Cours du Bitcoin

Évolution du cours du Bitcoin (BTC) suite aux accusations de la CFTC envers BitMEX - Source : Trading View - BTC/USDT

BitMEX ne se laissera pas faire

En réponse aux rapports de la CFTC et du Ministère de la Justice de porter plainte contre HDR Global Trading Limited et ses sociétés apparentées, le groupe a déclaré dans un communiqué :

« Nous désapprouvons fermement la décision brutale du gouvernement américain de porter ces accusations, et nous avons l'intention de défendre vigoureusement les allégations. Depuis nos débuts en tant que startup, nous avons toujours cherché à nous conformer aux lois américaines applicables, telles qu'elles étaient conçues à l'époque et basées sur les directives disponibles. »

Pour le moment, la plateforme BitMEX fonctionne donc normalement et les demandes de retraits des fonds des utilisateurs restent opérationnelles.

Cependant, soyez prudent si vous détenez des fonds sur la plateforme, il est sans aucun doute plus prudent de sortir de BitMEX jusqu'à ce que cette affaire prenne fin.

 

Bien que certains se réjouissent déjà à l'idée que BitMEX puisse disparaître dans un futur proche, un tel événement serait de mauvais augure pour Bitcoin et le développement du réseau.

En effet, HDR Global Trading finance de nombreux développeurs travaillant sur Bitcoin Core, l’infrastructure open source qui soutient le réseau du BTC. À l'heure actuelle, difficile de connaître la potentielle issue de cette affaire, mais ces accusations portées envers BitMEX entachent une fois de plus la réputation de la plateforme.

👉 Pour aller plus loin - BitMEX : entre liquidations de $1,6 milliard de longs et mise hors ligne

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments