Un des cofondateurs de BitMEX se rend à la justice américaine

Les cadres de BitMEX sont en pleine tourmente judiciaire, après avoir été accusés d’avoir facilité le blanchiment d’argent sur leur plateforme. C’est dans ce contexte que Ben Delo, un des fondateurs de la société, s’est rendu à la justice. Zoom sur ce qui lui est reproché.

Un des cofondateurs de BitMEX se rend à la justice américaine

BitMEX fait face à la justice sur plusieurs fronts

Les cadres de BitMEX ont eu confirmation qu’ils allaient devoir faire face à la justice en octobre dernier. Le département de la Justice américaine a en effet mis en examen plusieurs responsables de la plateforme, dont Arthur Hayes son ex-PDG, ainsi que Ben Delo. Ils sont accusés d’avoir tiré profit de politiques plutôt souples en termes de vérification d’identité et de lutte contre le blanchiment d’argent.

En parallèle de cela, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) des États-Unis accuse également les trois principaux cadres de BitMEX d’avoir violé les régulations anti-blanchiment d’argent. Le courroux des régulateurs vient d’un certain flou artistique en ce qui concerne la localisation de BitMEX. L’ex-change a volontairement entretenu une confusion sur le pays où est situé son siège. Son site le décrit ainsi comme basé aux Seychelles, mais il a aussi des bureaux à New York.

👉 Plus d’infos sur la plateforme BitMEX

Un des cofondateurs de BitMEX se rend à la justice

Depuis, les membres fondateurs s’étaient officiellement retirés de leurs fonctions au sein de l’entreprise afin de mieux combattre les accusations. Ils doivent maintenant se rendre à la justice américaine, et c’est ce que vient de faire un des fondateurs de BitMEX, Ben Delo.

D’après une information de Bloomberg, l’homme s’est déplacé depuis le Royaume-Uni où il résidait. Il a plaidé non coupable et été relâché contre un cautionnement de 20 millions de dollars. Il a ensuite pu rejoindre le Royaume-Uni pour attendre la suite de la procédure. Une porte-parole de Ben Delo a expliqué que le cofondateur de BitMEX comptait se défendre de ces accusations.

Quant à Arthur Hayes, il serait actuellement à Singapour. L’ex-PDG de BitMEX devrait se rendre à la justice au début du mois d’avril. La saga est donc loin d’être finie.

👉 Sur le même sujet : Les dirigeants de BitMEX auraient « pillé » 440M$ de la plateforme pour éviter leur saisie

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Goldman Sachs couronne le Bitcoin (BTC) en tant que meilleur actif du moment

Goldman Sachs couronne le Bitcoin (BTC) en tant que meilleur actif du moment

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023