Une amende de 10 millions de dollars pour Poloniex

Sur son site Internet, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a inculpé la plateforme Poloniex pour non-respect de la règlementation sur le commerce des valeurs mobilières.

En effet, sur la période de juillet 2017 et novembre 2019 l'exchange n'aurait pas été enregistré auprès du régulateur pour proposer certains services de cryptomonnaies.

Autrement dit, la SEC a affirmé que la société a vendu des actifs numériques qui étaient des titres alors que l'exchange n'était pas autorisé à le faire.

À cet égard, le régulateur a donc infligé une amende de près de 10 millions de dollars à Poloniex. Kristina Littman, chef de la Cyber Unit de la Division de la SEC, a déclaré :

« Poloniex a préféré l'augmentation de ses profits à la conformité avec les lois fédérales sur les valeurs mobilières en incluant des titres d'actifs numériques sur sa plateforme non enregistrée. Poloniex a tenté de contourner le régime règlementaire de la SEC, qui s'applique à toute place de marché permettant de mettre en relation acheteurs et vendeurs de titres, quelle que soit la technologie appliquée. »

Sans admettre ou nier les accusations de la SEC, Poloniex a décidé de payer l'amende en acceptant une ordonnance de cessation et de désistement.

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Clarification de Poloniex LLC

Par l'intermédiaire d'un tweet, la société Poloniex LLC s'est exprimée :

« Suite aux charges de la SEC contre Poloniex, nous voudrions clarifier que l'entité qui gère Poloniex est Polo Digital Assets. Les charges susmentionnées n'auront aucun impact sur les activités de Poloniex. »

Il est intéressant de souligner que la société Poloniex a été achetée par Circle en 2018 pour 400 millions de dollars. Depuis fin 2019, elle a été scindée de la société formant une nouvelle entreprise nommée Polo Digital Assets.

Récemment, la plateforme américaine Coinbase s'est également vue infliger une amende. En effet, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) a accusé l'exchange d’avoir notamment gonflé artificiellement les prix et les volumes de trading entre 2015 et 2018. À cet égard, Coinbase a été condamné à une amende de 6,5 millions de dollars pour des accusations de manipulation de marché.

👉 À découvrir – Bitfinex et Tether (USDT) concluent un accord avec l’État de New York et s’acquittent d’une amende de 18,5M$

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Anthony Bassetto

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments